Test du lecteur réseau Yamaha NP-S303 : pour bien démarrer dans la HiFi dématérialisée

Test du lecteur réseau Yamaha NP-S303 : pour bien démarrer dans la HiFi dématérialisée

Yamaha ajoute saison après saison de nouveaux éléments à sa plateforme MusicCast. Nous testions l’an dernier le lecteur quatre zones pour l’intégration, ou une barre de son plus récemment. Tous ces produits Yamaha savent communiquer ensemble pour distribuer la musique dans toutes les pièces de la maison. Pour ceux qui sont plutôt HiFi que petites enceintes sans fil, le lecteur NP-S303 leur tend les bras.

Yamaha NP-S303

Type : lecteur audio réseau
L'avis de ON-Mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Prix au moment du test : 349 €

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le protocole MusicCast existe depuis de nombreuses années. C’est un concurrent direct à HEOS, Sonos, BluOS… Yamaha a doté la plupart de ses appareils audio de ce protocole afin qu’ils puissent communiquer ensemble. Mais c’est avant tout une plateforme réseau Wi-Fi & Ethernet d’accès général à la musique dématérialisée. Un appareil MusicCast sait accéder aux services musicaux sur abonnement par exemple. Il sait aussi lire votre bibliothèque de fichiers audio. Le MusicCast n’a donc pas de notion de bas ou de haut de gamme. On peut le trouver dans une enceinte à 250 € comme dans un préamplificateur à 2500 €. Surtout avec sa compatibilité audio Hi-Res, quel que soit le produit. Il est donc logique que Yamaha développe autour de ce protocole un lecteur réseau « simple », mais suffisamment bien travaillé pour s’insérer dans un système HiFi. C’est le cas du NP-S303 avec son format classique qui pourra rejoindre un amplificateur intégré et un lecteur CD par exemple.

yamaha NP S303 silver noir

Lecteur réseau au format HiFi

Le NP-S303 mesure 43 cm de large et seulement 28,9 cm de profondeur. Sans compter son antenne Wi-Fi/Bluetooth, il mesure 87 mm de haut, bien campé sur des pieds identiques à ceux d’un amplificateur. La face avant est peu équipée et vous ne vous servirez pas souvent des commandes qu’elle présente. De plus, Yamaha livre une télécommande infrarouge. Néanmoins, les touches disponibles en façade servent à allumer le lecteur, à initier la synchronisation lors de l’installation initiale ou encore à naviguer dans les menus. Le petit écran à deux lignes indique en temps normal seulement le nom de la source ou du service musical en cours d’écoute. Il ne livre pas automatiquement d’information concernant le titre ou le temps écoulé par exemple, ce qui limite grandement son usage.

yamaha NP S303 connexions

La connectique comprend un port USB en façade, qui accepte clés et disques durs externes, deux sorties numériques sous les formes coaxiales et optiques et une sortie analogique stéréo. Ces prises sont plaquées or. Notons également la présence d’un port Ethernet et le connecteur pour l’antenne. À l’intérieur, peu de monde : l'appareil embarque une carte d’alimentation et une autre carte juste derrière les sorties qui intègre toutes les fonctions audio et de contrôle. Yamaha précise que la partie digitale est séparée de la partie de conversion et de gestion analogique. La puce de conversion est une Texas Instrument DSD1791 qui assure la lecture PCM et DSD jusqu’à 192 kHz/24 bits et 5.6 MHz. L’installation se déroule assez simplement depuis l’application mobile. Une fois le lecteur reconnu, les réglages habituels permettent de le renommer ou de lui appliquer une photo, une spécificité Yamaha. Notons la présence du Bluetooth bidirectionnel pour envoyer le son du NP-S303 vers un casque sans fil pour les écoutes nocturnes. Il faut également savoir que ce lecteur ne gère pas le volume, ni manuellement, ni par l’application. Il faudra donc jongler avec le volume de l’amplificateur. Ou choisir un amplificateur Yamaha dont les touches de volume sont présentes sur la télécommande du NP-S303.

Un médium/aigu enjoué

Nous avons utilisé les deux types de sorties du lecteur Yamaha et il y a un léger mieux en passant par la sortie numérique. Nous sommes donc restés sur la sortie optique pour nos tests. Le NP-S303 est à l’aise sur les détails. Les voix comme les instruments à cordes ou les cuivres sont restitués avec beaucoup de matière et de présence. L’aigu est plutôt bien respecté, il file sans accrocher l’oreille pour apporter toute la précision nécessaire sur les fins de notes. Le grave est correctement tenu, mais nous connaissons d’autres streamers capables de donner plus de travail aux woofers de nos enceintes. Globalement, le rendu est enjoué, vivant et présent. L’image sonore est un peu plus recentrée qu’à l’habitude même si elle conserve un bon étagement en profondeur.

Le Yamaha NP-S303 est un très bon lecteur audio réseau pour débuter dans la HiFi dématérialisée. Il s’accordera parfaitement avec d’autres éléments HiFi en rejoignant n’importe quel système n’ayant pas encore la chance d’être connecté. L’application MusicCast a ses qualités et ses défauts, comme toutes ses concurrentes. Elle a l’avantage d’être plutôt bien présentée esthétiquement. En donnant accès à tous les services de musique principaux, dont ceux en Hi-Res comme Tidal et Qobuz, elle marque des points. L’intégration au sein d’un système multipièces Yamaha avec d’autres éléments est aussi intéressante. Notons comme autre avantage la lecture des fichiers sur clé USB. Mais n’occultons pas l’absence d’entrée auxiliaire au rayon des défauts. Vous pourrez trouver des streamers plus petits et moins chers qui restituent la musique avec plus d’ampleur ou de poids dans le grave. Mais ils ne seront jamais aussi faciles à vivre que ce lecteur HiFi MusicCast Yamaha NP-S303.

Prix public indicatif : 349 €
Site du fabricant : Yamaha

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : TOUS NOS TESTS DE LECTEURS AUDIO RESEAU

Notre avis

Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Rapport qualité/prix : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Caractéristiques techniques

Lecteur audio réseau
Connectivité : Wi-Fi n, Bluetooth bidirectionnel SBC/AAC, Ethernet, 1x sortie analogique, 1x sortie numérique optique et 1x coaxiale, 1x port USB-A, MusicCast, Spotify Connect, AirPlay, DLNA
Fichiers lisibles : MP3, WMA, MPEG4 AAC, WAV, FLAC, AIFF, ALAC, DSD
Autres : télécommande infrarouge
Dimensions (l x p x h) : 435 x 87 x 289 mm
Poids : 2,7 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Yamaha

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework