PUBLICITÉ

Piqo One, un nano-ordinateur assemblé en France pour 80 €

Piqo 2

Piqo vise à rendre accessible au plus grand nombre un ordinateur permettant les utilisations informatiques basiques soit la bureautique, la lecture de fichiers sonores/vidéo et l'accès à internet. Une belle petite idée à consommation d'énergie réduite qui utilise des logiciels libres, lancée par une association à but non-lucratif.

Piqo

LA SUITE APRÈS LA PUB

A proprement parler, Piqo est ce que l'on appelait dans le passé un ordinateur puisqu'il s'agit d'un boîtier qui renferme une carte mère, dotée de la connectique qui permet d'y brancher écran, souris, clavier et autres. Cet ordinateur est basé sur la carte Raspberry Pi, dotée d'un processeur ARM 4-cœurs de 900Mhz et d'1 Go de mémoire vive, qui est très populaire et généralement vendue aux férus de programmation informatique.
Piqo a décidé d'en faire un accessoire accessible et maniable par le plus grand public possible en la vendant sous forme d'un boîtier doté de la connectique nécessaire pour les accessoires (clavier, souris...) et l'accès au réseau. Son système d'exploitation est une version de Xubuntu/Linux conçue pour Piqo (téléchargeable gratuitement), avec la suite libre de logiciels de bureautique Libre Office (traitement de texte, tableur...) ainsi que le lecteur audio/vidéo VLC.
Tout le nécessaire est donc là pour une utilisation personnelle ou professionnelle de base, à un prix tout à fait raisonnable, d'autant qu'il est possible d'y brancher du matériel de récupération - l'occasion d'aller chercher les claviers et souris stockés « au cas où » dans les tiroirs et placards du bureau.

Piqo Xubuntu

La carte mère et le boîtier sont fabriqués au Royaume-Uni, auxquels sont ajoutés de la mémoire, une alimentation, ainsi que la connectique et la partie logicielle. Le tout est assemblé en France, pour former le premier produit de la gamme, Piqo One, qui sera disponible à sa sortie en deux versions : 8 Go et 32 Go, respectivement aux prix de 80 € et 100 €.
La consommation du Piqo se veut par dix fois inférieure à un ordinateur de bureau moyen, avec une grande transparence sur les coûts, et une production organisée par une association loi 1901 à conseil d'administration. Un beau projet participatif.
Pour les débrouillards et adeptes du do-it-yourself qui préfèrent assembler eux-mêmes leur ordinateur, d'autres initiatives permettent de se procurer des kits de démarrage, basés sur la très populaire Raspberry Pi. Pour les autres, il est possible de pré-commander son Piqo One en participant à la campagne KissKiss BankBank.

Plus d'information sur le site de Piqo.

Caractéristiques du Piqo One

  • Processeur : 4 coeurs ARM Cortex A7 900 Mhz
  • Mémoire vive : 1 Go DDR2
  • Connectique : 4xUSB ; HDMI ; mini-jack ; Ethernet ; Wi-Fi en option
  • Système d'exploitation : Xubuntu 14.10 PIQO Edition
  • Suite bureautique : libreOffice (traitement de texte, tableur, présentations, publications...)
  • Navigateur Internet : Chromium
  • Formats audio lus : MP3, AAC, FLAC, OGG via VLC
  • Formats vidéos lus : MP2, MP4, AVI, DIVX, H.264, MOV, MKV, 3GP, TS
  • Résolution maximale : 1080p
  • Dimensions : 10,5x7,5x3,5 cm
  • Garantie : 1 an
  • Prix : 80 € (mémoire de stockage 8 Go) ; 100 € (mémoire de stockage 32 Go)

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour les utilisateurs pro, Piqo peut servir de client léger, soit un ordintateur utilisant principalement le serveur du lieu de travail pour travailler. L'utilisateur se connecte alors à sa session d'entreprise et utilise son environnement Windows avec ses fichiers et ses applications executées sur le serveur.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus