PUBLICITÉ

Qui veut la peau de Roger Rabbit 4K : un film culte et une étape majeure de l’animation (en UHD et Blu-ray)

UHD Qui veut la peau de Roger Rabbit 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

En 1947, à Hollywood, les grandes vedettes du cinéma partagent l'affiche avec les Toons, personnages animés. Roger Rabbit est amoureux transi de sa sublime femme Jessica, et son amour l'empêche de travailler correctement. Le patron des Studios pour lequel il est engagé, tente de le ramener sur le droit chemin et engage un détective privé pour lui prouver que sa femme le trompe. Des photos compromettantes sont prises et le présumé amant est retrouvé assassiné. Roger Rabbit est accusé du meurtre et recherché par l'ignoble juge Demort.

• Titre original : Who Framed Roger Rabbit
• Support testé : UHD
• Genre : comédie, policier, animation
• Année : 1988
• Réalisation : Robert Zemeckis
• Casting : Bob Hoskins, Christopher Lloyd, Joanna Cassidy, Stubby Kaye, Alan Tilvern, Richard LeParmentier, Joel Silver, Paul Springer, Charles Fleischer, Lou Hirsch, Kathleen Turner
• Durée : 1 h 43 mn 47
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1 (HDR10)
• Sous-titrage : français, anglais, italien, allemand, espagnol, suédois, norvégien, danois, finlandais, néerlandais
• Pistes sonores sur l’UHD : Dolby Atmos anglais - Dolby Digital 5.1 français, anglais, italien, allemand, espagnol castillan - DTS-HD MA 5.1 japonais
• Pistes sonores sur le Blu-ray : DTS-HD MA 5.1 anglais, français - Dolby Digital 5.1 italien, allemand, espagnol
• Bonus : combo avec l’UHD (nouveau master HDR10) et le Blu-ray du film (master original, VF DTS-HD HRA 5.1 / VOST DTS-HD MA 5.1)
• Bonus sur l’UHD : commentaire audio de Robert Zemeckis, Frank Marshall (producyeur), Steve Starkey (assistant producteur), Jeff Price (scénariste), Peter Seaman (scénariste) et Ken Ralston (responsable des. effets spéciaux) (VOST)
• Bonus en VOST sur le Blu-ray : commentaire audio de Robert Zemeckis, Frank Marshall, Steve Starkey, Jeff Price, Peter Seaman et Ken Ralston (VOST) - courts métrages des aventures de Roger Rabbit : Bobo Bidon (Tummy Trouble, 1989, 8 mn 08), Lapin Looping (Roller Coaster Rabbit, 1990, 8 mn 11), Panique au Pique-nique (Trail Mix-Up, 1993, 9 mn 09) - Qui a créé Roger Rabbit ? (10 mn 55) - scène coupée : séquence de la tête de cochon (5 mn 30) - Avant/après, comparaison avant/après effets spéciaux (3 mn 07) - Les doublures des toons (3 mn 14) - Derrière les oreilles, Making of (36 mn 37) - Sur le plateau ! (4 mn 50)
• Éditeur : Touchstone Home Video

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Mélange d’animation et de prises de vue réelle, Qui veut la peau de Roger Rabbit a été adapté d’un roman de Gary K. Wolf «Who Censured Roger Rabbit ?» paru en 1981. Dès l’année suivante, Disney achète les droits et propose le film à Robert Zemeckis : après plusieurs aléas et changements de scénarios, le film est mis en chantier fin 1986 avec Bob Hoskins dans le rôle du détective Eddie Valiant, Joanna Cassidy dans celui de Dolorès et Christopher Lloyd dans celui du juge DeMort. Côté toons, les principaux caractères sont le lapin Roger Rabbit (voix de Charles Fleisher), sa femme et pin-up Jessica (Kathleen Turner) et bébé Herman (Lou Hirsh). Mel Blanc prête sa voix à divers toons historiques (Bug Bunny, Daffy Duck, Porky Pig). Un des grands plaisirs (et de difficultés de production) de Qui veut la peau de Roger Rabbit réside dans la coexistence au fil de l’intrigue de personnages de divers studios : Disney, Warner, Paramount. L’intégration des animations aux vues réelles nécessitera de longs mois de post-production et le film sort enfin sous le label Touchstone car Disney est inquiet de son contenu subversif et des allusions sexuelles maintenues par Robert Zemeckis. Erreur d’appréciation car le film Qui veut la peau de Roger Rabbit devient instantanément un blockbuster qui fascina par ses exploits techniques et qui marqua un changement majeur entre l’animation traditionnelle et les nouvelles méthodes (même si l’informatique n’est pas encore un outil basique). Encore en 2022, le film n’a rien perdu de son attrait visuel d’autant que son intrigue tient la route et que sa reconstitution (fondée sur des faits historiques réels) d’un Hollywood nostalgique des années 40, avec privé alcoolique, femme fatale et méchant détestable, continue de captiver ! Qui veut la peau de Roger Rabbit a aussi récolté une certaine célébrité pour ses images lestes (subliminales et visibles seulement en pause) dissimulées par les animateurs qui, au moment de son édition en vidéo (Laserdisc), incita les amateurs à les rechercher ! Multi-récompensé (Oscars, César, BAFTA, Golden Globe, etc.), Qui veut la peau de Roger Rabbit est indiscutablement une animation remarquable qui a retrouvé une nouvelle jeunesse avec le nouveau Master 4K. La redécouverte de ce petit bijou n’en sera que plus savoureuse : on ne saurait se lasser de cet hommage au film noir dont les codes sont revisités avec une rare inventivité par le prisme de l’animation et la mise en scène culte de Robert Zemeckis.

 

UHD Qui veut la peau de Roger Rabbit

Commentaire technique

Image : copie UHD, très bonne définition avec un piqué chirurgical sur les visages mais moins bon sur les effets spéciaux, texture argentique fine et homogène (tournage en 35 et 70 mm avec caméras Panaflex Gold, Platinum, VistaVision Vistaflex, Master Format 2021 4K), image propre, gestion équilibrée en HDR du contraste avec des plans très lumineux mais parfois un peu dense en basse lumière, noirs francs, étalonnage chatoyant avec une colorimétrie vive aux teintes nuancées et ton saturés

Son : mixage anglais Dolby Atmos, dialogues très clairs, excellente dynamique sur les nombreuses scènes d’action et la musique endiablée d’Alan Silvestri, spatialisation ample avec de bons effets immersifs mais contenus, canaux de hauteur peu sollicités, LFE très ponctuels ; VF 5.1 claire, dynamique, doublage soigné et bien intégré aux ambiances, spatialisation plus limitée qu’en VO

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0096438/

 

Combo UHD/Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus