PUBLICITÉ

Out of the Blue : la fin des rêves hippies selon Dennis Hopper (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Out of the Blue 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Don, un camionneur alcoolique et désabusé, a percuté un bus rempli d'enfants. Tandis qu'il purge une peine de prison, Katie, sa femme, se réfugie dans la drogue et les bras d'autres hommes, et Cindy, sa fille, multiplie les fugues et ne jure que par Johnny Rotten, le chanteur des Sex Pistols. Lorsqu'il est libéré, Don tente d'impulser un nouveau départ à une famille anéantie. Mais les démons du passé ressurgissent…

• Titre original : Out of the Blue
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 1980
• Réalisation : Dennis Hopper
• Casting : Linda Manz, Dennis Hopper, Sharon Farrell, Don Gordon, Raymond Burr, Eric Allen, Fiona Brody, David L. Crowley, Joan Hoffman, Carl Nelson, Francis Ann Pettit
• Durée : 1 h 35 mn 54
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique anglais
• Bonus : boîtier Digipack avec fourreau contenant le Blu-ray et le DVD du film - commentaire audio de Dennis Hopper, John Alan Simon et Paul Lewis - interview de Dennis Hopper par Tony Watts (1984, 1 h 36 mn 47) - entretien avec John Alan Simon et Elizabeth Karr au Montclair Film Festival (2020, 29 mn 50) - Out of the Blue vu par Jean-Baptiste Thoret (2020, 48 mn 06)
• Éditeur : Potemkine

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Après l’éclatant succès d’Easy Rider (1969) et l’échec de son trop radical The Last Movie (1970), Dennis Hopper revient à la réalisation une décennie plus tard en 1980 avec Out of the Blue, un projet de film canadien titré CeBe abandonné par ses producteurs. Il réécrit le scénario en un weekend qu’il conforme à la personnalité de son actrice Linda Manz et à son amour pour la musique punk, le titre étant inspiré d’une chanson de Neil Young. Le projet original, narrant le succès d’un psychanalyste sauvant une jeune fille des griffes d’un père incestueux, une fois passé dans les mains du cinéaste, va se révéler une de ces œuvres fondamentales dont Dennis Hopper a eu le secret. Filmé dans l’urgence (un mois de tournage et à peine plus pour le montage), Out of the Blue est un film inclassable et particulièrement déroutant. Jouant, comme il aimait le faire, avec un montage frénétique avec ellipses à la clé, Dennis Hopper livre sa vision chaotique et morbide de la vie de famille selon un processus narratif singulier qui fascine tout autant qu’il déconcerte. Le cinéaste juxtapose jusqu’à satiété les scènes excessivement violentes et les instants de calme relatif : l’intrigue, fondée sur des plans séquences et une part d’improvisation, ne cesse de laisser soupçonner que les divers protagonistes sont au bord du précipice dans un élan tragique nourri d’un pessimisme extrême. Dans ce tourbillon de violence exacerbant les sens et minant toute aspiration à une American Way of Life inaccessible (matériellement et psychologiquement), les divers personnages, Don (Dennis Hopper), Kathy (Sharon Farell), Charlie (Don Gordon) et plus spécifiquement Cebe (Linda Manz) n’ont aucune chance d’échapper à leur destin. Out of the Blue n’a d’autre échappatoire que la tragédie puisque toute intention de reconstitution de la cellule familiale demeure impossible. C’est dans cette environnement au contexte bien identifié (hippie années 70 et héritage d’Easy Rider : cf. bonus) que la jeune Cebe tente en vain de renouer avec la vie familiale lorsque son père sort de prison. Splendidement incarnée par Linda Manz, la jeune fille « garçon manqué » ancrée dans le punk, est inévitablement poussée vers la confrontation car Don appartient au passé (hippie) et ne sait pas gérer sa libido. Passifs ou animés d’une pulsion autodestructrice, les personnages du film ont tous une bonne raison de subir un échec lié à leur passé, bref une situation intenable qu’on devine dans ce drame formellement surprenant qui déstabilisera plus d’un spectateur peu familier du cinéma de Dennis Hopper… Image, dialogues, musique, chaque élément de Out of the Blue pourrait passer pour une tentative de provocation délibérée du réalisateur pour torpiller les codes sociaux - jusqu’au rôle du psychanalyste (Raymond Burr) vite expédié - mais le film, dans sa version intégrale non charcutée, révèle surtout un auteur qui excelle à faire un cinéma différent et indépendant des règles établies dans un esprit visionnaire qu’hélas il ne retrouvera plus par la suite, un peu comme ses motards d’Easy Rider dont les aspirations libertaires ont été phagocytés par la société. Oui, Out of the Blue est un film fortement déroutant, mais il se révèle vraiment passionnant en livrant le tableau complexe et sans concession de la jeunesse américaine en déliquescence et de la perte irrémédiable de ses espoirs, passant, en une petite décennie, de l’idéalisme hippie au radicalisme punk.

 

Blu ray Out of the Blue

Commentaire technique

Image : copie HD, nouvelle restauration 4K de 2019 grâce à un crowdfunding (cf. bonus), excellente définition et piqué sur les détails, grain argentique conservé mais discret et homogène (tournage en 35 mm avec caméra Panaflex, Master Format 4K), gestion sans faille du contraste avec une bel équilibre des éclairages en basse lumière, étalonnage et colorimétrie naturalistes, teintes réalistes nuancées, image propre et stable

Son : mixage anglais 2.0 monophonique, dialogues clairs et équilibrés, pas de distorsion ou de souffle, excellente dynamique qui profite notamment à la bande originale

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0081291/

 

Combo Blu-ray/DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus