PUBLICITÉ

Dead Still Saison 1 : l’univers énigmatique de la photographie post mortem à Dublin à l’époque victorienne (en DVD et VOD)

DVD Dead Still Saison 1 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

À Dublin en 1880, la photographie est en vogue et se développe de façon parfois surprenante. Brock Blennerhasset est un photographe spécialisé dans le portrait post-mortem ! Il permet aux familles éplorées de prendre une dernière photo d'adieu avec leur défunt. Aidé de sa nièce et de son apprenti, il soigne tous les détails : maquillage, éclairage, décor. Mais lorsque de nouveaux morts sont découverts dans des poses similaires à celles qu'il utilise pour ses clichés, le photographe se retrouve soudainement mêlé à toute une série de crimes mystérieux.

Épisodes

1. Réaction chimique (Photochemistery, 44 mn 34)
2. Apparition (Developpement, 46 mn 31)
3. Prise de vues (Daguerrotype, 44 mn 57)
4. Chambre noire (Camera Obscura, 48 mn 11)
5. Album d’horreur (Snuff, 50 mn 41)
6. Un Dernier souvenir (Only Memories Remain, 50 mn 22)

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Dead Still
• Support testé : DVD
• Genre : série télévisée, drame, policier
• Année : 2020
• Réalisation : Imogen Murphy, Craig David Wallace
• Casting : Michael Smiley, Kerr Logan, Eileen O'Higgins, Aidan O'Hare, Mark Rendall, Jimmy Smallhorne, Rhys Dunlop, Art Campion
• Durée : 4 h 45 mn 16
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,78/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 anglais, français
• Bonus : galerie de photographies (1 mn 37) - 5 bandes annonces
• Éditeur : Elephant Films

Commentaire artistique

Pour l’instant limitée à une seule saison tournée en 2020, la série Dead Still a été imaginée par Imogen Murphy et John Morton il y a quelques années pour un programme destiné à la télévision irlandaise RTÉ. Mais leur histoire, basée sur un photographe post mortem vivant à Dublin dans les années 1880 n’a pas été retenue. Finalement, ce scénario au thème novateur a intéressé des producteurs irlandais et canadiens. L’idée était de développer une intrigue policière assez ténébreuse qui mélangerait le drame et la comédie et se déroulerait au 19ème siècle. Les dialogues, les personnages et les situations, sont cependant modernisés afin de lui donner une approche plus réaliste pouvant mieux convaincre les spectateurs. Ainsi, bien que l’histoire soit très ancrée en Irlande (il faut voir ce film en VO pour profiter des divers accents locaux), pays réputé pour son patriarcat archaïque, la description de l’émancipation des femmes est au cœur du récit. De fait, à l’époque, dans les maisons et les lieux de travail irlandais, les femmes prenaient des décisions en coulisses. Ce que dépeint la série, avec l’impétueuse Nancy (Eileen O'Higgins), qui s’affranchit de sa famille et décide de beaucoup de choses chez son oncle Brock Biennerhasset (Michael Smiley) ou avec Betty Regan (Aoife Duffin) qui collabore pleinement dans l’ombre à l’enquête de son époux, le détective Fred Regan (Aidan O'Hare). Sans rien sacrifier au suspens concernant un mystérieux photographe tueur et une société secrète, Dead Still est centré sur un personnage au flegme et aux attitudes très singulières, Brock Biennerhasset, idéalement campé par Michael Smiley. Celui-ci cherche à retrouver son lustre de photographe post mortem, secondé par sa nièce Nancy et par son nouvel assistant Conall Molloy (Kerr Logan) au rôle décisif. La série navigue avec habileté entre le drame familial, le passé enfoui, l’énigme policière et le tableau social. La modestie du budget n’était pas à la hauteur des exigences d’un drame historique : ainsi la reconstitution du quartier chaud The Monto autour de Montgomery Street à Dublin, n’a pas permis de montrer la réalité de la misère mais juste d'évoquer le fossé séparant les classes sociales. Heureusement le tournage sur place dans des lieux d'époque de la capitale irlandaise sauve le look de ce polar énigmatique irlandais qui ne cesse de surprendre par ses singularités. Situé en pleine époque victorienne, au temps des calèches, des lampes à pétrole et des débuts de la photographie, Dead Still assure un total dépaysement et son intrigue policière tarabiscotée, avec photographe post mortem solitaire, vague de « suicides » mis en scène et tueur insaisissable, se révèle vraiment captivante. Pour le coup, on espère vraiment une saison 2…

 

DVD Dead Still Saison 1

Commentaire technique

Image : copie SD, bonne définition mais piqué moyen limité par le support DVD, gestion naturaliste du contraste avec de nombreuses scènes en basse lumière (éclairage à la lampe à pétrole), noirs soutenus, étalonnage réaliste, colorimétrie naturelle aux teintes nuancées

LA SUITE APRÈS LA PUB

Son : mixage anglais 2.0, dialogues clairs et équilibrés, excellente dynamique sur les ambiances (calèche, bal) et sur la musique enlevée de Tom Third, stéréo procurant une spatialisation très frontale mais ouverte avec de bons effets de grave ; VF 2.0, claire, dynamique, doublage soigné mais faisant perdre toute la saveur des accents irlandais

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(1/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt10413648/

 

DVD disponible sur Amazon

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus