PUBLICITÉ

Looper 10ème anniversaire 4K : un excellent film de science-fiction très ingénieux (en UHD et Blu-ray)

UHD Looper 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Dans un futur proche, la mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d'un genre nouveau, les « loopers » les éliminent. Un jour, l'un d'entre eux, Joe, découvre que la victime qu'il doit exécuter n'est autre que lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

• Titre original : Looper
• Support testé : UHD
• Genre : science-fiction
• Année : 2012
• Réalisation : Rian Johnson
• Casting : Joseph Gordon-Levitt, Bruce Willis, Emily Blunt, Paul Dano, Noah Segan, Piper Perabo, Jeff Daniels, Pierce Gagnon
• Durée : 1 h 58 mn 51
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1 (HR10, Dolby Vision)
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Atmos anglais - DTS-HD 5.1 français
• Bonus : combo avec l’UHD du film et le Blu-ray du film
• Bonus sur l’UHD : commentaires audio de Rian Johnson et Joseph Gordon-Levitt et Emily Blunt (VOST)
• Bonus en VOST sur le Blu-ray : commentaires audio de Rian Johnson, Joseph Gordon-Levitt et Emily Blunt - interview de Rian Johnson (2013, 16 mn 10) - Masterclass parisienne (2013, 19 mn 21) - La boucle est bouclée de Rian Johnson (1996, La Maléfique balle de golf démoniaque de l’enfer !, Evil Demon Golf Ball from Hell !!!, 7 mn 51) - 22 scènes coupées - Les voyages dans le temps (8 mn 08) - les effets spéciaux (3 mn 09) - bande-annonce alternative (1 mn 35) - Making of (7 mn 32)
• Éditeur : M6Video SND

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Juste avant de diriger Star Wars, épisode VIII : les Derniers Jedi, Rian Johnson réalise en 2012 Looper, un film de science-fiction dont le concept de base et certains éléments (cf. bonus) proviennent d’un court scénario de trois pages qui remonte aux années 2000 et qui était prévu pour un court-métrage jamais tourné. Le cinéaste évoque l’influence de Chris Marker La Jetée (1962) à propos de la notion de voyage dans le temps : l’intrigue complexe et ingénieuse joue en effet sur un des grands concepts de la science-fiction largement exploité dans la littérature (H.G. Wells en 1895) et le cinéma (Terminator, 1984, Retour vers le futur, 1985, etc.). Sur fond de trafic mafieux par-delà le temps et de tueurs de nouvelle génération, Looper développe une intéressante analyse de son héros Joe, interprété par Joseph Gordon-Levitt, confronté à lui-même âgé, incarné par Bruce Willis : l’originalité du film est de présenter un voyageur du temps qui surgit dans le passé plutôt que l’inverse. Les innombrables enjeux psychologiques et narratifs que suppose cette rencontre improbable sont au cœur de ce film de science-fiction qui se veut assez discret sur le monde futur : les effets spéciaux toujours efficaces restent en effet très mesurés. Plusieurs personnages fascinants gravitent autour des deux Joe : Abe, commanditaire des tueurs « loopers » (Jeff Daniells), Sara et son fils Cid (Emily Blunt et Pierce Gagnon) ce dernier deviendra le terrible Rainmaker du futur (on pense inévitablement à Terminator) et aussi, entre autre, Kid Blue, un as du pistolet (Noah Segan). Filmé en Louisiane et en Chine à Shanghai (à défaut de Paris initialement souhaité), Looper possède l’attrait des grands films de voyage dans le temps qui débouchent inévitablement sur des récits aux implications vertigineuses et qui exigent un minimum de réflexion : une science-fiction cérébrale très appréciée par les amateurs de logique spatio-temporelle. La présence de Bruce Willis, déjà au casting de L’Armée des douze singes (1996), inspiré de La Jetée, suggère une proximité de concept, mais Looper, rondement mené par la réalisation de Rian Johnson, possède sa propre dynamique qui le démarque de la similitude du thème. D’ailleurs, Looper n’est pas qu’un simple film d’action maniant le concept du voyage dans le temps : son auteur a pris soin de soigner le contexte humain et social dans lequel il se déroule et d’aborder les implications morales qui découlent de la confrontation du jeune et du vieux Joe. Un scénario malin, efficacement réalisé : une réussite du genre qui mérite d’être vue ou revue dans une version 4K d’excellente tenue qui surpasse le Blu-ray de 2013.

 

UHD Looper

Commentaire technique

Image : copie UHD, pas de 4K natif, bonne définition et piqué honorable sur certain détails, texture argentique fine (tournage en 35 mm avec caméras Panaflex Gold II et Millenium XL2, Master Format 2K), bonne gestion du contraste en HR10 avec des extérieurs campagnards très lumineux, noirs soutenus, excellent étalonnage naturaliste, colorimétrie chatoyante aux teintes réalistes et tons nuancés

Son : mixage anglais Dolby Atmos, très belle clarté et précision des dialogues, excellente dynamique sur les scènes d’action et la bande originale éclectique, spatialisation ample usant avec efficacité des effet surrounds très immersifs, canaux de hauteur bien sollicités, recourt constant et impressionnant aux graves du LFE ; VF 5.1, dynamique, claire, doublage soigné et équilibré, spatialisation ample et spectaculaire

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt1276104/

 

Combo UHD/Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus