PUBLICITÉ

Serial 1 1-Off Mosh/Chopper : vélo électrique (VAE) le plus cher du monde, tuné par Harley Davidson

MOSH CHOP Serial1 HarleyDavidson VAE encheres OnMag

Serial 1, la marque de VAE issue de Harley Davidson, a annoncé vouloir faire honneur au tuning sur ses vélos, comme dans le monde de la moto. Dans son communiqué, la marque affirme qu’elle va proposer plusieurs fois par an un modèle de VAE tuné unique qui sera vendu aux enchères. Le Mosh/Chopper, premier de la série 1-Off, vient d’être vendu au plus offrant.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Et les enchères se sont clôturées avec un prix de vente de ce VAE Mosh/Chopper qui a atteint 14 200 $, ce qui en fait probablement l’un des VAE les plus chers du monde. Ce modèle reprend les caractéristiques principales du vélo à assistance électrique Mosh/Cty que nous avions évoqué dans notre présentation de la marque Serial 1 (voir l'article ON-mag). Il s'équipe notamment de la courroie Gates Carbon Drive sans entretien, du moteur Brose à montage intermédiaire, de freins à disques hydrauliques, des câbles et fils acheminés en interne et du même éclairage.

Mais c’est la personnalisation, le tuning de ce VAE qui fait tout son intérêt. Pour être le premier de la série 1-Off, on s’attendait à juste titre à ce que Serial 1 emprunte beaucoup au monde de la moto légendaire des années 1960. La marque a donc choisi le style chopper pour tuner ce VAE et l'a revêtu d'une peinture bleu électrique avec des nuances psychédéliques données par une sous-couche en microfibres argentées. Cette peinture a fait l’objet d’une signature manuelle pour le nom de la marque ainsi que de rayures faites main.

Ce sont les constructeurs et tuners de choppers Warren Heir, Jr. et Kendall Lutchman de la société JR's Fabrication & Welding à Milwaukee qui ont conçu le Mosh/Chopper. Ils lui ont ajouté une selle banane longue et basse, soutenue par une barre d'appui en acier inoxydable personnalisée. Le guidon de low rider est très haut et pensé pour conduire de manière décontractée, voire, disons-le carrément, pour se la péter. En attendant le prochain VAE tuné de la série 1-Off, on peut aussi compter combien de VAE on aurait pu acheter avec plus de douze-mille euros… Assez pour toute l’équipe d’ON-mag peut-être ?

Source : serial1.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Serial 1

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus