PUBLICITÉ

Hyboo : VAE français en bois, qui n’a pas pris le coup de bambou

HybooVAEBambou2

Un vélo à assistance électrique en bois ? En utilisant du bambou c’est possible. C’est le projet qu’a mis au point Carla Sarantellis après quinze années de projets humanitaires en Asie, qui ont permis la mise en place de centaines d’emplois dans le recyclage. Avec ou sans batterie, le vélo en bambou Hyboo est solide et stylé. Il est équipé d'un moteur qui rappelle celui des Solex d'il y a quelques décennies. 

HybooVAEBambou1

LA SUITE APRÈS LA PUB

Tout à commencé en 2018 par une start-up, Tripbike, incubée auprès de l’École des Mines de Lille-Douai. Elle a désormais adhéré au programme accélérateur de start-up rev3 Croissance de la région Hauts-de-France. Hyboo fait assembler ses vélos en collaboration avec l’ARNH (AssociatioN pour l'insertion et la Réinsertion professionnelle et humaine des Handicapés) dans des ateliers où travaillent des personnes en situation de handicap. Hyboo veut donc allier éco-design et action sociale, tout en favorisant la mobilité décarbonée.

HybooVAEBambou5

L'initiative sociale et solidaire rappelle celle des vélos en bambou Zambikes lancés en Zambie dans les années 2000. Une idée révolutionnaire à l'époque où les VAE n'étaient pas encore à la mode, qui avait donné lieu à la fabrication de "zambulances", des vélos cargo pour transporter des patients ou femmes enceintes à l'hôpital dans un pays où les véhicules manquaient. Mais revenons à Hyboo. 

Hyboo bike detail 1

Un cadre en bambou

Le choix du bambou pour fabriquer le VAE Hyboo n’est pas uniquement du greenwashing ou le fruit d'une recherche de style. Le bambou est riche en minéraux comme la silice, qui en font un bois très solide, qui plie mais ne rompt pas. Il a par exemple une résistance au pliage supérieure à celle de l’acier. Le bambou est par ailleurs un bois qui pousse plus rapidement que beaucoup d’arbres et, s’il pompe beaucoup d’eau, il ne nécessite pas de pesticide. En utilisant le bambou, on parvient à construire un VAE Hyboo qui pèse 15 kg quand les modèles métalliques les plus communs pèsent 20 à 30 kg. 

Hyboo bike detail 3

LA SUITE APRÈS LA PUB

HybooVAEBambouOnMag

Le design du cadre est par ailleurs facile à fabriquer. Il utilise des tiges de bambou toutes de même taille à l’exception de la tige horizontale. La taille du cadre est donnée par la longueur du tube de selle et la longueur de la potence inclinable. La facilité de fabrication de ce cadre permet d’utiliser moins de ressources pour l’assembler et de localiser plus librement sa production afin de potentiellement favoriser les circuits courts.

HybooVAEBambou4

Ingénierie originale

Le mécanisme d’entraînement de la roue du Hyboo est atypique et ne ressemble pas à celui de la plupart des VAE. Il ressemble plutôt à celui d’un Solex, ce qui déclenche chez certains une nostalgie de leur jeunesse. Le moteur du Hyboo est à entraînement par galet sur la roue arrière par le dessous (sur les Solex il était sur la roue avant par le dessus). Cela permet également d’acheter le moteur séparément et de le fixer sur un vélo qui ne serait pas un Hyboo.

HybooVAEBambou3

Hyboo bike detail 2

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sur ce moteur à entraînement, le galet est débrayable et peut donc se rétracter vers l'arrière pour ne pas toucher la roue lorsqu'on utilise le VAE Hyboo sans assistance afin qu'il n'y ait pas de frein moteur. Aussi, alors que certains VAE nécessitent que la batterie soit chargée pour fonctionner, même sans assistance, le Hyboo peut être utilisé quel que soit le niveau de charge de sa batterie. 

Batterie fabriquée en Europe

Le moteur du VAE Hyboo est de 250 W, permettant d'atteindre jusqu’à 25 km/h. Sa batterie Bluetooth fabriquée en Europe est disponible en trois versions : 150 Wh, 300 Wh et 450 Wh. Cette batterie détachable se recharge en un minimum de 2 h et son autonomie couvre un rayon allant jusqu’à 60 km. Le vélo Hyboo est proposé à 2 400 € sans assistance électrique et à 3 300 € avec assistance électrique. L’assistance électrique est aussi vendue seule, pour s’adapter à un autre vélo, au prix de 1 500 €La marque fabrique également des casques et des sacs conçus pour se fixer sur le vélo Hyboo.

Source : hyboo.bike

Hyboo aux trophées de l’économie responsable

/p>


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Hyboo

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus