PUBLICITÉ

Chaos Walking : beaucoup de bruit pour rien (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Chaos Walking 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Dans un futur proche, les femmes ont disparu. Le monde de Todd Hewitt n'est habité que par des hommes, et tous sont soumis au Bruit, une mystérieuse force qui révèle leurs pensées et permet à chacun de connaître celles des autres. Lorsqu'une jeune femme, Viola, atterrit en catastrophe sur cette planète, elle s'y retrouve en grand danger… Todd jure de la protéger, mais pour réussir, il va devoir révéler sa force intérieure et percer les sombres secrets qui étouffent son monde…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Chaos Walking
• Support testé : Blu-ray
• Genre : science-fiction
• Année : 2021
• Réalisation : Doug Liman
• Casting : Tom Holland, Daisy Ridley, Demián Bichir, David Oyelowo, Kurt Sutter, Cynthia Erivo, Bethany Anne Lind, Mads Mikkelsen, Nick Jonas
• Durée : 1 h 49 mn 01
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Atmos anglais, français
• Bonus en VOST : commentaire audio de Doug Liman, réalisateur, Alison Winter, productrice et Doc Crotzer, monteur (VO non ST) - Le bruit d’un réalisateur (A Director’s Noise, 18 mn 08) - Les pensées intérieures de Patrick Ness, l'auteur du livre (Inner Thoughts with Patrick Ness, 9 mn 01) - La source du silence (The Sorce of the Silence, 7 mn 16) - Les citoyens de Pentisstown (Citizens of Prentisstown, 10 mn 07) - la musique du film : l’attaque de la ville (2 mn 28), Farbranch (1 mn 46) - scènes coupées avec ou sans le commentaire audio optionnel de Doug Liman (45 mn 04)
• Éditeur : Metropolitan Films & Video

Commentaire artistique

Chaos Walking est adapté du roman « La voix du couteau », premier volet de la trilogie dystopique «Le Chaos en marche» décrivant un nouveau monde où règne le « bruit », c'est-à-dire un mix de pensées extériorisées, d’images, de mots et de sons, qui n’affecte que les hommes. Comme souvent dans ce genre de film de science-fiction dystopique, c’est la première partie du film qui est, de loin, la plus captivante, lorsque le spectateur ne sait encore rien de l’intrigue et qu’il découvre progressivement les agissements des protagonistes dans un univers insolite qui se dévoile peu à peu. L’idée forte du roman, transposée dans le film Chaos Walking par la voix off et par des franges colorées autour de la tête des hommes, est celle d’un monde où il est impossible de cacher la moindre pensée intime, ce qui modifie radicalement les interactions entre les humains ! Cet argument inédit aurait gagné à être mieux exploité, plutôt que d’être réduit à devenir le gimmick d’une saga très codifiée dont la plupart des situations ont déjà (fort bien) été exploitées ailleurs. Chaos Walking a toute les allures d’une histoire déjà ressassée mettant en vedette un couple de jeunes héros dissemblables mais complémentaires et empathiques. Todd Hewitt (Tom Holland), habitant de Prentisstown, bourgade forestière d’une planète colonisée par les terriens dont toutes les femmes ont été exterminées (une idée un peu saugrenue…), est un jeune homme aux horizons et aux croyances limités. Il devra assumer sa rencontre avec l’inimaginable : l’arrivée inopinée de Viola (Deasy Ridley), jeune fille bien plus évoluée, issue de l’espace et de la seconde vague des colons, qui va le pousser à découvrir la réalité de son environnement. L’idée initiale du « bruit » devient alors un élément de suspense dans une description aseptisée des aventures du couple. Si le film se complaît à multiplier les rebondissements fondés sur d’excellents effets spéciaux, il se garde bien de toute allusion sur un éventuel désir charnel entre les adolescents et se contente d'enchaîner les scènes d’actions. La caractérisation des inévitables méchants, le maire David Prentiss (Mads Mikkelsen) et le prêcheur fanatique Aaron (David Oyelkowo), est terriblement stéréotypée et à peine plus fouillée que dans bien des séries de science-fiction. En revanche Chaos Walking ne lésine pas sur les séquences spectaculaires, servies par la magnifique photographie de Ben Seresin. Mais l’omniprésence du « bruit », malgré l’originalité de sa concrétisation par le son et par l’image, devient vite contreproductive en rendant la narration particulièrement confuse et plutôt laborieuse au point de déconcentrer l’attention. Chaos Walking aurait pu être une dystopie fascinante si elle n’avait pas été traitée comme un blockbuster hollywoodien démonstratif et sans âme. Distrayant…

 

Blu ray Chaos Walking

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition et piqué constant, restitution remarquable des textures (décors naturels), gros plans détaillés (tournage avec Arri Alexa 65, Master Format 4k), légère atténuation du piqué sur les effets spéciaux, superbe gestion du contraste pour une image très lumineuse en extérieurs et des éclairages nuancés en intérieurs, étalonnage et colorimétrie naturalistes à l'exception des franges colorées simulant les sons, teintes chaudes et somptueuses, tons nuancés

Son : mixage anglais Atmos, dialogues centrés très clairs, excellente dynamique sur les nombreuses scènes d’action et la musique épique signée Marco Beltrami et Brandon Roberts, spatialisation ample avec une belle répartition surround très spectaculaire aux effets naturalistes (bruits de la nature) accrus par les canaux de hauteur (arrivée de la navette spatiale), LFE costaud très efficace ; VF Atmos excellente, doublage soigné proche de la VO, effets surrounds et dynamiques remarquables

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt2076822/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus