Test Dali Katch One : la barre de son Home Cinéma qui joue le tableau de maître de musique

Dali Katch One test ONmagFR

Dali, spécialiste danois des enceintes acoustiques, proposait déjà dans sa gamme une barre de son, la Kubik One. Relativement massive et conçue à partir de haut-parleurs venus de la Hifi, cette dernière n'a rencontré qu'un succès modéré. Aussi, pour sa nouvelle mouture, la Katch One, Dali a-t-il changé d'approche. Le format reste imposant, mais gagne en élégance et en finesse. Les haut-parleurs utilisés sont maintenant ceux de la petite enceinte nomade de luxe Dali Katch. Cela donne à cette nouvelle barre de son plus de style, plus d'énergie... et aussi, semble-t-il, une meilleure réussite puisqu'elle a déjà reçu de nombreux prix, notamment celui du meilleur système son pour TV de la saison, décerné par l'EISA.

Dali Katch One

Type : barre de son 2.0
L’avis de ON-mag : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
Prix : 750 €

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Avec son design qui respire l'esprit scandinave, ses extrémités arrondies, sa façade tendue d'un joli tissu présentant une belle matière, la Dali Katch One est assurément une barre de son fort élégante. En revanche, elle n'est pas des plus compactes : rien à voir avec certaines de ces soundbars filiformes ou plates comme des limandes, conçues pour se faire oublier. Ne comptez donc pas installer la Dali Katch One directement au pied de votre téléviseur. Avec ses 16,4 cm, elle cacherait le bas de l'image. Le mieux est d'accrocher cette barre de son Home Cinéma au mur, juste en dessous du téléviseur. Deux petites lanières un cuir véritable sont fournies et jouent le rôle d'attaches murales à la fois pratiques et stylées.
Si ce type d'installation ne vous convient pas, il est également possible de poser la Dali Kacth One sur un support. Deux petits pieds en bois tubulaires amovibles sont fournis dans ce but. Dans ce cas, il faut juste que le téléviseur soit installé sur une tablette séparée ou surélevée par un petit support d'une quinzaine de centimètres de haut comme c'était le cas lors de nos essais.

Une barre de son qui prend ses aises pour de bonnes raisons de performances acoustiques

Dali, spécialiste de l'acoustique et des enceintes Hifi haut de gamme, n'a volontairement pas cherché à faire de sa Katch One un produit trop compact. Il sait qu'il est extrêmement difficile de reproduire le son et notamment les voix de façon naturelle, avec du corps, sans consonance criarde à partir des minuscules transducteurs qui équipent beaucoup de barres de son Home Cinéma concurrentes. La Katch One se veut en outre autonome. Elle dispose d'une sortie pour un éventuel caisson de grave optionnel, mais doit déjà pouvoir restituer un son ample et cohérent, avec des basses qui ont du poids sans l'ajout d'un subwoofer déporté. Pour y parvenir, un coffret d'un volume conséquent est tout d'abord nécessaire. Ensuite, des haut-parleurs très sérieux, de haute performance sont requis. Sur ce second point, Dali n'a pas lésiné.
Le coffret de la Dali Katch One, en ABS renforcé par fibre de verre, est d'une grande rigidité. Ses faces avant et arrière comportent des amorces de pavillons ou guides d'ondes moulés afin d'optimiser la diffusion des transducteurs. Ces transducteurs sont au nombre de 10 : 6 actifs et 4 passifs. À l'avant, on trouve deux couples, chacun constitué d'un tweeter à dôme textile de 21 mm et d'un boomer. Les boomers sont identiques à ceux de l'enceinte nomade Katch, de 8,9 cm de diamètre, équipés de très solides dômes en aluminium et de puissants moteurs à aimant néodyme. On en trouve deux autres à l'arrière de la Katch One. Leur réponse dans le grave est renforcée par quatre radiateurs passifs de 11,5 cm de diamètre, à membranes planes en acier, répartis entre l'avant et l'arrière tandis que l'alimentation est confiée à 4 amplis en classe D de 50 watts chacun.
La qualité de fabrication de la Dali Katch One est donc de très bon niveau. La finition est très propre, l'assemblage est précis. C'est sérieux, solide et les composants utilisés sont de grande qualité.

Dali Katch One inside

Un rendu sonore qui a du corps et une cohérence rare

La Dali Katch One est livrée avec une petite télécommande et dispose d'un jeu de touches lumineuses sur sa tranche supérieure donnant accès à toutes ses fonctions. Le pilotage depuis la télécommande du téléviseur associé n'est pas prévu. C'est un peu dommage. Heureusement, il reste possible de piloter la barre de son depuis le téléviseur (allumage, réglage du volume, extinction) lorsque l'on utilise la connexion HDMI ARC. Le reste de la connectique comporte deux entrées numériques optiques, une entrée analogique sur mini-jack, une sortie subwoofer et une liaison Bluetooth. Il n'y a pas de liaison réseau. La Dali Katch One n'est pas une barre de son connectée.

À l'écoute, la Katch One peut être qualifiée de barre de son audiophile, ce qui n'est pas si courant. En effet, contrairement à beaucoup de modèles dans cette gamme de prix qui ont un rendu criard, la Dali Katch One propose des timbres particulièrement bien équilibrés. Les voix ont du corps, de la consistance. Les basses sont d'un très bon niveau compte tenu de l'absence de caisson de grave. Le spectre sonore est d'une grande cohérence. Ce n'est pas de la Hifi, mais la Dali Katch One se révèle aussi bien adaptée pour les programmes TV, les films, les séries ou même pour écouter de la musique. Le son est puissant, propre, précis, sans stridence trop prononcée.
La Dali Katch One ne cherche pas à créer des effets surround enveloppants qui remplissent toute la pièce. En revanche, son image sonore est aérée et d'une construction très naturelle. Les voix ne sont pas étriquées tout en restant bien centrées sur l'écran tandis que les effets latéraux se développent à droite et à gauche, dépassant le cadre de l'image. On bénéficie même d'une sensation de relief et de profondeur très convaincante. Un mode "wide" peut être enclenché pour élargir la scène sonore. Il agit de façon bien perceptible, dans des proportions qui restent raisonnables. La scène sonore garde sa cohérence. L'équilibre tonal est à la fois clair et chaleureux. La Dali Katch One est sage et offre un son harmonieux. Elle est très agréable à écouter. Elle prend totalement le contrepied de certaines concurrentes, très démonstratives en termes de spatialisation du son et qui se révèlent assez vite fatigantes à vivre.

La barre de son Dali Katch One décortiquée par ON-mag

Spécifications techniques

  • Type : barre de son 2.0
  • Amplification intégrée : 4 x 50 watts
  • Haut-parleurs : 2 tweeters à dôme textile de 21 mm, 4 boomers à dômes aluminium de 8,9 cm, 4 radiateurs passifs de 11,5 cm à diaphragme en acier
  • Réponse en fréquences : de 46 Hz à 25 kHz à ±3 dB
  • Connectique : HDMI ARC, 2 entrées numériques optiques, entrée analogique sur mini-jack, sortie subwoofer, port USB de charge 5 V, liaison Bluetooth 4.0 AAC/AptX
  • Dimensions : 164 x 860 x 69 mm
  • Poids : 3,7 kg
  • Prix : 750 €

Site de la marque : www.dali-speakers.com

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE BARRES DE SON

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • App & ergonomie : etoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verteetoile grise (3,5/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Connectivité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Dali

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework