PUBLICITÉ

Échec au porteur : suspense limité mais étude sociologique assurée (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Echec au porteur 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Petit truand sans réelle envergure, Bastien Sassey est chargé par un certain Stan de transporter un ballon de football rempli de drogue. Croyant œuvrer pour le bien commun, il laisse le gang de Stan remplacer la drogue par de la simple poudre. Mais, suite à un concours de circonstances, le ballon de Bastien échoue entre les mains d'une bande d'enfants. Bastien n'a que peu de temps pour remettre la main sur le ballon, d'autant plus que ce dernier ne contient pas de la poudre inoffensive… mais une bombe.

• Titre original : Échec au porteur
• Support testé : Blu-ray
• Genre : policier
• Année : 1958
• Réalisation : Gilles Grangier
• Casting : Paul Meurisse, Jeanne Moreau, Serge Reggiani, Simone Renant, Robert Porte, Fernand Sardou, Bernard La Jarrige, Christian Fourcade, Reggie Nalder
• Durée : 1 h 27 mn 30
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français, anglais
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique français
• Bonus : édition limitée à 3000 exemplaires avec le Blu-ray et DVD du film - analyse audio du film par Bertrand Tavernier le 27 janvier 2021 (15 mn 50) - Gilles Grangier, le cinéma de banlieue, entretiens avec François Guérif et Noël Véry (2022, 18 mn 15) - actualités Pathé : Noël Calef reçoit le prix Quai des Orfèvres pour son livre « Échec au porteur » (1956, 0 mn 36)
• Éditeur : Pathé !

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

En 1958 sort le film policier Échec au porteur adapté du roman récompensé (Prix du Quai des Orfèvres 1956) de Noël Calef. Gilles Grangier, qui assure la réalisation, transpose l’intrigue dans le cadre naturaliste très authentique de décors naturels de la région parisienne (terrains vagues de Gennevilliers) saisis par la caméra de Jacques Lemare : c’est sans doute cet aspect documentaire qui explique l’intérêt, encore aujourd’hui, de voir ce polar qui est, par ailleurs, très daté sur toutes les descriptions (téléphones dans les véhicules, central téléphonique, fichiers manuels, etc.) de la police « moderne » d’alors. Comme à l’habitude, le cinéaste nous entraîne à la découverte des classes populaires dans leur milieu social spécifique dont il cherchait à rendre compte avec une documentation quasi ethnologique. Les costumes, les attitudes, les dialogues ont tous été copiés sur le vif, ce qui donne au film sa valeur de témoignage historique exceptionnel : alors que l’histoire s’apparente au gimmick de la bombe qui risque d’exploser à tout moment, suscitant un suspense relativement limité, Échec au porteur offre une vision mémorable des petites classes de la société française des années 50 avec ses gens modestes comme la famille Arpaillargue (Fernand Sardou, Hélène Tossy, Joël Flateau) et ses immigrés comme le camionneur italien (Albert Dinan) ou le truand allemand (Gert Fröbe). Nonobstant cette étude sociale affirmée, Échec au porteur est aussi l’affaire d’un casting plaisant réunissant des acteurs captivants : Paul Meurisse en commissaire solennel, Serge Reggiani en petit truand dépassé ou Jeanne Moreau, sous employée, en jeune amoureuse impuissante. On se délectera des petits rôles incarnés avec intensité par Simone Renant, Bernard La Jarrige, Lucien Raimbourg, Henri Virlogeux, Louis Arbessier, etc. La palme revient cependant à Reggie Nalder, au physique suggestif (Dédé le tueur) et à Robert Porte (Detourbe) interprétant subtilement un inspecteur traumatisé. La mise de scène de Gilles Grangier est certes très classique mais sert, avec une redoutable efficacité, le récit : entre expressionnisme et naturalisme, elle assume un tour surprenant en décontenançant d’emblée le public par une pirouette scénaristique imprévue ! Très bien restauré, Échec au porteur est un film qui a beaucoup vieilli et dont l’intrigue a bien du mal à captiver, mais ce policier mérite néanmoins la vision pour la qualité de sa superbe photographie en noir et blanc, sa brochette d’acteurs savoureux (hélas le film laisse peu de place aux femmes…) et son caractère passionnant de documentaire sociologique. Intéressant.

 

Blu ray Echec au porteur

Commentaire technique

Version restaurée 2K par Pathé en 2021 : scan 4K et restauration 2K effectués par L’Imaagine Ritrovata Paris-Bologne

Image : copie HD, excellente définition, très bon piqué sur les détail, texture argentique cinéma bien restituée (tournage en 35 mm, Master Format 4K), très belle gestion des contrastes, image lumineuse avec des noirs francs, des blancs nuancés et une échelle des gris harmonieuse, image stable et propre

LA SUITE APRÈS LA PUB

Son : mixage français 2.0 monophonique, dialogues clairs et équilibrés, pas de distorsion, bonne dynamique sur les ambiances (véhicules de police, fusillades) et la musique énergique de Jean Yatove, pas de défauts sonores

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0052436/

 

Combo Blu-ray/DVD disponible sur Amazon

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus