icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Marantz SR7011 : un ampli-tuner Home Cinéma 9.2 sans fausse note !

Marantz SR7011 OnTopAudio 2017

Marantz frappe fort avec ce nouvel ampli-tuner home-cinéma haut de gamme ! Le prix est très attractif et la fiche technique impressionne. Savoir-faire de la marque, identité sonore, esthétique reconnaissable entre mille et multiroom rien ne manque à ce modèle né sous une bonne étoile.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE
---------

Avant de commencer à disséquer ce nouvel ampli signé Marantz, nous devons avouer une faiblesse pour la marque. Comme pour bon nombre d'amateurs de Hifi et de home-cinéma, ce constructeur historique est devenu une légende. À titre personnel, certains d'entre nous à la rédaction ont commencé leur aventure sonore avec un ampli Marantz et sont restés fidèles à ce constructeur. Cet ampli-tuner SR7011 s'inscrit dans cette longue lignée qui a su prendre les virages technologiques au bon moment tout en conservant les fondamentaux audio. Depuis des années, Marantz nous propose des amplis home-cinéma haut de gamme dont les prix restent doux. On est ici en dessous de la barre des 1800 euros ce qui est une belle performance au regard des prestations proposées.

Un haut de gamme bien pensé et bien équipé aussi bien pour l'audio que la vidéo

Ce haut de gamme remplace le SR7010, lui-même remplaçant du SR7009 (vous avez compris la logique !), qui était affiché en septembre 2016 à un prix équivalent. On peut d'ailleurs du coup trouver son prédécesseur à un tarif très intéressant pour le bonheur des audiophiles et cinéphiles.
Le Marantz SR7011 reprend les codes esthétiques des amplis Marantz, on adore cet aspect raffiné, costaud et le clin d'œil au passé. Un petit hublot central illuminé par une lumière bleue donne quelques indications sur le fonctionnement de l'ampli, les deux gros boutons rotatifs servent à sélectionner l'entrée et à régler le volume. Les bords sont arrondis et une trappe avant permet de découvrir un afficheur plus imposant que celui proposé en façade et une infime partie de la connectique. C'est élégant et cela fleure bon le haut de gamme sans effet ostentatoire.
Ce Marantz SR7011 est très semblable au SR7010 en apparence. Il en diffère par de nouvelles cartes audio et vidéo et la compatibilité avec le système Heos de Denon qui lui ouvre les portes de la gestion audio multiroom. Comme d'habitude, la construction est soignée et les composants utilisés sont triés sur le volet. Marantz utilise depuis des années des modules de préamplification maison HDAM (Hyper Dynamic Amplifier Module). Ils apportent une dynamique plus importante, une restitution plus précise et un niveau de bruit réduit. Ces caractéristiques techniques s'entendent réellement lors des écoutes, cet ampli sonne juste et fort en toutes circonstances. Depuis environ deux ans, ces modules sont compatibles avec les sources audio haute résolution, les formats sonores "objets" et ils sont épaulés par des convertisseurs AKM 192 kHz/32 bits réputés pour leur musicalité.
Cet ampli multicanal peut aller jusqu'à une diffusion 7.2.4 canaux. Il est pourvu de trois DSP 32 bits plus un DSP quad Core pour la gestion de 11 canaux et l'égalisation automatique Audyssey.
La section vidéo est également bien traitée, elle est certifiée ISF (Imaging Science Foundation) et offre ainsi la calibration professionnelle. Le processeur vidéo est une bête de course, cet ampli permet d'upscaler toutes les sources entrantes en résolution Ultra HD 4K. Le HDR est pris en charge ainsi que le BT.2020.

Notes techniques : On trouve su ce Marantz SR7011 des similitudes avec d'autres modèles de la marque, mais avec aussi avec ceux de Denon avec qui il partage notamment la carte d'entrée et de traitement audio-vidéo. L'implantation des différents circuits est propre, rationnelle de qualité industrielle.
Les étages de puissances sont implantés sur un radiateur à ailettes en aluminium massif. Ils utilisent pour chaque canal une paire de transistors Sanken de type Darlington (2SB1647 et 2SD2560 : 130 watts et 15 A max. chacun) en configuration push-pull. Ils sont refroidis par une série de ventilateurs très silencieux.
La section d'alimentation principale de l'appareil s'appuie sur un transformateur linéaire classique, de dimension pas démesurée, mais déjà respectable (12,7 x 8,2 x 10 cm), accompagnée de deux capacités de filtrage Nichikon de 15 000 µF/71 V chacune.
La façade de l'appareil est partiellement en aluminium avec des joues arrondies en plastique.
Les circuits numériques intègrent pas moins de quatre DSP Analog Devices Sharc (ADSP21487) ainsi que deux puces vidéo Analog Devices (ADV7850 et ADV8003). L'audio est gérée par une interface Burr Brown 216 kHz (PCM9211) et plusieurs convertisseurs stéréo indépendants Burr Brown (PCM5100, 32 bits/384 kHz).

Calibration automatique Audissey MultEQXT32

La mise en fonction ne pose aucun problème insurmontable, même pour le néophyte, il ne faut pas être effrayé par la connectique arrière très abondante. Ainsi, il n'y a pas moins de 11 paires de borniers pour enceintes ou encore sept entrées HDMI et trois sorties HDMI. Il est à noter que cet ampli possède une entrée Phono et il est un des rares à intégrer également une entrée analogique 7.1.
Le plus simple pour commencer (après avoir branché les enceintes et les sources) c'est de passer par le système de calibration automatique. C'est l'Audyssey MultEQXT32 qui prend en charge les multiples paramètres comme l'acoustique de la pièce d'écoute, le type d'enceintes ou le niveau du caisson de grave. Un microphone vient s'enficher à l'avant de l'ampli et un schéma explicatif s'affiche sur le téléviseur. On suit pas à pas la procédure, on peut faire cette mesure sur huit points distincts afin de peaufiner l'impact sonore selon l'emplacement des auditeurs. Cette analyse s'effectue en quelques minutes et l'ampli procède automatiquement aux corrections. C'est performant et les défauts sonores d'une salle sont en grande partie éliminés. Un module SubEQ HT permet de gérer la présence de deux caissons de grave, les mesures du délai et du niveau sont mixées afin d'obtenir une correction acoustique équilibrée.

Variations multicanales en Dolby Atmos et DTS:X jusqu'en 9.2 ou 11.2

Cet ampli est un 9 canaux de 125 watts chacun, il peut donc alimenter neuf enceintes pour de nombreuses variations multicanales. Il faudra lui rajouter un ampli stéréo pour accéder à du 11.2, les décodeurs Dolby Atmos et DTS:X sont intégrés. Avec ses neuf canaux d'origine on peut donc écouter un film en 5.1.4 ou 5.2.4 ce qui correspondant à un 5.1 ou 5.2 (deux subwoofers) avec en plus quatre canaux de hauteur émettant vers ou depuis le plafond. On peut varier les plaisirs en allant vers une configuration 7.1.2 ou 7.2.2, dans ce cas on place deux enceintes surround arrières pour du 7.1 plus deux canaux de hauteur. On notera que les canaux latéraux avant ne sont plus de mise.

Télécommande boutonneuse et nombreuses applications connectées ou multiroom

Pour gérer toutes ces fonctions, Marantz livre une télécommande rétroéclairée, on peut trouver les touches un peu petites et l'éclairage de certains paramètres peu lisibles dans le noir. Une application (iOS et Android) baptisée Marantz 2016 AVR Remote donne accès aux principaux réglages de l'ampli et aux services musicaux comme Spotify Connect, Deezer, Tidal ou TuneIn pour les radios Internet. Elle s'avère pratique et simple à utiliser. On peut également accéder au Bluetooth, à AirPlay ou à sa propre musique stockée sur un réseau local ou son smartphone. Deux antennes Wi-Fi sont implantées au dos du SR7011, le Wifi double bande (2,4 et 5 GHz) est plus stable. Marantz a également rajouté la compatibilité avec le protocole audio HEOS de Denon (la marque soeur de Marantz). L'application HEOS 3D prend le relais en toute transparence dès qu'une enceinte de ce type est connectée au réseau. C'est là aussi net et sans bavure, on peut envoyer la musique de l'ampli  vers l'enceinte ou inversement et définir des groupes et des zones d'écoute. En dehors de cet aspect connecté, ce diffuseur de Watts possède une connectique physique impressionnante, il est possible de lui connecter jusqu'à 8 périphériques HDMI, il possède trois sorties HDMI dont une pour une seconde zone. Les entrées analogiques sont nombreuses, il est également pourvu d'un port USB en face avant, une entrée Phono ainsi qu'une entrée audio analogique 7.1.

---------
À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'APPAREILS HOME CINÉMA
---------

Un ampli fort musical qui plaira aussi aux audiophiles et sétréophiles

Pour tester cet ampli nous avons convoqué nos lecteurs Oppo Blu-ray BDP-103D et Blu-ray UHD4K Oppo UDP-203, des enceintes Davis Vinci HD, deux Klipsch RP-140SA, deux subwoofers BC Acoustique, des fichiers musicaux haute-résolution et des films UHD 4K. La configuration en 7.2.2 a été privilégiée. Nous avons commencé les séances d'écoute par de l'audio pure en stéréo, l'ampli étant mis en mode "Pure Direct". Avec plusieurs CD et SACD de tests regroupant de la musique classique, du jazz ou de la Pop on est tout de suite sous le charme de cet ampli. Il est capable de produire une excellente dynamique, il monte rapidement en puissance et maintient avec stabilité cette pression sonore. Il ne s'écroule pas au moindre roulement de tambour malgré un léger manque dans l'infra-grave. C'est très fin, aéré et avec une belle ampleur de la scène sonore. Les plans sont larges et précis avec de la profondeur et une présence soutenue des instruments et des voix. La Callas procure des frissons par sa présence, c'est juste et chaleureux avec de l'émotion. Cela se retrouve sur du Nora Jones, du Diana Krall ou du Juliette Armanet. On ressent les moindres notes, frémissements de voix et les nuances sont perceptibles. Le médium est en son royaume. Le bas médium n'est pas en reste tout comme les basses. Cela pulse avec de forts impacts sonores. Les attaques instrumentales sont directes et sans traînage, c'est percutant à souhait et le Marantz donne toujours dans la précision et le naturel. Les cordes d'une guitare, le souffle d'un saxo ou le tintement d'un triangle sont restitués avec facilité et vélocité. Les orchestres symphoniques surprennent par leur volume, la tenue de l'ensemble et la grande spatialisation. On est sous le charme !

Dolby Atmos au top !

En passant en home-cinéma et en diffusion multicanal, les qualités décrites restent intactes. Que ce soit sur du "Mad Max Fury Road", "Argo", "Seul sur Mars" ou encore "Kingsman" on est au centre de l'action. En Dolby Atmos, les délires de Mad Max sont encore plus présents avec des bruits de moteurs, d'explosions qui proviennent de partout. Le SR7011 est à la fête et il ne baisse jamais les Watts. C'est explosif, immersif et punchy. On ressent le moindre bruit, souffle ou cris et cela virevolte d'avant en arrière ou de bas en haut. Du grand art ! C'est puissant et sans forcer. L'image vidéo est également très bien définie, la 4K HDR est superbe et le processeur vidéo fait un excellent travail. Cet ampli a vraiment tout pour plaire et à ce prix on ne voit pas trop de concurrent aussi bien fourni et performant !

Le site de la marque : www.marantz.fr

Caractéristiques techniques du Marantz SR7011

  • Ampli-tuner audio/vidéo réseau 9 canaux avec Heos
  • Puissance : 9 x 125 Watts sous 8 ohms, 200 W par canal sous 6 ohms
  • Réponse en fréquence : 10 Hz à 100 kHz
  • Rapport signal/bruit : 102 dB
  • Impédance des enceintes : 4 à 16 ohms
  • Décodages : 5.2.2, 5.2.4, 7.2.2, 7.2.4
  • Décodage audio : Dolby Atmos, Dolby Surround, DTS:X, DTS Neural:X, Auro-3D (en option payante)
  • Protocole audio multiroom : Heos
  • Calibration : Audyssey MultEQ XT32 avec SubEQ, LFC, Dynamic Volume et Dynamic EQ
  • Vidéo : pass-trough 4K/60 Hz, 4:4:4, HDR et BT.2020, scaler 4K
  • Connectique : 8x HDMI en entrée, 3x composantes vidéo, 5x composites vidéo, 1x Phono, 3x entrées audio analogiques, 2x optiques, 2x coaxiales, 1x USB, 3x sorties HDMI pour TV ARC et moniteur, 1x sortie vidéo composante, 1x sortie vidéo composite, sorties Pré-out pour 11.2 canaux, 1x entrée 7.1 analogique, 2x sorties subwoofer, 1x HDMI pour zone 2, 1x casque, Ethernet, 1x port microphone, 1x antenne FM, 1x RS232, 1x Trigger, 2x antennes Wi-Fi, Bluetooth
  • Divers : télécommande, application iOS et Android, multiroom, DLNA 1.5, Apple AirPlay, Hi-Res audio, Spotify Connect, Deezer, Tidal, radio par Internet, lecture DSD (2.8/5.6 MHz), FLAC, ALAC et WAV
  • Dimensions (L x H x P) : 44 x 41,1 x 18,5 cm
  • Consommation : 710 W (0,2 W en veille)
  • Poids : 14,1 kg
  • Prix : 1800 euros

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Fonctions/équipements : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(4,5/5)
  • Performances sonores Hifi : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
  • Performances sonores homé-cinéma : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Marantz

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#3 Duck 22-12-2017 19:48
Superbe produit, couplé à un énorme RMB-1585 Rotel sur du full Electra Be2 et un F113 de chez JL AUDIO, superbe a tout niveaux, profondeur et impact saisissant, en musique c’est juste divin. Super produit !
#2 Arun K. 14-12-2017 12:37
Bonjour,

J'ai la possibilité d'acheter un SR7011 pas cher, pour passer à la 4k.
J'ai actuellement un Nuforce AVP-18 avec un bloc de puissance Rotel, sur des Focal Utopia.
J'utiliserai que la partie préamp donc.
Est-ce que cela collerai à votre avis ?
C'est principalement pour passer à la 4k à moindre coût et avoir un système polyvalent Hi-Fi/HC le plus neutre possible.

Merci d'avance!
#1 ulises 25-09-2017 18:40
Bonjour,

Merci pour ce test.
J’avoue que j’hésite ente le nouveau Marantz sr 7012 et le yamaha 2070, j’ai des enceintes Magnat 807.
Si j’ai bonne mémoire il a la possibilité de lancer un Auro 3D sur un système 5.1. L’avez-vous testé ?

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework