PUBLICITÉ

L'Incompris : un tableau de l’enfance subtil et délicat (en Blu-ray et DVD)

Blu ray L Incompris 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Le consul britannique à Florence vient de perdre sa femme. Ébranlé par le deuil, il partage la nouvelle avec son fils aîné, Andrea, mais choisit de protéger le plus jeune, Milo, en lui faisant croire que sa mère est partie en voyage. Avec l'absence répétée de leur père, les deux jeunes enfants sont quotidiennement laissés à la garde de nounous, au sein d'une vaste demeure familiale. Malgré les jeux qu'ils partagent et leur forte complicité, Andrea et Milo sont divisés par l'attitude de leur père : alors qu'il manifeste toute sa tendresse au petit qui souffre d'une santé fragile, le consul délaisse l'aîné qu'il juge insensible et irresponsable…

• Titre original : Incompreso (Vita con el figlio)
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 1966
• Réalisation : Luigi Comencini
• Casting : Anthony Quayle, Stefano Colagrande, Simone Giannozzi, John Sharp, Adriana Facchetti, Graziella Granata, Giorgia Moll, Rino Benini
• Durée : 1 h 43 mn 55
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 1.0 monophonique italien, français
• Bonus : L'Enfance égarée, entretien inédit avec Michel Ciment, critique, historien du cinéma et directeur de la publication de la revue Positif (HD, 23 mn 41) - À propos de... L'Incompris, entretien avec Piero de Bernardi et Cristina Comencini (A proposito di… Incompreso (vita col figlio), 36 mn 25) - bande annonce originale (3 mn 18)
• Éditeur : Carlotta Films

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Comme souligné dans un bonus, Luigi Comencini a consacré une dizaine de ses films à l’enfance. Il avait d’ailleurs débuté sa carrière de cinéaste par un court métrage documentaire Les Enfants dans la ville en 1946 et dirigera pour la télévision en 1972 la remarquable minisérie Les Aventures de Pinocchio. En 1966 il réalise L’Incompris adaptant librement le roman à succès de Florence Montgomery « Misunderstood » publié en 1869 et destiné aux parents. L’histoire tragique est racontée du point de vue des enfants dont les comportements sont ainsi enfin expliqués aux adultes afin de corriger les erreurs d’incompréhension. Le film transpose le récit du Sussex à l’Italie mais conserve la nationalité anglaise de la famille Duncombe et situe la presque totalité de l’intrigue dans la propriété cossue qu’habite le consul, une manière habile de créer une bulle descriptive et de centrer la narration sur les enfants. L’Incompris est un modèle de délicatesse et de subtilité qui ne fut pas complimenté à sa sortie et qu’on assimila faussement à un mélodrame : pourtant Luigi Comencini réussit parfaitement à éviter tous les stéréotypes que l’histoire véhiculait et à traduire par petites touches, d’une justesse inégalée, toutes les embûches psychologiques qui vont sceller le destin du jeune Andréa, magnifiquement incarné par Stefano Colagrande. Les rapports avec le père, sir John (Anthony Quayle), aimant mais maladroit, et avec le petit frère Milo (Simone Giannozzi), moins insouciant qu’attendu, sont décrits avec une intensité qui n’a rien de mélodramatique, bien au contraire. L’Incompris parie avec lucidité sur l’importance des relations humaines et dévoile le fossé sentimental qui éloigne progressivement un père appliquant une éducation traditionnelle mais inadaptée et un fils qui se sent rejeté par l’attitude de son géniteur englué dans sa souffrance. Un malentendu tragique naitra de la charge morale imposée à Andréa lorsque celui-ci aura la charge de veiller sur Milo tout en lui cachant la vérité : une tâche difficile pour un adulte et suicidaire pour un enfant. Luigi Comencini applique dans cette adaptation l’idée que l’enfance est le seul moment de la vie où la liberté est maximale puisque non encore bridée par la moindre responsabilité : une situation qu’hélas le père ne soupçonnera pas. Dans ce drame poignant, si tous les acteurs, notamment les enfants, sont bouleversants de naturel, il faut aussi apprécier l’intelligence de la mise en scène, en particulier dans la manière de filmer les deux garçonnets. L’Incompris est un grand film sur l’enfance qui évite les clichés et les maladresses et se révèle touchant parce qu’il ne cherche jamais à apitoyer mais bien à rendre compte, intrinsèquement, de l’état éphémère de l’enfance. Remarquable.

 

Blu ray L Incompris

Commentaire technique

Image : copie HD, nouvelle restauration, bonne définition mais piqué adouci par le grain argentique (tournage en 35 mm), gestion du contraste favorisant une ambiance assez peu tranchée en éclairage intérieur mais nettement plus réaliste en extérieur (jardin, cours d’eau), image pas toujours très lumineuse mais très propre, quelques défauts de compression, étalonnage variable avec un générique chatoyant puis des scènes plus ternes, colorimétrie chaude aux tons nuancés

Son : mixage italien 1.0 monophonique, voix claires mais peu naturelles en raison de la postsynchronisation, notamment doublage italien de l’anglais Anthony Quayle, bonne dynamique sur la belle partition de Fiorenzo Capri, pas de distorsion : VF 1.0 monophonique claire, assez bonne dynamique, voix plus détachées des ambiances

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0060538/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus