icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test streamers audio Russound MBX-AMP et MBX-PRE : le spécialiste du multiroom passe au tout connecté avec brio

Test streamers audio Russound MBX-AMP et MBX-PRE : le spécialiste du multiroom passe au tout connecté avec brio

Russound renouvelle son offre multiroom sans fil avec deux petits produits bien connus dans le domaine : un amplificateur et un préamplificateur connectés. Des produits qui existent chez la plupart des acteurs du domaine. Cette gamme Russound MBX prend en compte les attentes des utilisateurs et des installateurs. Les possibilités de connexion couvrent tous les besoins habituels. Le pilotage est possible de multiples façons afin de répondre à tous les cas de figure.

Russound MBX-AMP et MBX-PRE

Type : amplificateur 2x50 Watts RMS sous 8 ohms et préamplificateur sortie Ligne RCA 2V connectés
L'avis de ON-mag : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise
Prix de lancement : 700 € (MBX-PRE) et 900 € (MBX-AMP)

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE.

Russound est un pionnier de l’audio et de la vidéo multiroom. C’était déjà le cas au siècle dernier, avec des matrices de distribution filaires. Il fallait alors relier toutes les enceintes de la maison ainsi que les claviers muraux de contrôle jusqu’à la matrice. L’audio sans fil n’existait pas. Ce câblage important était réalisable seulement lors de la construction ou de la rénovation. Ces produits sont toujours présents au catalogue de Russound. Côté stabilité, on fera difficilement mieux que le filaire. Mais les consommateurs d’aujourd’hui ont été habitués au sans fil. Pour la plupart, la musique dans toute la maison, c’est forcément en Wi-Fi. À travers sa gamme MBX, Russound répond à cette demande sans oublier les possibilités d’intégration.

Avec ou sans ampli ?

Les MBX-PRE et MBX-AMP sont visuellement identiques. Leur boîtier à la finition plastique mesure 21 cm de large, de quoi en installer deux côte à côte sur une étagère de rack. Russound n’a pas dépensé exagérément dans le design car le rack est justement un endroit où ils risquent bien souvent de finir. Même si l’on trouve cinq touches de fonction sur les MBX, ils n’ont pas vocation à être visibles. Cependant, à côté du volume et de la lecture/pause, une double touche permet de lancer l’un de vos deux favoris. C’est toujours pratique pour démarrer sa web radio préférée sans avoir besoin de dégainer son smartphone. Mais il y a d’autres possibilités de pilotage, comme nous l’évoquerons plus loin.

Les deux boîtiers Russound disposent chacun d’une entrée analogique sur mini-jack et d’une entrée numérique optique. Voilà de quoi relier un téléviseur, une platine vinyle ou un lecteur CD. Ils sont équipés en miroir d’une sortie analogique et d’une sortie optique. Dans le premier cas, c’est nécessaire pour le MBX-PRE dénué d’amplification interne. Quant à la sortie optique, elle vous permet de faire monter en gamme les MBX en les associant à un DAC externe. Le MBX-AMP gagne en plus une sortie mono pour un caisson de basses. Enfin, un port USB accepte clés et disques durs externes pour lire des fichiers musicaux. Le MBX-AMP dispose de 2x50 Watts d’amplification disponibles sur des borniers de qualité acceptant les fiches bananes. La connexion avec votre réseau est possible en Wi-Fi ou en Ethernet.

Russound MBX lifestyle

Des possibilités de pilotage sans limite

Russound a équipé les MBX du Chromecast audio. Comme la plupart des fabricants ayant fait ce choix, Russound profite de la procédure d’installation sans faille de l’application Google Home. Une fois les MBX branchés sur le courant, l’app Google les reconnaît et invite à les installer. La procédure est toujours aussi simple. Une fois sur le réseau, les MBX deviennent pilotables depuis l’application My Russound. Assez simple d’aspect, la page d’accueil est l’écran de lecture en cours. On peut voir quelle source est utilisée, modifier le volume, passer au titre précédent/suivant, mettre en sourdine. Quatre menus sont accessibles. En haut, en appuyant sur le nom du lecteur MBX, on change de zone ou on les regroupe. Jusqu’à 32 MBX peuvent être utilisés en multiroom dans une même maison. En haut à droite, les réglages permettent de personnaliser la restitution audio et de modifier quelques paramètres. À droite se trouve le menu permettant de changer de source : serveur DLNA/UPnP, clé USB, Bluetooth, radios Internet, Tidal, Deezer et les entrées analogique et numérique. Enfin, en bas à droite il est possible de gérer les favoris.

L’application est simple et efficace. Mais ce n’est pas la seule façon de piloter le système Russound MBX. Chromecast étant intégré, n’importe quelle application compatible, comme YouTube par exemple, permet d’envoyer le son vers les MBX. Ils sont aussi AirPlay : tout ce que l’on écoute sur son iPhone, iPad ou Mac peut être transmis aux MBX. Le contrôle vocal est une autre alternative. Amazon Alexa et Google Assistant sont compatibles avec Russound. La marque étant active dans le domaine de la distribution audio depuis longtemps, elle s’est habituée à rendre ses produits compatibles avec les systèmes d’automation tiers. C’est déjà le cas avec Control4, RTI et URC. Russound a également une longue tradition de commandes murales : des claviers et des écrans permettant de piloter facilement la musique depuis l’entrée de la pièce. Cette facilité est reconduite avec les MBX grâce à la dalle tactile murale XTSPlus. Sur ses 13 centimètres de diagonale, elle reprend à l’identique l’esthétique de l’application My Russound. Ainsi, vous n’êtes pas perdu lorsque vous passez de l’une à l’autre.

Une signature sonore adaptée aux enceintes encastrables

Nous avons tout d’abord relié le MBX-AMP à notre paire d’enceintes de bibliothèque habituelles pour nous faire une première idée. Ces produits ont avant tout une vocation multiroom et pas forcément HiFi. Cependant, le rendu sonore est tout à fait en accord avec le tarif demandé. Dynamique et précision sont au rendez-vous. L’image sonore est large, même si elle manque d’épaisseur, mais cela devrait être parfait dans le cas d’enceintes encastrées. Il est possible de modifier à votre goût la restitution grâce aux réglages grave/aigu. En revanche, le loudness a une action trop extrême. De petites enceintes auront du mal à supporter le regain de grave, tandis que les plus grosses n’en auront pas besoin. Vous pouvez donc vous en passer. La signature sonore du MBX-PRE relié à l’un de nos blocs de puissance est très proche du son de MBX-AMP. C’est donc la partie préamplificatrice qui influence, comme souvent, le résultat.

Nous avons ensuite relié les deux MBX à des enceintes encastrées dans le plafond, dans deux pièces adjacentes. Nous avons jonglé entre les applications Qobuz et Roon en passant par AirPlay et My Russound. On peut zapper selon ses envies, le système reste parfaitement stable. À chaque fois, l’application en cours pilote le volume qui est répliqué sur toutes les autres. Un petit « Ok Google, baisse le volume du Russound AMP » appliqué avec succès complète ce panorama. Notons que le multiroom est possible uniquement avec les sources lancées depuis l’app My Russound. Tout ce qui « casté vers » empêche d’associer les deux MBX en multiroom. Si nous utilisons l’entrée optique, aucun problème. Dans le cas des zones regroupées, un petit problème d’ergonomie empêche de gérer simplement le volume. En effet, il faut se rendre dans la gestion des zones pour modifier le volume des deux zones simultanément. Dans le cas contraire, le volume sur l’écran de lecture pilote uniquement la zone maître du groupe créé. Ce n’est pas rédhibitoire, une mise à jour pourrait améliorer ce point précis.

En conclusion

Russound confirme sa maîtrise du multiroom avec cette nouvelle gamme connectée efficace. Les MBX-AMP et MBX-PRE ne sont pas seulement capables de créer un réseau autonome de diffusion audio dans toute la maison. Ils peuvent facilement être intégrés et pilotés par un système tiers. Ou encore être associés à une centrale multiroom filaire Russound existante pour lui apporter de nouvelles fonctionnalités. La possibilité de piloter les streamers MBX depuis n’importe où, appli Russound/appli Google/dalle murale/vocal et de passer sans contrainte de l’un à l’autre est appréciable. Enfin, Chromecast et AirPlay permettent de les inclure dans des environnements audio multimarques.

Prix public indicatif : MBX-PRE – 700 € / MBX-AMP – 900 €
Site du fabricant : Russound

>>> À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES MULTIROOM ET SANS-FIL.

Notre avis

Qualité de construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
Équipement et fonctions : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
Performances : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)

Caractéristiques techniques

Streamers audio
MBX-AMP : amplificateur 2x50 Watts RMS sous 8 ohms
MBX-PRE : préamplificateur sortie Ligne RCA 2V
Connectivité : 1x entrée/1x sortie audio analogique, 1x entrée/1x sortie numérique optique, sortie sub (AMP), port USB, port Ethernet, Wi-Fi ac, Bluetooth
Fichiers supportés : MP3 (CBR, VBR), WAV (8/16 bits), OGG Vorbis, FLAC (8/16 bits). AAC, AAC + (jusqu’au 24/192)
Autres : trigger 12V, entrée infrarouge (AMP)
Dimensions (l x p x h) : 210 x 178 x 45 mm
Poids : 0,56 kg (PRE) / 1,16 kg (AMP)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Russound

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework