Skip to main content
PUBLICITÉ

Test TV Sony XR-75Z9K : image Ultra HD 8K extrêmement lumineuse, mais manquant de maîtrise

Sony XR 75Z9K details off 0001 etoiles

La série Sony Z9K succède aux modèles Z9J de l’année dernière. Elle utilise toujours une dalle LCD Master Series avec un rétroéclairage Full Mini-LED capable d’afficher une définition Ultra HD 8K sur 75 ou 85 pouces de diagonale. Elle promet une luminosité extrême, un traitement d’images typé "Cinéma" comme sait le faire Sony, une compatibilité Dolby Vision, Dolby Atmos et DTS:X, le tout animé par le système Google TV avec des aptitudes pour le gaming via plusieurs entrées HDMI 2.1. Nous avons pu tester le modèle XR-75Z9K de 75 pouces.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sony XR-75Z9K

Type : Télévision LCD à rétroéclairage Full Mini-LED Ultra HD 8K, HDR10 et Dolby Vision
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
Prix au moment du test : 8000 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le téléviseur Sony XR-75Z9K profite d’un design qui nous semble plus abouti que celui de la version Z9J de l’année dernière. En effet, il bénéficie d’un cadre qui entoure l’écran particulièrement bien fini avec des matériaux d’excellente qualité qui devraient assurer une certaine durabilité au téléviseur.

Sony XR 75Z9K details on 0001

Il mesure 7 cm d’épaisseur. L’écran repose sur deux pieds indépendants et fins qui peuvent être installés dans trois positions différentes. La première permet d’avoir un écart de 57,5 cm entre les deux, en position relativement centrale et autorisant l’installation du téléviseur sur un meuble assez étroit. Il est également possible de fixer les pieds aux extrémités en position haute (8,7 cm d’élévation dans ce cas) ou en position basse (2,5 cm d’élévation pour cette configuration). Selon si vous souhaitez installer une barre de son ou pas, vous pouvez choisir l’une des positions proposées. C’est bien pensé.
Comptez sur une profondeur de 39 cm. L’écran est souligné par une barre de 1,5 cm environ avec un léger décalage en dessous permettant d’entrevoir les haut-parleurs frontaux.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sony XR 75Z9K details on 0002

L’écran a des bordures noires de 8 mm auxquels il faut ajouter les 2 mm de cadre pour la finition. Le modèle prêté par la marque pour réaliser ce test ne souffrait d’aucun défaut de fabrication.

Sony XR 75Z9K details on 0005

Le dos du téléviseur présente une texture avec des petits carrés. Dans l’épaisseur de l’écran, le fabricant a prévu un chemin et des guide-fils pour organiser la fuite des câbles. L’arrière peut être totalement refermé grâce à des plaques en plastique reprenant le même motif que l’arrière pour une finition parfaite et un dos totalement plat. Le téléviseur peut être accroché à un mur via des supports de fixation VESA300.

Sony XR 75Z9K details on 0006

LA SUITE APRÈS LA PUB

Comme les TV Sony de la série A95K, la Sony XR-75Z9K est livrée avec une caméra Bravia Cam. Elle offre les mêmes fonctionnalités que sur le modèle QD-OLED de la marque. Elle peut détecter la distance entre le téléspectateur et le téléviseur pour ajuster automatiquement la luminosité ou alerter l’utilisateur s’il est trop près. Elle sert aussi à moduler automatiquement le son en le dirigeant vers le téléspectateur s’il est situé sur le côté. Elle met le téléviseur en veille au bout d’un certain délai si plus personne n’est devant l’écran et permet enfin de changer de chaîne, gérer le volume, etc, via des commandes gestuelles.

Les connectiques sont réparties en deux pôles et peuvent être entièrement cachées par des plaques à l’arrière. Elles comptent quatre entrées HDMI dont une est compatible eARC. Trois sont au format HDMI 2.1 : l’une d’entre elles est dédiée aux signaux Ultra HD 8K jusqu’à 60 Hz ou Ultra HD jusqu’à 120 Hz tandis que les deux autres acceptent les signaux Ultra HD jusqu’à 120 Hz, mais aussi le Dolby Vision et la technologie VRR ainsi que l’ALLM. Ces deux dernières étant faites pour l’optimisation de l’affichage de jeux vidéo. Comme d’habitude chez Sony, il faut "ouvrir" les ports HDMI depuis les paramètres pour qu’ils puissent correspondre aux signaux attendus au risque de ne pas pouvoir en exploiter tout le potentiel.
Notez que vous ne pouvez pas avoir à la fois la compatibilité Dolby Vision avec la fonction VRR. C’est soit l’un, soit l’autre. Pour en revenir aux connectiques, il y a un port Ethernet, mais le WiFi sera meilleur, notamment pour profiter des contenus Ultra HD à très haut débit proposés par la plateforme Sony Bravia Core. On regrette toutefois que ce soit du WiFi 5 ici et non pas du WiFi 6 comme le proposent maintenant d’autres marques comme TCL ou Samsung, par exemple. Il y a aussi une sortie audionumérique optique, deux ports USB-A, deux entrées satellite, une entrée Tuner TNT et un bornier à vis pour utiliser le téléviseur comme une enceinte centrale avec un système audio 5.1.

Sony XR 75Z9K details on 0007

Il y a enfin une entrée audio/vidéo analogique qui sert de liaison avec une barre de son de la marque pour faire du téléviseur une enceinte à part entière. La TV est équipée d’un microphone pour capter les commandes vocales pour l’Assistant Google. Le bouton pour le couper est situé à la base des connectiques de côté, ce qui rend son accès un peu difficile et encore plus si on a installé les plaques pour fermer l’arrière. Comptez aussi sur la compatibilité Chromecast, AirPlay 2 et Alexa (avec une enceinte connectée à proximité).

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour le gaming, on apprécie le support des fonctions ALLM pour réduire le temps de retard à l’affichage et VRR pour limiter les déchirures d’image. Nous avons pu mesurer un input lag de 18,6 ms, ce qui est bon, car cela correspond à un tout petit peu plus d’une image de retard entre le moment où le joueur appuie sur le bouton de la manette et où l’action se déroule à l’écran. Il y a tout de même mieux sur le marché, notamment chez Panasonic sur la série LZ2000, qui propose un input lag de 9,3 ms. Il est de 9,5 ms sur les modèles Samsung S95B et Q80B ainsi que sur les séries LG C1, G1, C2 et G2, par exemple.
Ici, en sortie de carton, l’image est très bien calibrée avec des couleurs fidèles puisque nous avons relevé un Delta E moyen de 1,78 soit une valeur inférieure à 3, seuil sous lequel l’œil humain n’arrive plus à faire la différence entre la couleur demandée et celle affichée.

Google TV à bord avec un menu Sony

La série Sony Z9K, comme les autres téléviseurs de la marque, est animée par le système Google TV depuis lequel il est possible de télécharger de nombreuses applications et de piloter des objets connectés présents à la maison. Les applications de streaming les plus populaires sont disponibles. Les contenus sont suggérés selon les programmes regardés.

Sony XR 75Z9K details on 0015

Les dossiers partagés sur le réseau sont consultables et les médias y sont parfaitement lus puisque nous avons pu regarder sans aucune saccade notre film « étalon » "Gemini Man" en Ultra HD avec un débit de 80 Mbit/s depuis le lecteur intégré. Les autres médias moins exigeants n’ont posé aucun problème. La plateforme Sony Bravia Core est accessible avec ses contenus "haute qualité" depuis un menu spécifique baptisé Sony disponible depuis la page d’accueil. Ce panneau donne également accès à des tutoriels pour comprendre certaines fonctionnalités du téléviseur.

Dans les menus, il y a toujours trois niveaux de paramètres. Le premier est un bandeau qui présente les principaux réglages disponibles pour l’image et le son. Si on veut aller plus loin, on peut régler chaque paramètre avec des menus spécifiques Sony. On apprécie toujours les explications données dans les différents panneaux. Le troisième niveau est représenté par le menu Android qui permet de gérer certaines options comme la mise à jour, les sons émis par le système, le compte utilisateur, etc.

Sony XR 75Z9K details on 0019

Une image extrêmement lumineuse, mais empreinte d’effets de blooming très importants

La télévision Sony XR-75Z9K utilise une dalle LCD avec un rétroéclairage Mini-LED sur toute sa surface avec une fonction Local Dimming assurant la gestion de 840 zones indépendantes. Capable d’afficher une définition Ultra HD 8K, elle embarque un très grand nombre de technologies d’optimisation des images. Le tout est géré par la même puce que celle des modèles Sony A95K (QD-OLED) et X95K (Mini-LED), par exemple.

Sony XR 75Z9K details on 0059

Passant de la technologie de rétroéclairage LED au Mini-LED entre la série Z9J et Z9K, nous nous attendions à profiter d’une très belle image avec un très fort contraste et des effets de blooming particulièrement limités. Or, si le contraste est effectivement important, car mesuré à 3205:1, il reste inférieur à celui proposé sur les dernières séries de TV TCL C835 ou TCL C935, par exemple.
La dalle est loin d’être homogène, ce qui est dommage. On peut facilement s’en rendre compte lors de la séquence de lancement des applications Netflix ou MyCanal, par exemple. Mais ce qui nous a le plus choqués, c’est la présence d’effets de blooming bien trop présents sur toutes les zones entourant des parties claires de l’image. L’apparition du croissant de la Lune dans le documentaire "La Terre, la Nuit" (Netflix) met particulièrement en évidence le problème puisqu’on peut aisément voir un halo autour de la surface de la Lune qui, a contrario, est extrêmement lumineuse sur un fond noir. Idem pour le film "The First Man" en Blu-ray UHD. Toutes les sources de lumière sont aussi touchées dans le bateau de la série "1899" diffusée sur Netflix, et il y en a énormément vu que beaucoup de scènes se déroulent en intérieur ou la nuit, ce qui rend le visionnage finalement pas super agréable, surtout lorsqu’on pense au budget qu’il faut pour acquérir ce téléviseur…

Sony XR 75Z9K details on 0032

La mise à l’échelle est satisfaisante pour des programmes Ultra HD et les contenus Full HD sont correctement traités même si on peut tout de même constater un effet lissé.
En revanche, le téléviseur affiche de très belles couleurs et une compensation des mouvements excellente, ce qui permet de profiter de scènes d’action en toute fluidité, sans aucun artefact. Plusieurs modes d’image sont disponibles : Standard, Intense, Cinéma, Expert, Photo et Graphisme. Notez la présence d’un mode Calibré pour Netflix qui optimise très légèrement le rendu de l’image.

TV Sony XR-75Z9K : les mesures d’ON-mag

C’est avec le mode Expert que nous avons pu obtenir les meilleurs résultats avec une image standard, Sony ne proposant pas de mode Filmmaker. Dans ces conditions, nous avons mesuré un Delta E moyen de 2,26 donc inférieur à 3. Les plus exigeants pourront trouver de meilleurs réglages dans les paramètres. Le gamma moyen a été mesuré à 2,4 soit exactement la valeur attendue pour un visionnage dans une pièce sombre. La courbe de référence est extrêmement bien suivie. La température moyenne des couleurs est de 6331 K donc légèrement plus chaude qu’elle devrait l’être. Concernant la couverture de l’espace colorimétrique, nous avons relevé 99,7% pour les contenus rec709, correspondant à des émissions de télévision.

Sony XR 75Z9K details on 0060

Pour les contenus HDR, là aussi, c’est le mode Expert qui permet d’obtenir les meilleurs résultats puisque nous avons mesuré un Delta E moyen de 1,43, ce qui est tout à fait satisfaisant et signifie que les couleurs sont fidèles. Le pic de luminosité en mode Expert a été relevé à 2750 cd/m² ce qui correspond à une belle progression par rapport au précédent modèle, le Z9J, qui propose un pic de luminosité de 2140 cd/m² dans les mêmes conditions. En termes de luminosité, le Sony Z9K dépasse donc assez largement le Samsung QN95B (1880 cd/m²) et encore plus tous les modèles OLED qui plafonnent à 1000 cd/m² environ. L’espace colorimétrique DCI-P3 est couvert à 94,2% alors que celui du BT2020 est couvert à 72,3% ce qui est plutôt satisfaisant et meilleur que les couvertures proposées par la série Sony Z9J de l’année dernière.

Sony XR 75Z9K details on 0061

Audio, une certaine cohérence et un peu de coffre

Le téléviseur comprend quatre tweeters, deux haut-parleurs de médiums et quatre boomers. Il supporte les formats Dolby Atmos et DTS:X et peut être utilisé comme enceinte centrale avec un système audio compatible. Le son produit par l’appareil est relativement satisfaisant, bénéficiant d’un certain coffre qui lui permet de proposer un rendu assez cohérent. L’ensemble se montre plutôt dynamique. Les dialogues sont particulièrement clairs et intelligibles. La spatialisation est intéressante, mais pas assez large ni haute pour provoquer l’émoi. Les basses ne sont pas assez profondes. Avec une si grande image, difficile de se passer d’une barre de son (avec son caisson), a minima.

Sony XR 75Z9K details on 0003

Deux télécommandes dont une connectée avec microphone et haut-parleur

Exactement comme le téléviseur Sony de la série A95K, celui-ci est livré avec deux télécommandes relativement compactes. Celle qui est connectée est la plus intéressante puisqu’elle profite d’un rétroéclairage actif dès qu’on la saisit. Elle possède quatre touches d’accès direct aux plateformes Bravia Core, Netflix, Disney+ et Prime Video ainsi qu’un bouton Google Assistant. Une touche TV permet de basculer immédiatement sur la TNT. Via l’assistant Google, s’il est activé sur le téléviseur, on peut demander à Google : "où est la télécommande ?". Cela déclenche un bip depuis le haut-parleur intégré au dos de la télécommande pour la trouver facilement. Celle-ci profite d’un revêtement antibactérien. L’autre télécommande est, pour nous, plus anecdotique et plutôt pensée pour un usage moins connecté, notamment avec des touches numérotées pour accéder rapidement aux chaînes de la TNT.

Sony XR 75Z9K details on 0012

En résumé

Pour faire court, nous avons été déçus par l’image produite par ce très grand téléviseur LCD à rétroéclairage Mini-LED qui promettait pourtant beaucoup. Le taux de contraste est important et la luminosité est exceptionnelle, mais les scènes sont toutes empreintes d’effets de blooming bien trop prononcés et visibles même pour des yeux non experts. Avoir une grande taille d’écran, c’est très bien, mais sans maîtrise complète, c'est beaucoup moins bien. Oui, les couleurs sont fidèles et la compensation de mouvements est excellente, mais cela ne suffit pas. Les aptitudes de ce téléviseur en gaming sont également à souligner, car intéressantes et plutôt en phase avec les possibilités des dernières consoles de jeu et des ordinateurs PC haut de gamme, mais là aussi, le rendu n’est selon nous pas à la hauteur de l’attente.

La TV Sony XR-75Z9K vue par ON-mag

Photos officielles de la TV Sony XR-75Z9K

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE TÉLÉVISEURS

Spécifications

  • Type : TV Mini-LED 8K (7680 x 4320)
  • Taille de l’écran : 75 pouces (190 cm)
  • Convertisseur/mise à l’échelle : oui
  • Compatibilité : HDR, HDR10, HLG, Dolby Vision
  • Système : Google TV
  • Contrôle vocal : oui
  • Connectivité : WiFi, Bluetooth, 3 x entrées HDMI 2.1 dont 1 x e-ARC et 1x Ultra HD 8K, 1x entrée HDMI 2.0, 1 x sortie optique, 3 x prises USB, 1 x entrée Ethernet, 1 x entrée antenne, 2 x entrées satellite, 1 x sortie casque
  • Pieds : 2 avec 3 positions possibles (écartés de 57,5 cm ou de 167 cm)
  • Dimensions (l x h x p) : 1671 x 1017 x 396 mm (avec pieds en position centrale)
  • Poids (avec pied) : 49,1 kg
  • Prix : 8000 €
  • Site du fabricant : Sony

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
  • App & ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Design/Finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Connectivité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Qualité d’image : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile orangeetoile orangeetoile griseetoile griseetoile grise (2/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)



Autres articles sur ON-mag ou le Web pouvant vous intéresser


Sony

PUBLICITÉ