PUBLICITÉ

Le Fleuve de la dernière chance : l'abus de transparences nuit à la crédibilité (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Le Fleuve de la derniere chance 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Au Nouveau-Mexique, en 1852, un détachement de cavalerie est attaqué par les indiens. Parmi les survivants figurent Laura, la fille d'un officier, le lieutenant Ford, un officier autoritaire et le prisonnier Brett Halliday, défenseur des indiens. La petite troupe s'enfuit par le fleuve. Tourné dans les décors spectaculaires du fleuve Colorado, un western aux multiples rebondissements.

• Titre original : Smoke Signal
• Support testé : Blu-ray
• Genre : western
• Année : 1955
• Réalisation : Jerry Hopper
• Casting : Dana Andrews, Piper Laurie, Rex Reason, William Talman, Milburn Stone, Douglas Spencer, Gordon Jones, William Schallert
• Durée : 1 h 27 mn 55
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 2.0 monophonique anglais, français
• Bonus : combo avec le Blu-ray et le DVD du film - présentation du film par Patrick Brion (8 mn 53) et Jean-François Giré (7 mn 58) - Dana Andrews par Patrick Brion (13 mn 51) - bande annonce (VO, 2 mn 21)
• Éditeur : Sidonis Calysta

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Plus connu pour son activité télévisuelle que pour ses longs métrages, Jerry Hopper réalise Le Fleuve de la dernière chance en 1955, année durant laquelle, comme le fait justement remarquer Patrick Brion (cf. bonus), sortent de nombreux westerns de qualité qui concurrencent sévèrement cette série B distrayante mais pas mémorable. L’essentiel du scénario se borne à imaginer les péripéties d’un groupe de soldats n’ayant d’autre issue pour échapper aux vilains indiens que de fuir sur les rapides du Colorado au fond du Grand Canyon avec, pour corser un peu l’intrigue, Brett, un héros ambigu joué par Dana Andrews, et une séduisante jeune femme, Laura, incarnée par Piper Laurie, dont on sait à l’avance pour qui elle va craquer… En grande partie tourné à Moab dans l’Utah, la production de ce western va se heurter à un concurrent inattendu : l’uranium qui monopolise alors les figurants potentiels ! Hélas, tout ce qui fait l’intérêt du récit, c'est-à-dire la navigation sur le fleuve tumultueux, est réalisée en studio, avec faux bateaux et transparences abusives qui rendent l’aventure totalement artificielle, à l’inverse de La Rivière sans retour d'Otto Preminger filmé au Canada en 1954. Il est d’ailleurs intéressant de noter que le titre original Smoke Signal (signal de fumée) ne fait absolument pas allusion au fleuve qui, pourtant, est bien l’élément majeur de ce western… A défaut de crédibilité, Le Fleuve de la dernière chance aurait pu livrer un drame solide vécu par des personnages hors du commun, mais, malgré toute son implication, le casting à bien du mal à fasciner. Même si il est question de thème fort comme l’intolérance, les rapports entre le mutique Brett Halliday (Dan Andrews) et le capitaine Harper (William Talman) ont bien du mal à fonctionner, tandis que le rôle du trappeur Garode joué par Douglas Spencer parait bien équivoque, oscillant entre jovialité et quiétude. Le Fleuve de la dernière chance souffre aussi de la banalité de sa mise en scène qu’on pourra trouver efficace, car se dispensant de toute digression, mais qui ne brille pas par son inventivité. Amusant mais dispensable.

 

Blu ray Le Fleuve de la derniere chance

Commentaire technique

Image : copie HD, couleurs restaurées, définition très moyenne (surtout concernant les transparences) avec même un plan complètement flou, piqué ponctuel sur certains gros plans, texture argentique homogène et visible (tournage en 35 mm, format de tournage 1,37/1 respecté), assez bonne gestion naturelle du contraste, l’essentiel se déroulant de jour, étalonnage chaud, colorimétrie aux teintes bruns rouges soutenues et tons saturés, image propre

Son : mixage anglais 2.0 monophonique, dialogues équilibrés, bonne dynamique sur les nombreuses scènes d’action, pas de distorsion, spectre resserré ; VF 2.0, claire et dynamique, doublage ancien mixé tellement en avant que certaines scènes perdent leur ambiance : cf. en VF, la musique qui accompagne la scène de nuit entre Brett et Laura a disparu…

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0048634/

 

Combo Blu-ray/DVD et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus