icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test du kit Wi-Fi multiroom Netgear Orbi RBK50 : jusqu’à 350 m2 de Wi-Fi sans coupure et avec un contrôle total

Test du kit WiFi multiroom Netgear Orbi AC3000 : jusqu’à 350 m2 de WiFi sans coupure et avec un contrôle total

Le terme multiroom ne concerne plus seulement la musique. Il est aujourd’hui utilisé dans le domaine des réseaux Wi-Fi. Il caractérise un ensemble de deux bornes Wi-Fi (ou plus) fonctionnant de façon unifiée. C’est la proposition Orbi chez Netgear. Avec le kit Orbi RBK50 composé de deux bornes, Netgear annonce couvrir toutes les pièces de votre maison, d’où le terme « multiroom », jusqu’à 350 m2. Si cela ne suffit pas, il est possible d’ajouter des bornes supplémentaires.

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Depuis son avènement auprès du grand public il y a maintenant une quinzaine d’années, le Wi-Fi a connu de nombreuses évolutions. Au départ, la portée comme le débit étaient vraiment très faibles. La technologie évoluant, le Wi-Fi est devenu fiable. Mais avec toujours une contrainte impossible à prévoir à l’avance : l’environnement. Si vous vivez dans un logement tout en longueur, avec des murs épais ou du métal dans les cloisons, le Wi-Fi peut facilement être perturbé. Et ce quelle que soit la qualité des produits actuels.

Si vous avez accès à Internet, vous avez du Wi-Fi

Le Wi-Fi s’est démocratisé essentiellement grâce aux fournisseurs d’accès à Internet. Toutes les box sont équipées du Wi-Fi depuis longtemps maintenant. La plupart des utilisateurs se satisfont du Wi-Fi intégré. Il fonctionne parfaitement pour les logements de petite surface et lorsque peu d’appareils sont connectés simultanément. Dès que l’on sort de ces deux cadres, le Wi-Fi est susceptible de devenir problématique.

Les fabricants de produits réseaux proposent deux solutions alternatives : un point d’accès Wi-Fi autonome et les répéteurs Wi-Fi. Dans le premier cas, la puissance du Wi-Fi d’un point d’accès est plus importante que celle intégrée aux boxes des fournisseurs Internet, pour couvrir plus de surface. Cela peut ne pas suffire. La seconde solution consiste donc à doubler les diffuseurs Wi-Fi, grâce à un répéteur. Cette fois-ci, le problème concerne souvent la mise en œuvre, pas toujours accessible aux non technophiles.

netgear orbi 2 bornes

netgear orbi 3 bornes

Le Wi-Fi multiroom est dérivé des produits professionnels

Dans le monde des réseaux professionnels, les solutions Wi-Fi unifiées existent déjà depuis longtemps. L’idée est tout bête : installer une multitude d’antennes Wi-Fi toutes interconnectées pour former un seul et unique réseau. Ainsi, en se déplaçant dans l’entreprise, on bascule toujours sur l’antenne la plus proche, de façon totalement transparente. La réception Wi-Fi est parfaite où que l’on se trouve.

Cette technologie est disponible pour le grand public depuis une paire d’années. Son prix a pu suffisamment baisser pour devenir accessible à tous. Le kit Orbi RBK50 de Netgear se compose de deux bornes Wi-Fi, une maître et une esclave (ou satellite), dotées de multiples fonctions pour faciliter l’usage du Wi-Fi pour toute la famille.

netgear orbi lifestyle

Des bornes au design travaillé mais encombrantes

Les bornes Orbi sont assez imposantes, mesurant 20 centimètres de haut pour 15 cm de large. Leur forme arrondie devrait toutefois les rendre assez discrètes dans votre intérieur. Le dessus est éclairé par un bandeau lumineux coloré. Il est bleu quand tout va bien, d’une autre couleur en cas de problème. Par exemple, il vire au violet lorsque la connexion réseau est coupée. Six antennes internes en configuration tribande délivrent une vitesse combinée de 3000 Mbps. Soit bien plus que toutes les boxes des FAI.

À l’arrière de la borne Orbi maîtresse se trouvent quatre prises RJ45. La première est à relier à votre box Internet, sur n’importe quel port RJ45 de cette dernière. Vous pourrez au passage désactiver le Wi-Fi de la box, puisqu'il ne servira plus à rien. Mais attention, seulement lorsque le Wi-Fi du système Orbi sera opérationnel. Il y a également trois ports Ethernet, ce qui lui donne le rôle de switch réseau pour raccorder PC, serveur ou disque dur en réseau (NAS). La borne satellite propose quant à elle quatre ports Ethernet. Ce qui permet de relier en filaire d’autres équipements réseau, à un endroit différent de l’arrivée Internet où se trouve forcément la box, pour une imprimante par exemple.

Installation et configuration via une application mobile

Concernant le placement des bornes, il est nécessaire que les deux puissent se « voir ». Il faut commencer par installer la borne maîtresse via l’application mobile Netgear Orbi. Comme cette borne est reliée en filaire à votre réseau actuel, l’application la trouve tout de suite. Ne reste plus qu’à suivre les différentes étapes jusqu’à positionner la seconde borne, le satellite. L’appli vérifie que les deux bornes se voient, puis vous pourrez passer à la suite.

L’étape suivante consiste à créer le nouveau réseau Wi-Fi, avec son nom et son mot de passe. Il est également possible d’activer une gestion à distance. Cela peut permettre de vérifier que tout va bien et d’aider une personne à distance pour l’utilisation du système. Finalement, la page d’accueil apparaît et confirme l’état de la connexion ainsi que le nombre de satellites actifs, un seul dans mon cas.

La page d’accueil donne accès à différents paramètres de personnalisation. Il est tout d’abord possible de modifier les informations du réseau principal. Vous pouvez créer un second réseau appelé « invités ». Avec un nom différent et des restrictions comme la suppression automatique du réseau au bout de quelques heures, d’un jour ou d’une semaine. C’est très pratique si vous prêtez votre logement, par exemple. Il est également possible d’activer un contrôle parental. Après avoir téléchargé l’application Circle par Disney, vous allez pouvoir restreindre pour chaque utilisateur l’accès à certains sites ou types de contenus. Il faut bien sûr associer l’utilisateur à son appareil apparaissant sur le réseau. Effectivement, dans les autres paramètres, vous pouvez lister tous les appareils connectés au réseau. Vous pouvez également tester la vitesse de connexion de votre réseau ou encore consulter la bande passante utilisée sur une période donnée.

À l’usage, un réseau stable couvrant tous les recoins de la maison

Je n’ai rencontré aucun problème ni durant la phase d’installation, ni pendant l’utilisation du réseau. La connexion est effectivement très rapide. J’ai bien dû mettre en place deux bornes pour couvrir la totalité de ma maison, séparée en deux en son centre par un épais mur porteur en vieilles pierres. Ces deux bornes ont couvert toutes les pièces avec un niveau de réception quasiment maximal. J’ai fait un test très simple : lancer une émission TV sur mon smartphone et traverser la maison dans tous les sens. Il n’y a eu aucune coupure à aucun moment, même lors des basculements d’une borne à l’autre. Cela est totalement insensible à l’usage. Au final, le Wi-Fi fonctionne de façon tellement naturelle que l’on finit par l’oublier. Il est à notre service, point.

En conclusion

Le Wi-Fi multiroom est l’une des dernières évolutions très intéressantes des réseaux domestiques. Il vient régler le problème des boxes des FAI trop peu puissantes en Wi-Fi, et cela de façon très simple. Avec deux bornes ou plus, vous couvrez la totalité de votre maison de façon performante, avec un seul et unique réseau visible. Les nombreuses fonctions de paramétrage vous permettent de garder un œil sur l’utilisation du réseau et d’en conserver le contrôle en toute situation, avec vos enfants, des amis de passage ou pour de la location. Avec un kit donné pour 350 m2, j’ai pu couvrir sans problème la totalité de ma maison bien plus petite mais contraignante du fait de sa construction. Netgear m’avait fourni une troisième borne, je n’en ai pas eu besoin !

Prix public indicatif : kit Netgear Orbi RBK50 (AC3000) - 430 €

Site du fabricant : Netgear

>>> TOUS NOS TESTS OBJETS CONNECTES, SMART HOME ET DOMOTIQUE

Notre avis

Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
App & ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Qualité de la connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Caractéristiques techniques

Vitesse Wi-Fi combinée : 3 000 Mbit/s (1733 + 866 + 400 Mbit/s)
Couverture : 350 mètres carrés
Infrastructure réseau dédiée : 4x4 (1,7 Gbit/s)
Technologie Wi-Fi : Tribande
Mémoire : 4 Go de mémoire Flash et 512 Mo de RAM
MU-MIMO : Oui
Antennes : Six antennes hautes performances
Dimensions : 154,9 x 78,7 x 203,2 mm (base), 154,9 x 78,7 x 203,2 mm (satellite)
Poids : 889 g chacun
Ports Gigabit Ethernet (routeur) : 1 WAN et 3 LAN
Port Gigabit Ethernet (par satellite) : 4 LAN
Beamforming : Oui
Fonctionne avec le SE Orbi : Oui
Application Orbi : Oui
Réseau Wifi Invité : Oui
Prise en charge de WPA/PSK2 : Oui
Fonctionne avec Amazon Alexa : Oui

Offre Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Netgear

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework