icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Laser TV Hisense H100LDA : un (rétro)projecteur laser ultra discret pour remplacer une télé 4K de super grande taille

Hisense H100LDA intro

Téléviseur ou viédoprojecteur ? Telle est souvent la question que se posent les fans de Home Cinéma. Hisense propose une solution hybride alliant les deux univers. La facilité d’utilisation de la TV et la grande image de la vidéoprojection sont ici réunies en un seul élément. 2,5 m de diagonale d’écran, du DLP illuminé par un double laser, un son signé JBL et une Ultra HD 4K sont au menu de cette Laser TV. Promesse tenue ?

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE 

Une grande image cinéma dans son salon, tout le monde en rêve, mais de nombreuses contraintes finissent souvent par faire échouer ce projet. Salon trop petit, difficulté à le plonger dans l’obscurité, manque de recul... Résultat : le vidéoprojecteur convoité est bien souvent remplacé par un écran de télévision. Plusieurs constructeurs comme Sony, LG, SIM et d’autres proposent une solution mixant l’univers de la TV et celui de la vidéoprojection, grâce à des modèles hybrides à base de projecteur à ultra courte focale. L’idée est de permettre la diffusion d’une très grande image sans un recul important et d’intégrer la facilité d’utilisation d’un téléviseur. Ces modèles peuvent, en théorie, se regarder en plein jour et leur utilisation est équivalente à celle d’un poste de télévision. Hisense lance deux modèles dans la famille Laser TV, le nom donne déjà une indication sur la cible visée. Il s’agit avant tout de toucher les fans de diffusion télévisuelle.Hisense H100LDA laser TV

Laser TV Hisense : deux modèles bien différents dans la gamme, dont les prix font le grand écart

Les deux premiers modèles de la gamme sont le H100LDA et le H80LSA. La première référence constitue le sommet de gamme. Nous avons réussi à passer un bon moment en sa compagnie pour le tester. Le second, le H80LSA, est plus accessible, il ne coûte que 3000 euros, assure une image UHD de 80 pouces, sa luminosité n’est que de 1850 lumens, il n’intègre qu’un seul laser et pas de subwoofer. Son aîné, le H100LDA, est beaucoup plus performant et son prix est de 10 000 euros. Ce 100 pouces se présente sous la forme d’un vidéoprojecteur à ultra courte focale que l’on pose devant un écran de projection. Celui-ci ressemble à un écran plat de 44 mm d’épaisseur, fixé contre un mur. Hisense prend en charge l’installation de la Laser TV. L’écran est traité anti-reflets, afin de permettre un visionnage en plein jour. C’est assez efficace, mais cela ne réduit pas totalement les reflets d’une fenêtre, ce fut le cas lors de notre test. C’est cependant assez performant pour éviter de faire le noir total dans une pièce ou encore d’atténuer l’éclairage domestique. Le projecteur est assez imposant, il est positionné à 19 cm de l’écran de projection. Un système motorisé permet d’ajuster plus finement les dimensions pour que l’ensemble de l’image prenne place dans son carcan de 100 pouces.

Une puce de projection DLP et un système d'éclairage à double laser

Ce H100LDA est équipé de la technologie DLP de Texas Instruments ; il s’agit ici d’une puce Ultra HD, certainement une mono DLP de 0,67 pouces, capable de délivrer de l’Ultra HD (3840 x 2160 pixels). Cette puce est constituée de micromiroirs qui délivrent seulement 4 millions de pixels à la base. Mais ces miroirs peuvent changer de position suffisamment rapidement, en quelques micro secondes, pour diffuser 8 millions de pixels (en deux vagues successives de 4 millions), ce qui correspond à la résolution de l’Ultra HD. Ce procédé est déjà utilisé par plusieurs vidéoprojecteurs chez Optoma, Benq ou Viewsonic. Cette capacité UHD s’accompagne du traitement d’image Texas Instruments, qui gère la profondeur des couleurs jusqu’à 10 bits, la luminance et la chrominance des pixels jusqu’en 4:4:4 en 24, 50 et 60 Hz. Cette puce est capable de délivrer une luminosité native pouvant aller jusqu’à 5 000 lumens et elle est adaptée pour les sources lumineuses les plus utilisées à savoir lampe, LED ou Laser. Sur cette Laser TV H100LDA, Hisense a doublé la mise avec deux lasers, un rouge et un bleu. Cette association de bienfaiteurs permet ainsi de produire plus de luminosité et un espace colorimétrique plus large. Les deux lasers sont associés à la puce DLP et à une roue colorée (chromatique) qui tourne à grande vitesse. Lors de nos tests, nous avons pu voir des effets arc-en-ciel inhérents à cette technologie. D’après Hisense, une mise à jour logicielle devrait permettre de réduire ce désagrément en accélérant la vitesse de rotation de la roue colorée. Certaines personnes sont plus sensibles à ce phénomène que d’autres.

Aussi simple à mettre en fonction et à utiliser qu'un "bête" téléviseur

La mise en service du H100LDA se fait simplement, l’allumage est ultra rapide comme celui d’un téléviseur et on se retrouve en pays connu. L’interface est celle d’un poste de télévision, on déclare sa langue, le pays et on peut lancer la réception des chaînes de la TNT. C’est fluide, la navigation s’avère simple et sans pièges. La télécommande élégante arbore des lignes effilées et participe pleinement à cette convivialité. Des touches spécifiques pour Netflix et YouTube offrent un accès direct à ces services vidéo. Le bruit de fonctionnement reste contenu, un petit bruit de ventilateur se fait entendre, mais son niveau sonore reste dans une moyenne très raisonnable. On peut accéder à la Smart TV donc à Netflix, Youtube et d’autres applications. Tout est personnalisable, ce qui offre la possibilité de mettre en avant ses propres sites préférés. Les réglages image et son sont aisément accessibles, on peut ajuster l’ensemble des paramètres comme le gamma, la température des couleurs... et pour aller plus loin, entamer une calibration professionnelle.

Un rendu sonore très surprenant

Ce Hisense H100LDA est doté d’une véritable barre de son située à l’avant. Elle embarque quatre haut-parleurs accompagnés par un subwoofer sans-fil. La puissance annoncée est de 110 W, ce système 2.1 est signé JBL. En mode Cinéma, l’audio est dynamique, puissant et ouvert. Nous avons fait un test avec le film "Roger Waters The Wall", les attaques de batterie et de guitare nous ont fait bondir de notre fauteuil. Il faut avouer que nous ne nous y attendions pas ! C’est propre et précis et avec un tel son, on reste accrochés à l’image. D’autant plus qu’à partir de ce Blu-ray, le Laser TV Hisense fait un très bon travail d’upscalling. Les noirs sont intenses, les mouvements fluides et nous n’avons pas noté d’artefacts ou de pixellisation. Les visages sont très naturels, les rouges sont un peu trop intenses, mais cela peut se corriger. C’est une belle claque !
Cette Laser TV comporte une connectique étendue puisqu’elle n'arbore pas moins de 4 HDMI, deux USB ou encore une sortie optique. Elle est également dotée du Wi-Fi et du Bluetooth. Un système de sécurité vient arrêter le laser dès que l’on s’en approche, afin de protéger la rétine.

Compatibilité HDR et image dynamique

Nous avons poursuivi ce test en visionnant le fameux "Mad Max Fury Road" ; le HDR est automatiquement reconnu. On peut choisir entre HDR jour, nuit, dynamique ou jeux. Le plus intéressant demeure le HDR jour, le HDR dynamique baissant trop la luminosité. Dès les premières minutes de Mad Max, on peut juger de la capacité de ce modèle à diffuser une image lumineuse, même en plein jour, contrastée même si nous aurions aimé un peu plus de peps à ce niveau et des couleurs plutôt justes. L’effet du HDR avec des reflets sur les voitures ou des lumières crues est bien perçu et si on ajoute un son plein de punch on a du mal à décrocher du film ! C’est une preuve… Nous avons également eu cette sensation en visionnant le film "Seul sur Mars" en UHD, où la leçon de survie de Matt Damon sur ce grand écran procure de belles émotions visuelles et sonores : on se laisse vite emporter sur les sables martiens. Cette Laser TV est un système performant qui tient ses promesses.

Voici les visuels de l'interface du Hisense H100LDA :

Caractéristiques techniques

Type : projecteur laser courte focale
Technologie : DLP, double laser
Résolution : 3840 x 2160 pixels
Compatibilité HDR : oui (HDR10, HLG)
Taille de l'écran : 100 pouces (2,5 m)
Luminosité : 3000 lumens
Contraste dynamique : NC
Durée de vie laser : 20 000 heures
Tuner : 1 (TNT/Satellite)
Audio : 4x haut-parleurs plus subwoofer sans fil
Puissance audio : 110 W
Connectique : 4x HDMI (2 HDMI 2.0), entre audio RCA, sortie audio analogique, sortie audionumérique optique, ntrée VGA, 2x USB (dont une USB 3.0), 2x prise antenne, Ethernet, Wifi, Bluetooth, Miracast, DLNA
Divers : télécommande, Smart TV
Dimensions (L x H x P) : 689,3 x 415,8 x 206,2 mm (projecteur laser), 2241 x 1272 x 44 mm (écran), 164 x 360 x 341 mm (subwoofer)
Consommation électrique : n.c.
Poids : 22,7 kg (projecteur), 31.4 kg (écran), 6,6 kg (subwoofer)
Prix : 10 000 euros

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Design/Finition : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Performances sonores : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
  • Performances vidéo : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Hisense

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework