PUBLICITÉ

Le Mandat : le film fondateur du cinéma africain (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Le Mandat 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)

Synopsis

À Dakar, le facteur apporte à Ibrahim un mandat de 25 000 francs CFA envoyé par son neveu émigré à Paris. La nouvelle fait le tour du quartier à la vitesse de l'éclair et cette manne providentielle provoque une incroyable frénésie. Mais la poste refuse de remettre l'argent sans pièce d'identité. Pour obtenir le précieux sésame, Ibrahim va devoir affronter l'administration sénégalaise…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Mandabi
• Support testé : Blu-ray
• Genre : comédie dramatique
• Année : 1968
• Réalisation : Ousmane Sembène
• Casting : Makhourédia Guèye, Ynousse N'Diaye, Isseu Niang, Serigne N'Diayes, Serigne Sow, Mustapha Ture, Farba Sarr, Moudoun Faye
• Durée : 1 h 31 mn 47
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,66/1
• Sous-titrage : français, allemand, anglais
• Pistes sonores : DTS-HD MA 2.0 monophonique wolof/français, allemand
• Bonus : combo avec le Blu-ray et le DVD du film - commentaire audio de Samba Gadjigo et Jason Silverman, réalisateurs du documentaire Sembène ! de 2015 (VOST) - interview d’Alain Sembène, fils du réalisateur (2021, 28 mn 36) - Un rendez-vous à Dakar, retour sur le classique de Sembène par Keith Shiri, conservateur (VOST, 2021, 21 mn 01) - les coulisses du film (muet, 1 mn 59) - Une histoire sénégalaise : Le Mandat et la naissance du cinéma ouest-africain par David Murphy, auteur (VOST, 2021, A Senegalese Story : Mandabi and the Birth of West African Cinema, 24 mn 11) - conversation avec le scénariste Boubacar Boris Diop et la sociologue et féministe Marie Angélique Savané enregistrée au West African Research Center de Dakar (VOST, 2021, 19 mn 24) - bande annonce (VOST, 1 mn 00)
• Éditeur : StudioCanal

Commentaire artistique

Le Mandat, coproduction franco-sénégalaise, est le premier film réalisé par le sénégalais Ousmane Sembène en Wolof, la langue parlée de son pays et donc susceptible d’être comprise par une population locale peu alphabétisée en 1968 bien que la langue officielle soit le français. Sous l’aspect d’une fable satirique, le film propose une vision sans tabou de la société sénégalaise corrompue après l’indépendance dans un pays fermement dirigé par le président Léopold Sédar Senghor : le héros de l’histoire est Ibrahim Dieng, incarné par Makhourédia Guèye, un musulman pieux au chômage, ayant deux épouses et sept enfants. Pour se faire payer un mandat venu de France, cet homme, trop généreux et sans papier, va se faire gruger par tous les gens qui l’entourent : administration, famille (sœur, cousin), relations et amis. Dans cette société d’escrocs et de parasites, Ibrahim possède une candeur plutôt réjouissante, eu égard à ce manque généralisé d’humanité, même s’il doit en tirer une conclusion désenchantée : « Quand on est un homme honnête dans ce pays, les gens pensent que vous êtes fou » ! Le Mandat a été écrit et réalisé par Ousmane Sembène qui, avec ce film, a été consacré comme le « père du cinéma africain ». Ex-tirailleur, docker à Marseille, où il milite et devient membre de la CGT et du PCF, il se lance dans l’écriture et revient au pays désormais indépendant depuis 1960. Se rendant compte que le peuple sénégalais (dont sa mère) ne peut lire ses écrits en français, il décide de faire du cinéma, un média qui permettra à ce cinéaste engagé de développer sa critique sociale dans la langue locale. Il est âgé de plus de 40 ans quand il devient cinéaste. Le Mandat, son second long-métrage après La Noire… (1966, Prix Jean Vigo), est une œuvre exceptionnelle adaptée d’une de ses nouvelle publiée en 1966. L’analyse du film (cf. bonus), récompensé à Venise par le Prix de la critique internationale, n’a pas fini de révéler son importance dans la naissance du cinéma africain, son extraordinaire richesse et sa modernité. Ousmane Sembène , opposant politique au système néocolonialiste mis en place par le gouvernement Shengor, dénonce l’inadaptation et la corruption d’une administration héritée de la période coloniale. Dans un pays où seulement 10 % de la population sait lire le français, Ibrahim Dieng, illettré, ne peut toucher son mandat qu’en faisant confiance à des fonctionnaires (les seuls à parler français dans le film) qui vont l’escroquer ! Le film est tourné en petit comité dans une maison familiale : excepté Makhourédia Guèye, incomparable interprète d’Ibrahim, les autres comédiens sont des non professionnels africains dont certains sont des proches du cinéaste. Chaque prise est effectuée en Wolof et en Français mais Ousmane Sembène finira par supprimer la VF. La photographie en décors naturels, confiée à Paul Soulignac, traduit une volonté de naturalisme quasi documentaire afin de bien coller au quotidien des sénégalais de cette époque. Le Mandat est assurément un film majeur, très nettement engagé politiquement, dont l’influence a largement débordé les frontières du Sénégal. C’est avec détermination qu’Ousmane Sembène s’est appliqué à lutter contre l’image de l’Afrique et du racisme renvoyée par les clichés hollywoodiens, y compris dans la musique qu’il a lui-même composée pour son film. Sévère critique du système, Le Mandat condamne clairement le néocolonialisme en place mais se garde de glorifier son sympathique protagoniste car le naïf Ibrahim, toute victime qu’il est, est décrit comme un machiste et un égoïste. Un très grand film fondateur.

 

Blu ray Le Mandat

Commentaire technique

Image : copie HD, version restaurée inédite en 4K de 2020, très bonne définition et excellente restitution des textures, grain argentique homogène (tournage en 35 mm Eastman, Master Format 4K), contraste naturaliste pour une image lumineuse et débarrassée de ses défauts, étalonnage réaliste, colorimétrie chaude et chatoyante (vêtements) aux teintes vives et tons nuancés

Son : mixage wolof/français 2.0 monophonique, dialogues clairs et équilibrés, superbe dynamique sur les ambiances et la musique d’Ousmane Sembène, pas de distorsion

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0063268/

 

Combo Blu-ray/DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus