PUBLICITÉ

La Règle du jeu 4K : le «credo des cinéphiles» (en UHD et Blu-ray)

UHD La Regle du jeu 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5).

Synopsis :

L'aviateur André Jurieu vient de traverser l'Atlantique en solitaire pour conquérir le coeur de Christine, son amour éternel, qui a épousé le Marquis de la Chesnay, un aristocrate parisien. Celle-ci se montrant indifférente à l'exploit, Durieu tente alors de se suicider. Son ami Octave le fait alors inviter chez Christine et son riche époux, pour une partie de chasse en Sologne…

• Titre original : La Règle du jeu
• Support testé : UHD
• Genre : drame
• Année : 1939
• Réalisation : Jean Renoir
• Casting : Roland Toutain, Nora Gregor, Marcel Dalio, Jean Renoir, Paulette Dubost, Mila Parély, Julien Carette, Gaston Modot
• Durée : 1 h 47 mn 24
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,33/1 Noir et blanc
• Sous-titrage : anglais
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique français
• Bonus : combo avec fourreau contenant l’UHD (version restaurée) et le Blu-ray du film (version non restaurée)
• Bonus sur l’UHD : Jean Renoir, caméléon sur une couverture écossaise par Pascal Mérigeau, historien du cinéma (2022, 28 mn 19)
• Bonus sur le blu-ray : bande annonce (1 mn 41)
• Éditeur : ESC Éditions

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

La Règle du jeu, chef-d’œuvre du cinéma mondial, a été écrit et réalisé par Jean Renoir en 1939, en pleine période de tension internationale. Avant de diriger cette «fantaisie dramatique», le cinéaste s’était fait connaître par une série de films fortement imprégnés d’idéal communiste comme La Vie est à nous (1936) ou La Marseillaise (1937), œuvres de gauche, même si Jean Renoir n’a jamais été membre du PCF et appartenait au milieu bourgeois (cf. bonus) fasciné par l’aristocratie, comme il le montre dans La Règle du jeu. Sa formidable condamnation antimilitariste et pacifique dans La Grande illusion (1937) connaîtra un succès public sans précédent en France comme aux USA : ce triomphe commercial va lui permettre de tourner sans difficulté La Bête humaine (1938), avec Jean Gabin. Il fonde alors, avec son neveu Claude, une société de production qui va financer La Règle du jeu, son film le plus «personnel» (à nuancer selon Pascal Mérigeau qui voit Jean Renoir comme un caméléon capable de s’absorber toute idée d’autrui, une sorte d’opportuniste de génie). Ce film, pessimiste très métaphorique, anticipe la crise prochaine de la civilisation sous la forme d’une comédie dramatique cinglante qui fustige la désinvolture et l’amoralisme de la haute société française, observée avec fatalisme par le personnage d’Octave qu’incarne le réalisateur lui-même. Ouvrant sur une citation extraite de la pièce «Le mariage de Figaro» de Beaumarchais, le film adapte très librement la pièce d’Alphonse de Musset « Les caprices de Marianne » dont Jean Renoir conserve le quatuor central des protagonistes que sont l’épouse, le mari, l’amant et l’ami, mais qu’il enrichie de son propre vécu. Il organise son film en deux parties de tonalité opposée : le marivaudage de la vie parisienne, durant laquelle on découvre toute la galerie des personnages, puis la tragédie qui prend le dessus avec la partie de chasse en Sologne et la fête qui va sceller le destin de certains. Puisant son inspiration chez Beaumarchais, Marivaux et Musset, il écrit un vaudeville tragi-comique qui exprime, sur un mode léger, son idée maitresse de pointer le péril imminent qui menace le monde : « nous dansons sur un volcan ». Pour faire fonctionner son intrigue, le cinéaste réunit une troupe de comédiens talentueux après avoir déniché son actrice principale, Nora Gregor, autrichienne exilée avec son mari le prince Ernst Rüdiger Starhemberg. L’ensemble des comédiens, à l’instar d’une compagnie théâtrale, va interpréter, avec frénésie et élégance, cette histoire chorale sans véritable premier rôle. Les interactions complexes entre tous les personnages, se soumettant à une règle du jeu tacitement acceptée sans illusion par tous (excepté quelques rares innocents comme Christine, Jurieu, les animaux), bénéficient d’une mise en scène virtuose, enchainant habilement les nombreuses scènes cultes : une prouesse technique à attribuer en partie au travail du chef opérateur Jean Bachelet. Abondamment analysée, la réalisation de Jean Renoir a été admirée de tout temps pour son usage exemplaire du plan-séquence et de la profondeur de champ, tout au service de la dualité qui structure son film, oscillant entre allégorie et réalité. La Règle du jeu est un miracle d’équilibre d’autant plus surprenant que son tournage en Sologne et en studio à Joinville se révélera chaotique, retardé par le climat et par les circonstances. Le film sort en juillet 1939, deux mois avant la mobilisation générale, dans une atmosphère tendue (bris de fauteuils !) et n’emporte pas l’adhésion. Il est desservi par son ton singulièrement inhabituel (à tempérer cependant par le contexte de l’époque : cf. bonus), ses mutilations avant projection (scénario, montage) et par l’avis négatif des critiques fachos envers les acteurs juifs, Nora Gregor et Marcel Dalio. Après-guerre et une tournée dans les ciné-clubs, le film attendra l’année 1958 pour être enfin vu dans une version intégrale restaurée presque complète (une seule scène n’a jamais été retrouvée) approuvée par Jean Renoir et acclamée par tous. Désormais estampillé chef-d’œuvre du cinéma, La Règle du jeu vient d’être restauré en 4K : une chance pour bien saisir la richesse des thèmes abordés et la virtuosité stylistique de ce film adulé par la Nouvelle Vague, qualifié de « film des films» par François Truffaut, et dont l’influence a marqué des générations de cinéastes.

 

UHD La Regle du jeu

Commentaire technique

Le film a été restauré en 2021 par La Cinémathèque française et Les Grands Films Classiques en collaboration avec The Criterion collection /Janus Films et La Cinémathèque suisse. Les négatifs ont été détruits lors de la Seconde Guerre mondiale par les bombardements alliés. Les travaux de restauration numérique ont été réalisés en s’appuyant sur la reconstitution complexe menée en 1959 par Les Grands Films Classiques (Jean Gaborit et Jacques Durand) avec l’approbation de Jean Renoir. La restauration 4K de l’image et étalonnage ont été effectués au laboratoire Hiventy à partir d'un contretype composite, en grande partie nitrate, déposé au CNC par Les Grands Films Classiques. Le son a été restauré par le studio L.E. Diapason, à partir d'un contretype son nitrate incomplet et du négatif issu du mixage de 1959.  

Image : copie UHD, définition et piqué variables compte tenu de la source, un contretype, qui explique les différences ainsi que la forte texture argentique qui accroit la granulation (tournage en 35 mm avec caméra Kinoptik, Master Format 4K 2021), image assez bien nettoyée (comparer avec les taches et les rayures sur la bande annonce présente sur le Blu-ray) et stabilisée, contraste tranché, parfois un peu excessif dans les hautes lumières (perte gênante d’informations, halo autour des personnages) malgré la HDR qui ne peut rattraper le manque de finesse du négatif original disparu, image parfois aussi trop dense en basse lumière, noirs profonds, échelle de gris irrégulière

LA SUITE APRÈS LA PUB

Son : mixage français 2.0 monophonique, très belle clarté des dialogues sans distorsion malgré un léger souffle et quelques infimes craquements, aigus très limités en particulier sur la musique de Joseph Kosma, bonne dynamique

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0031885/

Combo UHD/Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus