Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  Home Cinéma  |  Showroom

social facebook box white 64 logo-Twitter-icon logo-youtube  Logo-tumblr logo-instagram logo-storify social_rss_box_white_32

Test : Enceintes Dali Kubik : une, deux ou 2 + 1, tout est permis

Dali Kubik intro

La marque danoise Dali suit de près l'évolution des usages de diffusion d'aujourd'hui et vient de lancer une enceinte amplifiée connectable par liaison Bluetooth, et filaire ; la Kubik Free. Elle peut être utilisée avec une seconde unité appelée Xtra pour faire de la stéréo et même être accompagné d'un caisson de grave actif. Un système simple pour l'audio mais aussi le Home Cinéma.

Dali est connu depuis bien longtemps pour la qualité de ses enceintes acoustiques traditionnelles qui savent combiner un haut degré de finition et une musicalité tout en finesse dans le haut du spectre. Comme d'autres constructeurs, une quasi majorité aujourd'hui, Dali a pris conscience que certains usages s'étaient ajouté à la simple écoute d'un lecteur de CD (ou de DVD/Blu Ray) pour aller vers des usages plus libres, incluant de fait une connexion ouverte au sans fil. Dynaudio, une des autres marques importantes au Danemark, avait donné le ton avec son système haut de gamme Xeo, suivies par pas mal d'autres enseignes comme KEF, Elipson, Focal, Monitor Audio, chacune d'entre elles développant des produits spécifiques.
Dali a choisi un principe assez intelligent avec une possibilité d'évolution non négligeable, car l'utilisateur peut partir d'une simple Kubik Free à un système stéréo en ajoutant une unité additionnelle dite Xtra et si le même utilisateur veut faire encore évoluer son système, pour de la vidéo par exemple, il peut facilement ajouter un caisson de grave actif à la Kubik Free sans plus de difficulté. Raison pour laquelle cette ingéniosité comme les performances ont permis au concept Kubik de gagner le prix Eisa cette année et ce pour la troisième fois pour cette marque.

Dali Kubik 1

4 x 25 watts en Classe D

Fidèle à leur technologie, Dali a donc placé un tweeter à dôme souple de 25 mm de diamètre. Il est de même nature que ceux qui équipent les autres enceintes du constructeur comme le haut-parleur de 13 cm avec membrane de fibre de bois qui lui donne cette couleur si reconnaissable. A l'intérieur, on découvre la partie amplification. Elle est constituée de pas moins de quatre circuits de 25 watts Rms chacun en Classe D. Ainsi et en utilisant les deux enceintes ensembles, chaque voie possède sa propre amplification séparée. Le filtrage est confié à un DSP (Digital Signal Processing), numérique donc et de deuxième ordre avec une fréquence de coupure fixée à 3 kHz. Le niveau au maximum atteint les 103 dB, ce qui largement suffisant pour une utilisation domestique que ce soit en audio simple ou en vidéo. Ces enceintes peuvent être posées sur des supports, ou à même le mur arrière grâce à une encoche prévue à cet effet.

Ecoute

Nous avons pu écouter le système complet Free + Xtra que ce soit en mode uniquement musical et également en diffusion de bande sonore de film. Elles étaient toutes deux posées sur des pieds assez lourds et donc à hauteur de l'auditeur et connectées soit directement à un lecteur Oppo BDP-103, soit à un iPad, reconnu facilement par les Dali d'ailleurs.

Manifestement, on ne peut renier ses origines facilement, et c'est bien l'impression que donne les Dali Free et Xtra dès les premières mesures de musique. On retrouve cette définition dans le haut du spectre, cette clarté très significative des productions de ce constructeur Danois qui, comme nous l'avons déjà dit dans un autre test, cherche un son avant tout "facile à vivre". C'est très raffiné dans le haut du spectre, avec une profusion de mille petits détails de la prise de son comme des ambiances des salles d'enregistrement. Que ce soit sur le dernier CD du groupe anglais London Grammar, ou sur des œuvres classiques comme la toute dernière version du Messiah de Georg Friedrich Händel par La Chapelle Rhénane et dirigé par Benoît Haller, nous retrouvons dans les deux cas, la même signature sonore avec un aigu filé et très limpide, nous dévoilant toutes les subtilités à la fois de chaque instrument comme l'ambiance général de la prise de son. Nous avons affaire avec ces Dali à de véritables enceintes Hifi dans le bon sens du terme et ce à un prix plus qu'abordable au vue des prestations en matière de connectique offerte.

Le bas du spectre, sans atteindre des niveaux affolants, a le mérite d'une excellente propreté et tenue. Dali ne s'est pas risqué à tricher sur ce point pour séduire coûte que coûte les amateurs de gros sons au détriment d'un équilibre tonal désorganisé. Ce bas médium/grave a de la matière, du niveau, mais surtout il est très rapide sur les petits signaux donnant, sur ce point aussi, une grande netteté à l'ensemble. Néanmoins, les niveaux atteints sont plus que satisfaisants, vu la taille des enceintes comme celle des HP. Elles pourront gagner à être placées près du mur arrière, car étant de type close, la diffusion n'en sera pas pénalisée. Quant à elle, l'image stéréo favorise plus la précision que la profondeur, mais elles offrent malgré tout une belle ampleur et beaucoup de détails sur le positionnement des interprètes.

Conclusion
En se risquant à une comparaison et contre les Dynaudio Xeo 3 testées en juin 2012, les Dali offrent des prestations sonores peut-être plus définies dans le haut que leur concurrentes sans atteindre l'ampleur sonore de ces dernières. Le couple Dali Free + Xtra ont pour elles, une possibilité d'évolutivité très appréciable, et un son d'une très belle richesse dans le haut du spectre, le tout pour un prix plus qu'attractif. Bravo.

Spécifications Dali Free et Xtra

• Résolution maximale : 16/48 kHz
• Réponse en fréquence : 48 à 22 kHz
• Niveau maximum SPL : 103 dB
• Filtre : par DSP numérique IIR, 2ème ordre
• Haut-parleurs : 1 tweeter 25 mm dôme souple et 1 x médium/grave 13 cm fibres de bois
• Puissance : 4 x 25 watts Rms Classe D
• Connectique : 1 analogique RCA, 1 analogique jack 3.5 mm, 1 optique numérique et 1 mini USB (+ un USB pour recharge iDevice)
• Consommation maximale : 150 watts
• Dimensions : 305 x 145 x 145 (HxLxP)
• Poids : Free : 4.5 kg, Xtra : 3.8 kg
• Prix : 769 € (Free) et 349 € (Xtra) dans les trois coloris

Site du fabricant : www.dali-speakers.fr


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework