Comparatif Denon AVR-X4400H vs Yamaha RX-A2070 : scène sonore ou bulle sonore en 9 canaux, faites votre choix

Comparatif Denon AVR-X4400H vs Yamaha RX-A2070 - scène sonore ou bulle sonore en 9 canaux, faites votre choix

Le Dolby Atmos et le DTS:X font appel à plus de canaux, et donc plus d’enceintes, que le traditionnel 5.1. Ces intégrés home cinema Denon et Yamaha proposent tous deux neuf canaux d’amplification pour autant d’enceintes, auxquelles on peut ajouter un ou deux caissons de basse. L’AVR-X4400H et le RX-A2070 sont deux concurrents positionnés à moins de 2000 euros pour un home cinema musclé. Lequel vous correspond le mieux ? Vous allez voir que la réponse n’est finalement pas si simple.

LA SUITE APRÈS LA PUB

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE
---------  

Des rassembleurs de sources ultimes

La présentation est haut de gamme pour ces deux appareils qui font partie du top dans le domaine. Tous deux arborent deux gros potentiomètres, pour le choix de la source et le volume, qui entourent un grand afficheur et une trappe. Celle-ci cache un certain nombre de commandes essentielles, des entrées supplémentaires ainsi que la prise pour le micro de calibration.

Denon AVR-X4400H vs Yamaha RX-A2070

Ils embarquent 9 canaux d’amplification : 9x125 Watts pour le Denon, 9x140 Watts pour le Yamaha. Dans les deux cas, c’est sous 8 ohms, avec deux canaux en service et une distorsion inférieure à 0,1%.

Les possibilités de connexion sont quasiment identiques en termes d’entrées/sorties analogiques audio et vidéo, y compris phono, et d’entrées numériques coaxiales et optiques. Côté tuner, le Yamaha marque le pas avec le DAB/DAB+ tandis que le Denon reste en FM.

denon AVR-X4400H connexions 

Le Denon propose des sorties pré-amplifiées 11.2, tandis que le Yamaha s’arrête à 7.2. Des sorties stéréo analogiques Zone 2 et Zone 3 sont disponibles sur les deux.

LA SUITE APRÈS LA PUB

On trouve également de chaque côté huit entrées HDMI (dont une en façade), mais le Denon a droit à trois sorties HDMI contre deux pour le Yamaha. Pour ce qui concerne la gestion vidéo, tous deux sont compatibles 4K/Ultra HD, HDMI 2.0, HDCP 2.2, HDR avec Dolby Vision. Denon ajoute le HLG ainsi que la certification ISF. La 3D et le retour audio ARC via HDMI sont gérés sur les deux produits.

yamaha RX-A2070 connexions

Du côté de l’intégration, on retrouve des caractéristiques communes : prises RS232, trigger, infrarouge et pilotage en IP. Chaque ampli a son application mobile de pilotage pour smartphone et tablette. Le Denon est en plus certifié Crestron, il sera reconnu automatiquement dans une installation pilotée par un automate de cette marque.

Les connexions réseau sont elles aussi identiques : Ethernet, WiFi et Buetooth pour la musique.

Verdict : avantage Denon pour la troisième sortie HDMI et le processing 11.2

 

Pris par la main de bout en bout pour l'installation et la calibration

Le Yamaha est le plus imposant. Il pèse plus lourd (+3,5 kg), il est plus haut (+25 mm) et plus profond (+85 mm). Ça peut compter si l’espace destiné à recevoir l’ampli est plus ou moins restreint. Les bornes haut-parleur acceptent du câble de fort diamètre et des fiches bananes, après avoir retiré les petits caches. Je préfère la disposition du Denon avec toutes les prises côte à côte, contrairement au Yamaha où les (+) sont au-dessus des (-). Quand on a beaucoup d’enceintes à raccorder, ça compte, même si ce n’est à faire qu’une seule fois.

denon AVR-X4400H setup

Les deux fabricants ont choisi des méthodes différentes pour la première phase d’installation. Chez Denon, au premier branchement, il faut suivre l’interface qui s’affiche sur le téléviseur et qui guide pas à pas l’utilisateur : nombre d’enceintes, sources raccordées, connexion au réseau, etc. On ne peut pas se tromper. Chez Yamaha non plus, mais ça se passe sur une application mobile gratuite dénommée Yamaha AVSetupGuide. On retrouve globalement les mêmes étapes qu’avec le Denon. A la fin de toutes ces étapes, la configuration est transmise à l’ampli.

LA SUITE APRÈS LA PUB

yamaha RX-A2070 setup

Les deux modèles proposent de terminer l’installation par la calibration. Avec le nombre d’enceintes possiblement installées, je ne saurais que trop vous conseiller de l’effectuer immédiatement.

La calibration Yamaha YPAO effectue huit mesures libres et quatre mesures sur le trépied en plastique livré dans le carton. Ces dernières ne sont demandées que si vous avez sélectionné la prise en compte des angles d’installation des enceintes. Elle est assez rapide, les mesures peuvent être consultées et modifiées dans un second temps.

denon AVR-X4400H audyssey 

Denon utilise sur le 4400 la calibration Audyssey XT32 qui nécessite 8 points de mesure. Ceux-ci sont clairement affichés à l’écran et il faut donc les respecter. La procédure est plus longue qu’avec le Yamaha. Là aussi, les réglages pourront être modifiés par la suite. Il est également possible d’effectuer la calibration avec l’application mobile Audyssey MultEQ Editor. Elle est payante, mais elle permet de modifier les courbes cibles. 

yamaha RX A2070 ypao 

Verdict : égalité, aussi simples à installer l'un que l'autre

 

Des amplificateurs au centre d'une installation multiroom complète

HEOS et MusicCast sont les protocoles multiroom respectifs de ces fabricants. Chacun l’a intégré petit à petit à bon nombre de ses amplificateurs home cinema. Ils sont complétés, chez l’un comme chez l’autre, par de nombreux autres éléments audio tels que des enceintes sans fil, des barres de son, des pré-amplis et amplis stéréo.

Les applications mobiles nécessaires à leur pilotage sont là aussi assez semblables dans l’esprit. Il y a bien deux apps distinctes : une pour contrôler l’ampli, l’autre pour le multiroom. Mais heureusement, dans l’application multiroom, on a accès aux réglages audio de l’ampli home cinema. Il faut noter également que les apps multiroom allument et éteignent l’ampli sans problème, sans avoir besoin de retourner dans l’app de contrôle.

Le fonctionnement est donc aussi simple qu’avec une enceinte sans fil. On sélectionne la zone puis ce que l’on veut écouter. Cela peut être un service musical sur abonnement, des radios web, ou de la musique stockée sur un disque dur en réseau. Le Denon est compatible Deezer, Spotify et TIDAL, Yamaha ajoute Qobuz. Les deux amplis sont également Spotify Connect et AirPlay.

comparatif denon vs yamaha apps multiroom

HEOS à gauche, MusicCast à droite

En HEOS ou en MusicCast, on peut grouper les zones pour écouter la même chose dans plusieurs pièces simultanément. Le Denon comme le Yamaha proposent en plus de diffuser le son des sources qui leur sont raccordées vers les autres zones de la maison. A ce titre, le Yamaha laisse tout passer sans contrainte. Si l’on regarde un Blu-ray en DTS:X par exemple, on peut envoyer le son vers une enceinte sans fil Yamaha. Sauf que celle-ci ne reçoit que les canaux gauche et droite, qui sont assez pauvres en multicanal finalement. Donc ça reste possible, mais c’est peu intéressant dans ce cas bien précis.

Le Yamaha possède une fonctionnalité en plus en niveau du Bluetooth. C’est en effet un émetteur Bluetooth, en plus d’être un récepteur comme le Denon. Cela signifie que l’on peut envoyer la musique depuis l’ampli vers un casque Bluetooth par exemple, une attention bienvenue.

Enfin, chaque ampli dispose de deux sorties multiroom stéréo pré-amplifiées. Elles peuvent même être amplifiées si on dédie deux ou quatre des neuf canaux à la sonorisation des zones 2 et 3. On peut bien sûr profiter des fonctionnalités HEOS ou MusicCast dans ces zones.

Verdict : Yamaha, pour Qobuz et l'émetteur Bluetooth intégré

 

Plus de canaux et plus de décodages pour le Denon

La façon dont ils peuvent gérer leurs neuf canaux d’amplification est à l’avantage du Denon. Vous avez ci-dessous les différentes configurations possibles.

denon AVR-X4400H enceintes
Denon AVR-X4400H

yamaha RX A2070 enceintes
Yamaha RX-A2070

Le Denon permet de faire du 5.1, du 5.1.2, du 7.1, du 7.1.2 ou du 5.1.4. On peut même envisager de passer en 7.1.4 en ajoutant un amplificateur de puissance stéréo. Le Yamaha propose lui : 5.1, 5.1.2, 7.1, 7.1.2. Pour faire du 5.1.4 ou du 7.1.4, il faut passer au modèle supérieur dans la gamme (le RX-A3070) tout en ajoutant là aussi un amplificateur stéréo.

Les deux modèles ont deux sorties subwoofer, qui diffusent le même signal, mais qui peuvent être gérés indépendamment : si les deux caissons sont deux modèles différents, ou si l’un est placé à l’avant et l’autre à l’arrière de la pièce.

denon AVR-X4400H micro

Ils sont identiques dans leur gestion des canaux « hauts ». Au moment de la configuration, on précise où ils se trouvent exactement : sur le mur en hauteur, au plafond ou alors ce sont des enceintes dites « Dolby Atmos » positionnées sur les enceintes avant et/ou arrières (avec réflexion sur le plafond). Le Denon ajoute des possibilités de placement supplémentaires en hauteur liées au décodage Auro-3D.

yamaha RX-A2070 micro

La gestion des décodeurs et autres DSP diffère entre les deux produits. Le Denon fait le plein avec le Dolby Atmos, le DTS:X et l’Auro-3D. Il ajoute les DSP d’upmixing Dolby Surround et DTS Neural:X pour utiliser toutes les enceintes sur un signal stéréo, 5.1 ou 7.1. Il y a bien sur le mode tous canaux activés.

Le Yamaha propose le Dolby Atmos et le DTS:X. Le Cinema DSP HD3 peut être ajouté par-dessus ces décodages pour maximiser les effets et rendre la restitution encore plus précise. Pour tout ce qui est DSP, on retrouve les multiples modes chers à Yamaha depuis plus de 20 ans (Spectacle, Sci-Fi, Adventure, etc.). Ils prennent en compte toutes les enceintes, selon le mode, et ils sont surtout entièrement paramétrables : délai, taille virtuelle de la pièce, réverbération, présence, etc. Tout cela est complété par le mode tous canaux activés.

Verdict : égalité dans la vraie vie, même si le Yamaha a moins de décodeurs

 

A l’écoute : bulle sonore ou scène sonore ?

Je suis parti sur la configuration totale sans amplificateur externe, donc identique sur les deux produits, en 7.1.2 (deux enceintes au plafond).

J’ai utilisé mes supports du moment tels que La La Land en DTS :X, les Blu-ray de démo DTS :X et Dolby Atmos ou encore le Blu-ray du concert de David Foster & Friends en 5.1.

Après calibration, et sans retouche sur les résultats obtenus, j’ai débuté par le Yamaha. Il y a tout d’abord le haut grave/bas médium qui est bien présent et bien rendu. Cela apporte un regain de prestance sur les voix. Connaissant les problématiques de ma pièce et les accidents habituels, le caisson a bien été dégraissé pour un rendu très propre. L’ambiance est parfaitement bien restituée, on obtient cette fameuse bulle sonore où la scène frontale et les enceintes surround créent un tout cohérent. Les déplacements des sons dans l’espace sont convaincants. La puissance est au rendez-vous ce qui ne crée aucune frustration.

Je passe ensuite au Denon, lui aussi calibré. Le rendu est bien différent ! J’ai moins cette impression de bulle sonore, par contre, j’obtiens une scène sonore bien plus impressionnante. Je ressens une véritable sensation de hauteur, de veticalité face à moi que je n’avais pas avec le Yamaha. Par contre, la liaison étant moins naturelle entre l’avant et l’arrière, j’ai des éléments qui viennent parfois perturber l’écoute avec une sensation de cassure. Ce qui n’empêche pas la partie arrière de créer ce qui pourrait ressembler à une demi-bulle autour de moi. Le bas médium est moins bien retranscrit, mais je gagne une profondeur bien plus prononcée que sur le Yamaha, plus cohérente avec ce qu’il se passe à l’écran.

comparatif denon vs yamaha telecommandes

Je termine mes séances d’écoute et de visionnage par la partie HiFi. J’utilise ici les fonctionnalités multiroom HEOS et MusicCast, à partir de Deezer HiFi et de la bibliothèque sur mon NAS. Je repasse en stéréo seule.

Le Denon propose un rendu assez équilibré, avec un grave plutôt qualitatif. L’image sonore est assez large et profonde, mais elle s’étend peu en hauteur. Néanmoins, les instruments sont bien placés. C’est agréable, sans être réellement comparable à un système HiFi dédié. Je poursuis avec le Yamaha. Le rendu est montant. Non pas qu’il manque de l’énergie en bas, mais il y en a peut-être un peu trop en haut. L’image sonore est quant à elle peu réaliste. Les instruments situés habituellement entre le centre (virtuel) et l’enceinte gauche se trouvent collés dans l’enceinte gauche. Au final, c’est ça qui prédomine : j’ai l’impression d’écouter deux enceintes qui jouent chacune dans leur coin, avec entre les deux une ambiance très peu définie. Pour moi, le Yamaha n’est clairement pas polyvalent. L’ajout des DSP maison sur la stéréo sont libérateurs, mais on n’est plus dans la HiFi. Alors que le Denon reste finalement assez correct dans le domaine.

Verdict : égalité en écoutes multicanales, avantage Denon pour sa polyvalence home cinema & HiFi 

 

Conclusion : chacun son ampli, sauf pour la HiFi

Positionnés en concurrents sur le marché de l’ampli home cinema moyen/haut de gamme, avec chacun 9 canaux d’amplification et 100 euros de différence, le Denon AVR-X4400H et le Yamaha RX-A2070 proposent des univers différents.

denon AVR-X4400H front

Du côté des fonctionnalités, de la connectique, du multiroom, ils restent vraiment très proches, et ce n’est pas cela qui va les départager. Les différences débutent au niveau des décodages et du nombre de configurations d’enceintes possibles. Le Denon prend l’avantage, même si les programmes en Auro-3D sont quasiment inexistants. Mais les DSP Yamaha ont aussi leurs aficionados !

yamaha RX-A2070 front

En mode home cinema, on se retrouve face à deux tempéraments bien différents. Du côté Yamaha, on a une bulle sonore, une grande cohérence, mais moins d’ouverture. Chez Denon, on a une scène sonore frontale qui fait disparaître les murs, mais un raccord moins évident entre l’avant et l’arrière. Difficile de faire un choix ! Surtout qu’il sera toujours possible de pondérer ces résultats en modifiant l’emplacement des enceintes et les différents réglages. Mais vous avez déjà une idée de la signature de ces deux maisons.

Enfin, si vous cherchez un produit polyvalent pour faire un peu d’écoute stéréo plus ou moins régulièrement, alors le Denon est incontestablement le choix à faire.

Prix public indicatif :

  • Denon AVR-X4400H HEOS - 1800 €
  • Yamaha MusicCast RX-A2070 - 1900 €

Sources : Denon / Yamaha

 

Notre avis

  • Equipement/connectivité
    - Denon AVR-X4400H : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
    - Yamaha RX-A2070 : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
  • Installation/calibration
    - Denon AVR-X4400H : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
    - Yamaha RX-A2070 : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Multiroom
    - Denon AVR-X4400H : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
    - Yamaha RX-A2070  : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4,5/5)
  • Décodage/DSP
    - Denon AVR-X4400H : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
    - Yamaha RX-A2070 : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Ecoute Home Cinema
    - Denon AVR-X4400H : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
    - Yamaha RX-A2070 : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Ecoute HiFi
    - Denon AVR-X4400H : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
    - Yamaha RX-A2070 : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Intérêt
    - Denon AVR-X4400H : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
    - Yamaha RX-A2070 : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

 

Caractéristiques techniques

Denon AVR-X4400H

  • Amplificateur : 9 x 125 Watts wous 8 ohms
  • Décodage 7.1.4 maximum
  • 2 sorties subwoofer
  • Décodage Dolby Atmos, Dolby TrueHD, DTS:X, Auro-3D, DTS-HD Master Audio, DTS, Dolby Digital
  • Dolby Surround et DTS Neural:X upmixing
  • HDMI 4K Ultra HD 2160p 4:4:4
  • HDMI 2.0, HDCP 2.2, HDR 10 bits, Dolby Vision, HLG, certification ISF
  • 3D passthrough, CEC et HDMI Audio Return Channel (ARC)
  • Multiroom sans fil HEOS
  • Compatible Deezer, Tidal, Spotify Connect
  • Bluetooth
  • AirPlay
  • Tuner FM
  • Calibration automatique Audyssey XT32 (micro fourni)
  • 8 entrées / 3 sorties HDMI
  • 3 entrées vidéo composite
  • 2 entrées vidéo composantes
  • 6 entrées audio stéréo RCA, dont 1 phono MM
  • 2 entrées audio numériques optiques
  • 2 entrées audio numériques coaxiales
  • 1 sorties pré-out 11.2 canaux
  • 2 sorties audio multiroom zone 2/zone 3
  • 1 prise Ethernet RJ-45
  • 1 antenne WiFi (802.11b/g/n)
  • 1 port Denon Link
  • 1 prise casque jack 6,35 (façade)
  • 1 entrée et 1 sortie trigger 12 V
  • 1 entrée et 1 sortie IR
  • 1 prise RS-232
  • télécommande infrarouge multifonctions
  • application de contrôle pour smartphone et tablette
  • Dimensions (lxhxp) : 434 x 167 x 389 mm
  • Poids : 13,5 kg

Yamaha RX-A2070

  • Amplificateur 9x140 Watts wous 8 ohms
  • Décodage 7.1.2 maximum
  • 2 sorties subwoofer
  • Décodage Dolby Atmos, Dolby TrueHD, DTS:X, DTS-HD Master Audio, DTS, Dolby Digital
  • 17 DSP Cinema
  • HDMI 4K Ultra HD 2160p Pass-through
  • HDMI 2.0, HDCP 2.2, HDR 10 bits, Dolby Vision, BT.2020
  • 3D passthrough, CEC et HDMI Audio Return Channel (ARC)
  • Multiroom sans fil MusicCast
  • Compatible Deezer, Tidal, Spotify Connect, Qobuz
  • Bluetooth
  • AirPlay
  • Tuner RNT (DAB/DAB+) & FM
  • Calibration automatique YPAO (micro fourni)
  • 8 entrées / 2 sorties HDMI
  • 4 entrées vidéo composite
  • 2 entrées vidéo composantes
  • 8 entrées audio stéréo RCA, dont 1 phono MM
  • 3 entrées audio numériques optiques
  • 3 entrées audio numériques coaxiales
  • 1 sorties pré-out 7.2 canaux
  • 2 sorties audio multiroom zone 2/zone 3
  • 1 prise Ethernet RJ-45
  • 1 antenne WiFi (802.11b/g/n)
  • 1 port USB type A 
  • 1 prise casque jack 6,35 (façade)
  • 1 entrée auxiliaire mini-jack (façade)
  • 2 prises trigger 12 V
  • 1 entrée et 1 sortie IR
  • 1 prise RS-232
  • télécommande infrarouge multifonctions
  • application de contrôle pour smartphone et tablette
  • Dimensions (lxhxp) : 435 x 192 x 474 mm
  • Poids : 17 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Denon, Yamaha

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework