PUBLICITÉ

Adieu les cons : une virtuosité formelle fascinante (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Adieu les cons 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu'elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l'enfant qu'elle a été forcée d'abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d'un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu'improbable.

• Titre original : Adieu les cons
• Support testé : Blu-ray
• Genre : comédie dramatique
• Année : 2020
• Réalisation : Albert Dupontel
• Casting : Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Jackie Berroyer, Philippe Uchan, Bastien Ughetto, Marilou Aussilloux, Michel Vuillermoz, Laurent Stocker, Kyan Khojandi, Grégoire Ludig, David Marsais, Bouli Lanners
• Durée : 1 h 27 mn 01
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français, anglais
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français
• Bonus : commentaire audio d'Albert Dupontel - huit modules Making of (12 mn 57) - storyboard illustré : la fusillade (2 mn 36) et les archives (1 mn 44) - bande annonce (1 mn 37)
• Éditeur : Gaumont

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Adieu les cons, la nouvelle comédie nonsensique d’Albert Dupontel, est dédiée à Terry Jones, disparu en janvier 2020 et acteur dans deux films du réalisateur. Le cinéaste revendique d’ailleurs pour son cinéma l’influence de l’humour à la Monty Python, rappelée par la prestation de Terry Gilliam qui joue le vendeur d'armes et dont le film Brazil (1985) sert de modèle, et de l’immense Charles Chaplin. Interprété par Virginie Elfira (Suze) et par Albert Dupontel (JB), Adieu les cons a collectionné sept des César 2021 dont celui du meilleur film ! Le scénario, peaufiné par le cinéaste depuis 2013, imagine la rencontre improbable entre deux personnages en pleine crise existentielle : une coiffeuse dont les jours sont comptés et un informaticien suicidaire, deux destins qui vont converger dans une intrigue fertile en péripéties et en situations absurdes abordant de nombreux thèmes sociaux contemporains. Adieu les cons possède un casting absolument irrésistible comprenant un des fidèles du cinéaste, Nicolas Marié, inénarrable en archiviste aveugle (César du second rôle), et pléthore d’acteurs «burlesques» comme Jackie Berroyer (Dr. Lint), Michel Vuillermoz (le psy) et Bouli Lanners (le médecin). Si tous ces interprètes sont absolument excellents, Adieu les cons possède une qualité rare, celle de la mise en scène et du perfectionnisme visuel cher à Albert Dupontel. Sa réalisation, calculée au millimètre, époustoufle par son indiscutable brio : malgré une histoire compliquée, une foule de protagonistes et une multiplicité de situations insolites faisant intervenir de nombreux effets spéciaux, le cinéaste éblouit par la limpidité et l’efficacité de sa mise en scène. Sa dextérité narrative, fortement épaulée par les superbes mouvements de caméra d’Alexis Kavyrchine, se révèle constamment fascinante, associant le talent d’un conteur singulièrement éloquent et la jubilation d’un humour décalé, capable d’aborder avec grâce les thèmes les plus sombres. D’une scène à l’autre, les héros, et le spectateur avec eux, vont de surprises en surprises : l’imagination est permanente et la dérision intrinsèque, servies par une invention formelle diaboliquement sophistiquée. Adieu les cons, toujours à la limite de la caricature un poil exacerbée, parvient malgré son pessimisme foncier à distiller une vision humaniste de ses protagonistes, quel que soit leur désespoir. Décidément Albert Dupontel n’est pas un cinéaste ordinaire et ce nouvel opus atteste le talent indéniable de cet auteur accompli.

 

Blu ray Adieu les cons

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition et textures naturalistes, image précise sans grain rapporté (tournage en focales courtes avec Arri Alexa), effets spéciaux numériques invisibles, contraste maitrisé restituant des choix d’éclairage particuliers comme des lampadaires au sodium ou des sources plus « réalistes » (écrans de téléphones), densité parfois assumée de l’image, recherche sur l’étalonnage avec des partis pris de colorimétrie expressionniste, palette vive aux tons parfois très saturés

Son : mixage français 5.1, dialogues très clairs au centre, excellente dynamique sur la musique de Christophe Julien et les ambiances urbaines énergiques soigneusement restituées, spatialisation naturaliste, répartition surround efficace, LFE solides

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt10196398/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus