icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Denon Heos 1 + Go Pack : une enceinte qualitative, à la fois multiroom, Bluetooth et nomade

Denon Heos1 test On mag

Le système Heos by Denon, concurrent direct du titan Sonos sur le marché du multiroom, était initialement constitué d’une gamme qualitative plutôt courte, d’enceintes monoblocs et de répéteurs réseau, avec une interface propriétaire bien conçue. Après le High End 2015 de Munich, elle s’est enrichie d’une barre de son et d’une petite enceinte Heos 1 dotée en option d’un pack nomade avec batterie et d’un récepteur Bluetooth. C’est l’enceinte dont il s’agit ici, qui fait le pari de la polyvalence, à la fois multiroom, Bluetooth et nomade.

---------
CE TEST A ÉTÉ PUBLIÉ DANS NOTRE
GUIDE 2016 DE L'AUDIO CONNECTEE
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES D'ACHAT.
---------

Le poids et les petites dimensions de l’Heos 1 en font une enceinte discrète qui tient debout dans tous les coins de la maison. Elle se connecte facilement au réseau domestique comme les autres enceintes Heos by Denon. Cela peut se faire directement en Ethernet ou par le Wi-Fi. La procédure de connexion au réseau sans-fil ne prend que quelques minutes. Elle consiste principalement à brancher un câble mini-jack entre l'enceinte et le smartphone ou la tablette sur lequel on a installé l’application Heos, puis à entrer le mot de passe du Wi-Fi. Si on débranche l'enceinte pour la rebrancher dans une autre pièce de la maison, une simple pression sur le bouton de volume situé sur le haut de son boîtier la reconnecte automatiquement au réseau local sans-fil. C’est donc un produit maniable pour l’intérieur, si l’on excepte la diode Led située à la base de l’enceinte, assez lumineuse, qui peut déranger la nuit dans une chambre à coucher par exemple.

denon heos 1 gopack

Le Go Pack optionel : pour la transformer en une vraie enceinte nomade avec liaison Bluetooth et batterie intégrée

Pour une utilisation nomade, la Heos 1 est certes un peu lourde pour être emmenée dans un sac à dos, mais se glisse bien dans une valise ou le coffre d’une voiture pour aller dans les endroits où l’on ne capte plus de Wi-Fi. Le bloc Go Pack, disponible en option, avec son module batterie et Bluetooth, se clipse très facilement au socle de l’enceinte. Des encoches sont prévues à cet effet, derrière un panneau à la base de l'enceinte, que l'on détache par une petite rotation que l’on effectue avec deux doigts. Un petit cache en caoutchouc pour les prises USB, Ethernet et mini-jack permet de placer l’enceinte en extérieur ou dans une pièce d’eau sans qu’elle ne craigne les éclaboussures. La Heos 1 et son Go Pack réunissent donc des fonctionnalités à la fois multiroom et transportables.
En terme de construction interne, le fabricant a doté cette petite enceinte d’un tweeter à dôme textile de 25 mm (1 pouce) doté d’un moteur à aimant néodyme et d’un dissipateur thermique. On lui trouve aussi un boomer à membrane en papier de 7,5 cm de diamètre avec un gros aimant ferrite de 7cm.  Le tout est proprement assemblé et isolé grâce à des bandes de mousse, et enfermé dans des coques en ABS d'une bonne robustesse et solidement vissées. En somme un produit plutôt bien construit et qui semble durable.

Une restitution sonore qui a la pêche

À l’écoute, la Heos 1 offre un bon rapport taille puissance, et permet de bien pousser le volume, notamment lorsqu’elle est branchée en Wi-Fi ou en Ethernet. Nous l’avons facilement connectée à une platine vinyle dotée d'un préampli phono grâce à une prise mini-jack et envoyé le signal audio sur le réseau local pour jouer en stéréo avec une seconde Heos 1. Cela s’est fait avec une bonne qualité de restitution, non sans un léger retard qui équivaut sûrement au délai d’encodage du flux numérique. Il vaut donc mieux effectuer ce type d’écoute à un volume pas trop faible, car sinon on risque d’entendre la cellule phono lire le sillon en écho si l’on se trouve à proximité de la platine.
L’équilibre tonal est assez neutre, légèrement physiologique, sans brillance ni coloration particulière. L’impact est bon et garantit le dynamisme sur les styles de musiques dansants. Les médiums, très mats, sont d’un détail agréable à l’écoute et les aigus, relativement aériens, restent doux et sans aucune agressivité.
En mettant l’enceinte en Bluetooth et sur batterie, on garde une restitution de qualité, avec simplement un peu plus de lourdeur dans le bas du spectre et moins de détails dans le haut médium et les aigus, ce qui est normal étant donné les limites de la liaison en Bluetooth. En somme une écoute propre et qualitative, qui privilégie la fidélité sans excès, pour un produit qui offre un bon rapport qualité/prix.

L'enceinte Denon Heos 1 décortiquées

Caractéristiques techniques de l’enceinte Heos 1

  • Type : enceinte active Wi-Fi et Bluetooth en option
  • Puissance : n.c.
  • Haut-parleurs : tweeter à dôme de 25 mm, boomer de 7,5 cm
  • Réponse en fréquence : n.c.
  • Connectique : Ethernet, Wi-Fi, Bluetooth, mini-jack, USB (pour mise à jour)
  • Protocole réseau : Heos
  • Dimensions : 18 x 12,9 x 12,8 cm
  • Poids : 1,9 kg
  • Prix : 250 €
  • Prix du Go Pack : 100 €

Notre avis

  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Équipement et fonction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Son : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Denon, Heos by Denon

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework