PUBLICITÉ

Haut bas fragile - Secret défense : une comédie musicale et un thriller signés Jacques Rivette, un vrai bonheur en HD (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Haut bas fragile et Sans défense 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Haut bas fragile : c'est l'histoire de 3 jeunes femmes à Paris, au cours de l'été 1994. Ce sera le récit de leurs aventures dans l'espace de la capitale. Dans les rues, les jardins, les dancings, les bibliothèques ou les ateliers… moins peuplés que d'ordinaire, partout la vie est un peu ralentie par les vacances et la chaleur…

LA SUITE APRÈS LA PUB

Secret défense : la vengeance d'une jeune femme, Sylvie Rousseau, lointaine descendante d'Electre, qui n'hésite pas à se substituer à son frère, et à s'opposer à sa mère, afin de faire la lumière sur la mort de son père. Sa quête l'amène à affronter l'ancien associé de son père, Walser qui semble détenir la clef de l'énigme…

• Titre original : Haut bas fragile - Secret défense
• Support testé : Blu-ray
• Genre : comédie musicale, thriller
• Année : 1995, 1997
• Réalisation : Jacques Rivette
• Casting : (1) Marianne Denicourt, Nathalie Richard, Laurence Côte, André Marcon, Bruno Todeschini, Anna Karina, Enzo Enzo, Wilfred Benaïche (2) Sandrine Bonnaire, Jerzy Radziwilowicz, Laure Marsac, Grégoire Colin, Françoise Fabian, Christine Vouilloz, Mark Saporta, Sara Louis
• Durée : 2 h 49 mn 41 - 2 h 53 mn 31
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français, anglais
• Pistes sonores : DTS-HD MA 2.0 monophonique français
• Bonus sur le DVD de bonus de Haut bas fragile : analyse du film par Pacôme Thiellement (2021, 39 mn 03) - extraits du film commentés par les acteurs (26 mn 12) - interview de Jacques Rivette par Frédéric Bonnaud (8 mn 07) - entretien autour du scénario (26 mn 44) - bande annonce (1 mn 39)
• Bonus sur le DVD bonus de Secret défense : analyse du film par Pacôme Thiellement (2021, 32 mn 31) - cinq prises d'une scène commentées par Laure Marsac et Sandrine Bonnaire (12 mn 17) - interview de Jacques Rivette par Frédéric Bonnaud (9 mn 31) - entretien autour du scénario (24 mn 57) - bande annonce (1 mn 04)
• Éditeur : Potemkine

Commentaire artistique

Lorsqu’il entreprend la préparation de Haut bas fragile en 1995, Jacques Rivette vient de subir l’échec de son épopée épurée Jeanne la Pucelle (1994) et doit passer rapidement à un autre projet (cf. bonus) afin de renflouer Pierre Grise Productions. Ce nouveau film de «survie» prendra la forme inattendue d’une comédie musicale surprenante dans laquelle le cinéaste va insuffler un délicieux mélange de fiction concocté par ses scénaristes habituels, Christine Laurent et Pascal Bonitzer, et par les trois actrices qu’il a choisies pour incarner les femmes de l’intrigue : Marianne Denicourt (Louise), Nathalie Richard (Ninon) et Laurence Côte (Ida). Comme à son habitude, fidèle à sa manière de faire du cinéma, le réalisateur ne lésine pas sur l’exposition du récit qui accorde à chaque interprète tout le temps nécessaire pour exister au cours d’un récit linéaire sans artifice : ainsi les étonnants numéros chantés et dansés seront montrés in extenso. Haut bas fragile est conforme à son goût pour l’ambiguïté narrative parsemée de questionnements laissés sans explications. La méthode Rivette, caractérisée par le peu d’écriture et beaucoup d’improvisation confère à ses longs métrages une allure singulière reconnaissable entre toutes. Interprété par les actrices et des acteurs souvent familiers, comme André Marcon (Roland) ou la délicieuse Anna Karina (Sarah), Haut bas fragile est très « rivettien » dans sa temporalité et ses rapports avec la créativité en devenir, servie magnifiquement par un casting féminin attachant - y compris les participations musicales d’Anna Karina et d’Enzo-Enzo - mais se distingue par sa tentative inédite de verser dans le modèle particulier de la comédie musicale. Formellement, Haut bas fragile s’inscrit dans la continuité des films du cinéaste : attention porté au cadre et au décor urbain (un Paris estival presque désert), mouvements de caméra, décontraction apparente de la mise en scène, mystères non éclaircis, théâtralité de l’action, etc. Un style unique qu’on reverra avec le plaisir assouvi d’une très belle édition restaurée aux bonus copieux et passionnants.
En 1997, changement de genre : Jacques Rivette réalise Secret défense, un thriller écrit par Pascal Bonitzer et Emmanuelle Cuau dans lequel il dirige Sandrine Bonnaire, son actrice de Jeanne la Pucelle. Très lointainement inspiré de la tragédie d’Électre de Sophocle, Secret défense est dans le droit fil de l’œuvre du cinéaste placée sous le sceau du secret et de l’ambiguïté. Ici donc, la chercheuse Sylvie Rousseau (Sandrine Bonnaire) sera la nouvelle Électre, son frère Paul (Grégoire Colin) assoiffé de vengeance incarnera Oreste et Walser (Jerzy Radziwilowicz) sera l’amant Égisthe. Le casting réunit deux autres excellentes actrices, Françoise Fabian qui joue la mère Geneviève, nouvelle Clytemnestre, et Laure Marsac, qui interprète des jumelles. Dans Secret défense, le mythe grec est traité par Jacques Rivette sur le mode du polar, un genre qu’il n’avait pas encore abordé. Nouveau film fleuve de presque trois heures où l’essentiel passe par les dialogues, le film ne faillit pas aux principes du style Rivette qui font la différence : qualité du cadre, ici assuré par le grand chef opérateur William Lubtchansky, un familier du cinéaste qui a éclairé et filmé la majorité de ses films, maitrise de la mise en scène, une vraie leçon de suspense hitchcockien avec un enchaînement de séquences sans dialogues (scène fameuse du trajet en train puis à pied de Sylvie), attention particulière aux décors naturels et aux sons d’ambiance qui créent la tension, etc. La richesse formelle et structurelle de Secret défense, dont son auteur décida la chute à la dernière minute (cf. bonus), n’est plus à démontrer. Selon le cinéaste (cf. bonus), le projet d’un film avec Sandrine Bonnaire en tueuse à gages fut transformé en polar mixant Bernanos et Sophocle ! Ce thriller à la sauce Rivette, discrètement lucide sur la fracture sociale et magistralement interprété par Sandrine Bonnaire, bénéfice comme Haut bas fragile d’une édition blu-ray digne d’éloge : à ne pas rater…

 

Blu ray Haut bas fragile et Sans défense

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire technique

Travaux de restauration par Hiventy en 2019 supervisés par Irina Lubtchansky, monteuse des deux films, avec un étalonnage par Jérôme Biguer, une restauration image par Christelle Vinchon et Sylvain Cano et une restauration son par Aymeric Gavend

Haut bas fragile

Image : copie HD, très belle définition, textures et piqué excellents, grain argentique discret (tournage en 35 mm avec Moviecam sur pellicule Kodak), gestion des contrastes naturaliste, noirs francs, image lumineuse et propre, étalonnage réaliste, colorimétrie sans dominante aux teintes équilibrées et tons nuancés
Son : mixage français 2.0 monophonique (film pourtant en DTS stéréo selon le générique), dialogues clairs, excellente dynamique qui profite à la partition de Pascal Bréant et aux divers passages musicaux, notamment les belles prestations d’Anna Karina et de Enzo Enzo avec des basses solides

Secret défense

Image : copie HD, très bonne définition, piqué sans faille, grain argentique homogène (tournage en 35 mm sur pellicule Kodak), image propre mais pas toujours excessivement lumineuse, contraste naturaliste non exempt de densité, étalonnage réaliste à la colorimétrie juste sans excès de vivacité, tons nuancés
Son : mixage français 2.0 monophonique, dialogues (nombreux) clairs mais niveau sonore un peu faible, bonne dynamique qui profite aux rares scènes à ambiances (trains), pas de distorsion

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb
Haut bas fragile : https://www.imdb.com/title/tt0113273/
Secret défense : https://www.imdb.com/title/tt0120665/

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus