Test Sonos Move : l’enceinte connectée, nomade et sédentaire en même temps

Test enceinte connectée Sonos Move : l’enceinte nomade et sédentaire en même temps 

C’était un grand non, et puis finalement c’est oui. Sonos se lance enfin dans le Bluetooth. Pas en ajoutant cette fonctionnalité aux modèles existants, mais en créant une toute nouvelle enceinte nomade, le Sonos Move. Sa particularité est d’être utilisable en Bluetooth en balade comme en WiFi à la maison.

Sonos Move

Type : enceinte nomade Bluetooth/Wi-Fi
L’avis de ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Prix de lancement :  399 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE 

Sonos avait communiqué il y a quelques années sur les défauts du Bluetooth. Celui-ci risquait de couper la musique lors d’appel téléphonique. Ou encore, la stabilité de la connexion n’était pas optimale. On oublie ces critiques, Sonos a passé l’éponge. Le Move est un nouveau modèle décliné d’aucune référence existante. Sonos est parti de zéro tout en conservant l’ADN de la marque. Son design tout en rondeur n’est pas forcément identifiable au premier regard, mais un logo Sonos bien placé vient nous rappeler la provenance du Move. C’est aussi la première enceinte sur batterie du fabricant américain.

Une grande enceinte Bluetooth nomade

Il est évident que Sonos a vu grand pour sa première enceinte Bluetooth. Le Move n’a pas été conçu pour faire concurrence aux petites enceintes portables qui tiennent dans la poche. Le Move est plutôt une enceinte transportable de 24 centimètres de hauteur. Une grande encoche à l’arrière lui sert d’ailleurs de poignée de transport bien pratique pour soulever les 3 kg.

Sonos a particulièrement bien travaillé la résistance de cette enceinte. Elle est certifiée IP56 pour pouvoir résister aux éclaboussures d’eau et à la poussière. Elle sera donc à l’aise sur la plage comme au bord de la piscine. Sa base en caoutchouc renforcé lui permet d’absorber les chocs. Enfin, l’ensemble ne craint pas les agressions extérieures telles que le gras de la nourriture ou la crème après-soleil. Pour l’extérieur, elle est parée.

sonos move outdoor

Pour l’intérieur, le Move est livré avec son socle de recharge prenant la forme d’un anneau peu encombrant à poser sur un meuble. Il est également possible de la recharger via son port USB-C à l’arrière. Attention, un chargeur puissant type ordinateur portable sera nécessaire (de 12 à 20V), celui de votre smartphone (5V) sera bien insuffisant. Une fois l’enceinte sur le socle, de petites LEDs oranges à sa base confirment le démarrage de la charge. Ces mêmes LEDs clignotent pour vous indiquer lorsqu’il est temps de recharger l’enceinte. A ce propos, lorsque l’enceinte est complètement déchargée, la reposer sur son socle ne suffit pas à l’allumer. Il faut patienter quelques minutes qu’elles soient rechargée un minimum avant de pouvoir être à nouveau utilisée.

10 heures d’autonomie

Une recharge complète prend environ 2 heures, sachant que le Move est rechargé à 75% au bout d’une heure. Une fois chargée à bloc, l’enceinte assure dix heures d’utilisation, en Bluetooth comme en WiFi. Cela suffit pour tenir une journée. Elle se met en veille automatiquement, mais vous pouvez aussi l’éteindre manuellement. Mais dans un cas comme dans l’autre, elle se décharge en continue. Au bout de trois jours sans avoir été posée sur son socle, même si vous ne l’avez pas utilisée, elle sera complètement déchargée. Il est donc important de la reposer sur son socle dès que vous ne l’utilisez plus. Cela est assez contraignant quand on sait que des enceintes concurrentes (Bluetooth uniquement) ont une autonomie de plusieurs mois en veille.

sonos move recharge

Le Move est disponible en noir uniquement pour l’instant, alors que la quasi-totalité des enceintes Sonos sont proposées en noir et en blanc. Voire dans d’autres couleurs pour des séries spéciales en vente limitée. Une grille fait le tour et recouvre les trois quarts de l’enceinte. Elle cache un woofer en position haute et un tweeter au-dessus. Ce dernier est installé à l’horizontale, sous un diffuseur destiné à envoyer la musique à 180°. Le saladier du woofer est le coffret de l’enceinte lui-même. Cette conception spécifique participe à la résistance globale de l’enceinte en cas de chute. Sonos a déterminé que le saladier d’un haut-parleur classique était un point de rupture potentiel.

Des fonctionnalités d’enceinte sédentaire

Le dessus de l’enceinte Move reprend la présentation de la petite Sonos One. On retrouve les touches tactiles pour modifier le volume, mettre la musique en pause ou encore désactiver le micro. On aperçoit par ailleurs les petits trous correspondants aux micros. Sonos n’a pas fait l’impasse sur les assistants vocaux. Ils sont intégrés comme sur les dernières enceintes et barres de son de la marque. Vous pourrez donc choisir dans les menus si vous préférez Amazon Alexa ou Google Assistant.

sonos move portable 

A l’arrière se trouvent trois touches. Il y a l’habituelle fonction de synchronisation pour ajouter le Move à son système Sonos depuis l’application mobile. Au milieu, une seconde touche sert à basculer entre le mode WiFi pour la maison et le Bluetooth pour l’extérieur. Bien que le contraire soit possible : vous pouvez rester en Bluetooth à la maison, et vous pouvez aussi conserver le WiFi même lorsque l’enceinte est sur batterie. La LED d’état sur le dessus de l’enceinte indique le mode en cours par sa couleur : blanc en WiFi, bleu en Bluetooth. Enfin, le troisième bouton a pour but de mettre en veille l’enceinte. Si vous ne le faites pas, elle se mettra en veille toute seule en l’absence de source sonore.

Installation WiFi à la Sonos

Pour sa partie WiFi, le Move s’installe comme n’importe quel autre élément Sonos. Notez bien que c’est le seul modèle à être logiquement dépourvu de connexion filaire Ethernet. C’est sans fil ou rien ! Les différentes étapes habituelles depuis l’application mobile Sonos se terminent par une explication du calibrage audio automatique Trueplay. Avec la Sonos One ou la Sonos Beam, vous devez utiliser votre iPhone et vous balader dans la pièce en faisant faire au smartphone des mouvements de bas en haut. Terminé ! Le Move est le premier produit Sonos à être équipé du Trueplay « automatique ». Le réglage s’effectue en continue : dès que l’enceintes est déplacée, elle utilise ses micros pour se recalibrer selon l’environnement immédiat.

Comme tout appareil Sonos, il est possible de désactiver la LED d’état et les touches tactiles, d’égaliser le son, d’activer ou non le loudness, de limiter le volume maximum. A chaque fois que vous croisez le Move dans l’application, il est accompagné du pourcentage de batterie restant. En revanche, il est impossible de rallumer l’enceinte depuis l’app si elle est en veille. Il faudra forcément aller l’allumer manuellement. Sachant que lorsqu’elle est sur son socle, elle ne se met jamais en veille. Notons enfin la présence toujours très pratique de l’AirPlay 2 pour un usage idéal dans un environnement Apple.

Une dispersion de la musique à 180°

En écoute WiFi, on passe bien sûr par l’application Sonos pour accéder aux différents services de streaming, aux webradios ou à sa bibliothèque musicale personnelle stockée dans un dossier partagé. En Bluetooth, l’enceinte disparaît de l’application Sonos. Il faut alors utiliser ses applications préférées : Deezer, YouTube, TuneIn, Pocket Casts… Dans les deux situations, nous avons utilisé la même playlist depuis Tidal. A l’usage, le son est différent selon le type de connexion. En Bluetooth, et en l’absence de codec HiFi tel que l’aptX HD ou le LDAC, le son est assez plat, collé à l’enceinte. Ce n’est pas désagréable, mais en décalage qualitatif vis-à-vis de cette enceinte imposante.

En basculant en WiFi, le son est bien plus ouvert avec une ampleur bien agréable. On retrouve le son Sonos avec un registre grave bien appuyé sans jamais être brouillon. Cela reste propre, même à fort volume la membrane du woofer est correctement tenue. Cependant, nous l’avons trouvé envahissant. Comme d’habitude, le loudness est activé par défaut et il est préférable de s’en passer. Il faut dire que l’aigu est un peu en retrait en termes de précision, sûrement à cause de son positionnement à plat. A l’extérieur, nous avons profité de sa dispersion à 180°. Que l’on soit face à l’enceinte ou sur les côtés, la restitution est identique. Assis en arc de cercle autour du Move, tout le monde profitera de la musique à égalité.

Une enceinte Sonos deux en un

Avec le Move, Sonos fait une entrée fracassante dans le monde de l’enceinte Bluetooth. Cette grosse enceinte vient se placer dans le haut du panier, où la concurrence est très peu active. Cela permet à Sonos de proposer dans un même produit la mobilité et la sédentarité. A l’extérieur, c’est une grosse enceinte puissante ; à l’intérieur, c’est une enceinte Sonos comme une autre connectée au WiFi et bénéficiant de toutes les fonctionnalités habituelles de lecture en réseau. Au final, le Move est donc une enceinte deux en un. Elle fait quelques compromis, sur le rendu de l’aigu moins défini mais à 180°, et sur l’autonomie limitée. Le point le plus dérangeant étant ce mode veille qui n’en est pas un puisque la batterie se décharge rapidement même sans être utilisée. Avec l’enceinte Sonos Move, c’est bien la polyvalence que vous acquérez.

Prix public indicatif : 399 €
Site du fabricant : Sonos

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES SANS FIL

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Caractéristiques techniques

  • Enceinte nomade Bluetooth/Wi-Fi
  • Haut-parleurs : 1x woofer, 1x tweeter
  • Puissance : n.c.
  • Connectivité : WiFi, Bluetooth, port USB-C de recharge, multiroom Sonos, AirPlay 2
  • Dimensions (l x p x h) : 160 x 126 x 240 mm
  • Poids : 3 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Sonos

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework