Billy : le vélo électrique partagé à l’accent brusseleir

Billy velo electrique partage Bruxelles

Le vélo électrique est à la mode, mais il reste un investissement important et peut poser des problèmes de stationnement ou d’encombrement. Billy propose une solution : le vélo électrique partagé, à utiliser dans une zone urbaine définie et déverrouillable via une application. Les vélos sont déjà disponibles dans 14 communes de Bruxelles depuis 2019. La start-up Billy lance une campagne de financement à la faveur du déconfinement avec l’ambition de s’étendre.

Billy a été parmi les premiers à effectuer des essais de vélos électriques partagés en Europe. La jeune pousse a lancé son application en janvier 2019 ; depuis, elle met plus de 600 vélos à la disposition du public dans la région de Bruxelles. Les vélos électriques Billy montent jusqu’à 25 km/h. Ils ont été conçus par la start-up elle-même pour être suffisamment solides et encaisser les trajets urbains dans une ville qui compte beaucoup de pavés. Ils se déverrouillent via une application mobile propriétaire et s’utilisent sans bornes ni stations. Les vélos sont donc récupérés ou laissés après utilisation sur une zone définie, et peuvent être géolocalisés via l’application Billy. Les batteries vides sont remplacées par des batteries chargées et les petites réparations sont effectuées par des équipes de rue afin qu'un maximum de vélos soient disponibles en permanence. Selon la start-up, très peu de cycles électriques Billy ont été volés depuis le lancement.

Des tarifs abordables et un agrandissement européen en perspective

Après avoir téléchargé l’application, il est possible d’utiliser un vélo électrique Billy à Bruxelles pour 0,20 € la minute, ce qui représente quatre euros pour un trajet de vingt minutes. Des tarifs à la minute plus avantageux sont disponibles via des packs ou des abonnements. Pour l’instant, Billy est utilisable sur les communes de Bruxelles-Ville, Laeken, Schaerbeek, Etterbeek, Ixelles, Saint-Gilles, Molenbeek-Saint-Jean, Watermael-Boisfort, Auderghem, Woluwé-Saint-Pierre, Woluwé-Saint-Lambert, Forest, Saint-Josse-Ten-Noode et Uccle.

Mais Billy lance actuellement une grande campagne de financement via la plateforme Spreds afin de rendre de plus nombreux vélos disponibles, sur plus de communes Bruxelloises, recruter et s’installer dans une autre ville belge en 2021, ainsi qu’une autre ville européenne en 2022. Une idée qui semble porteuse par les temps qui courent et qui pourrait faire des émules dans le reste de l’Europe.

billy.bike

Vidéo officielle de présentation du projet Billy


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Billy

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework