PUBLICITÉ

Les Sorcières d'Akelarre : un drame moderne et esthétiquement fascinant (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Les Sorcieres d Akelarre 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Au Pays basque, en 1609, six jeunes femmes sont arrêtées et accusées d'avoir participé à une cérémonie diabolique, le Sabbat. Quoi qu'elles disent, quoi qu'elles fassent, elles seront considérées comme des sorcières. Il ne leur reste plus qu'à le devenir…

• Titre original : Akelarre
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame, historique
• Année : 2020
• Réalisation : Pablo Agüero
• Casting : Alex Brendemühl, Amaia Aberasturi, Daniel Fanego, Garazi Urkola, Yune Nogueiras, Jone Laspiur, Irati Saez de Urabain, Lorea Ibarra
• Durée : 1 h 31 mn 20
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,66/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 basque/espagnol, français
• Bonus : entretien avec Pablo Agüero (2020, 27 mn 11) - scènes coupées (4 mn 32) - À la lueur des bougies (1 mn 19) - Mère de Dieux, documentaire de Pablo Agüero, exclusivité Blu-ray (2015, Madres de Los Dioses, VOST, 1,85/1, Dolby Digital 2.0, 1 h 17 mn 46)
• Éditeur : Blaq Out

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

D’après son réalisateur, le film Les Sorcières d’Akelarre a été inspiré par la lecture en 2008 du livre « La sorcière » dans lequel Jules Michelet faisait « de la femme accusée de sorcellerie une figure de la résistance contre l'oppression d'un système patriarcal… ». Cependant, le scénario, qu’il coécrit avec Katell Guillou, se fonde sur les écrits d’un magistrat bordelais, Pierre de Rosteguy de Lancre, qui participa en 1608 à une « chasse aux sorcières » en Aquitaine, notamment à Saint-Jean-de-Luz et qui débouchera sur une émeute. Connaisseur des clichés sur la sorcellerie et son point d’orgue, le sabbat (akelarre en basque), le juge laïc va s’interroger, au-delà du stéréotype, sur la notion de séduction. Le film Les Sorcières d’Akelarre a pour ambition, en effet, de dénoncer un système de répression inquisitoriale qui a contaminé la justice laïque et qui s’est échiné à niveler par la terreur toute la diversité culturelle européenne : un héritage qui pèse encore aujourd’hui sur notre société. Pour Pablo Agüero, il était nécessaire de condamner la sempiternelle attitude machiste consistant à charger les femmes de tous les vices démoniaques. Dans cette intention, il va brosser le portrait de six jeunes femmes basques accusées de sorcellerie sans le moindre fondement, mais qui, ne pourront écarter, ou du moins retarder, l’issue fatale (le bûcher), qu’en entrant comme Ana (Amaia Aberasturi), dans le jeu du juge inquisiteur : la rhétorique en usage dans les scènes d’interrogation est particulièrement troublante. Celui-ci (Alex Brendemühl), bien incapable de résister à sa libido, sera directement confronté à l’ambiguïté d’un système pervers de séduction/répulsion dans lequel la femme est cantonnée à être remodelée par le pouvoir masculin pour mieux être détruite. Désireux de casser les codes du genre (cf. bonus) le cinéaste s’est astreint à faire jouer de manière naturelle ses formidables actrices qui, retenues parmi mille candidates, sont capables de parler aussi bien le basque que l’espagnol. Pour satisfaire la fluidité de sa mise en scène, il les filme avec une caméra à l’épaule sans cesse en mouvement en les scrutant au téléobjectif tandis les rares plans fixes (extérieurs) sont exécutés au grand-angle, bref, tout le contraire des règles appliquées au tournage de films de sorcellerie. Un soin tout particulier a présidé aux sublimes éclairages, selon l’exemple des grands peintres de la lumière (Goya, Caravage, etc.) et consistent, le plus souvent, dans la faible lueur de brasiers et de torches (cf. bonus) disposés derrière les comédiens. Le cinéaste désirait que le contraste entre l’ombre et la lumière de son film symbolise le combat des Lumières (jeunes femmes libres) contre l’obscurantisme (inquisition masculine). Une attention particulière a été portée à la musique et aux chants qui ont été composés par Maite Arrotajauregi et Aránzazu Calleja en s’inspirant du folklore basque. Les Sorcières d’Akelarre dépasse de loin le simple divertissement qu’on pouvait attendre de son intrigue dramatique. Avec sa vision édifiante de l’oppression des femmes, sa critique affirmée du système machiste universel et sa fin anachronique, le film possède une dimension contemporaine, très #MeToo, au point d’être revendiqué comme argument démonstratif par les féministes et, bien évidemment, condamné par les extrémistes de droite. Un film beau à voir et passionnant à analyser.

 

Blu ray Les Sorcieres d Akelarre

Commentaire technique

Image : copie HD, très belle définition avec un piqué remarquable sur les détails et les textures, gestion maîtrisée du contraste allant d’une image très lumineuse pour les plans en extérieurs au presque clair-obscur des intérieurs éclairés (réellement) à la chandelle, noirs denses, étalonnage naturaliste, colorimétrie chaude aux teintes nuancées (rouge, vert) et aux tons saturés

Son : mixage basque/espagnol 5.1, dialogues centrés très distincts, excellente dynamique sur les sons ambiants (brasier, porte, chevaux, mer agitée, etc.) et sur la musique enveloppante et suggestive, spatialisation naturaliste usant avec efficacité des surrounds pour une immersion sonore (sabbat, ambiances naturelles, mer) immersive, LFE ponctuels très énergiques ; VF 5.1, voix claires, bonne dynamique, doublage soigné mais qui supprime les intonations des deux langues (basque et espagnol) de la VO

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb
Les Sorcières d’Akelarre : https://www.imdb.com/title/tt9916362/
Mère des dieux : https://www.imdb.com/title/tt4579950/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus