Primal S1 : un survival préhistorique palpitant (en Blu-ray et VOD)

Blu ray Primal S1 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Spear, un homme des cavernes à l'aube de l'évolution et Fang, un tyrannosaure au bord de l'extinction se lient d'amitié à la suite d’une tragédie. Cette amitié improbable devient le seul espoir de survie dans un monde primitif violent…

LA SUITE APRÈS LA PUB

Épisodes

1. Lance et croc (Spear and Fang, 21 mn 39) : une tragédie oblige Spear, un homme des cavernes, et Fang, un dinosaure, à compter l'un sur l'autre pour leur survie.
2. Une Rivière de serpents (River of Snakes, 20 mn 41) : l'homme et la bête sont mis au défi de trouver un moyen d'exister ensemble.
3. Une Mort froide (A Cold Death, 22 mn 32) : dans la rudesse de l'hiver primordial, un troupeau de mammouths laineux traque les meurtriers de l'un des leurs.
4. Terreur sous la lune de sang (Terror Under the Blod Moon, 22 mn 32) : les horreurs de la nuit rouge défient Spear et Fang pour leur survie.
5. La Rage des hommes-singes (Rage of the Ape-Men, 22 mn 33) : une oasis de paix ne mène qu'à une attaque brutale d'une tribu vicieuse d'hommes-singes.
6. L'odeur de la proie (Scent of Prey, 22 mn 36) : Spear se bat pour soigner Fang et échapper aux charognards du monde primordial.
7. Le Fléau de la folie (Plague of Madness, 21 mn 37) : un dinosaure implacable, infecté par une maladie terrifiante, poursuit Spear et Fang.
8. L'assemblée des damnés (Coven of the damned, 23 mn 13) : une tribu de femmes mystérieuses et primitives cherchent à se développer en utilisant la magie noire sur Spear et Fang.
9. Faim nocturne (The Night Feeder, 20 mn 29) : une horrible terreur invisible rôde dans la nuit
10. L’Esclave du scorpion (Slave of the Scorpion, 23 mn 05) : Spear et Fang sont confrontés à une femme chauve tatouée d’un scorpion…

• Titre original : Genndy Tartakovsy’s Primal
• Support testé : Blu-ray
• Genre : série télévisée, animation, drame
• Année : 2019
• Réalisation : Genndy Tartakovsky
• Casting : Aaron LaPlante
• Durée : 3 h 44 mn 33
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage du Making of : français, néerlandais
• Piste sonore : DTS-HD MA 5.1 sonore sans dialogue
• Bonus : Making of de Genndy Tartakovsky’s Primal (Primal : Behond the Scenes, 10 mn 18)
• Éditeur : Warner Entrainement France

Commentaire artistique

Primal a été écrit et réalisé par Genndy Tartakovsky, animateur, réalisateur et producteur qui a créé plusieurs séries animées pour la télévision, notamment Star Wars : Clone Wars (2003-2005) et qui a dirigé les trois films de la franchise Hôtel Transylvanie (2012-2018). Quoique partiellement inspirée d’animaux préhistoriques ayant existés, Primal se situe dans un registre délibérément fantastique avec une grande part d’invention. La série se distingue par son extrême violence, son absence de dialogue et un nombre de protagonistes restreint à deux personnages centraux, Spear, l’homme préhistorique ayant la voix d’Aaron LaPlante, et Fang, un tyrannosaure femelle. La grande force de la série réside dans son esthétique singulière, sobre et efficace, et dans sa capacité à susciter, sans parole ni commentaire, une véritable émotion par la grâce de l’animation et l’intensité de la musique de Tyler Bates. Primal est une série portée en permanence par un véritable souffle épique suscité par sa mise en scène ambitieuse qui privilégie l’expression. Il faut d’ailleurs apprécier la réussite de la réalisation à nous faire partager cette relation a priori impossible entre un homme et un animal qui parviennent pourtant à communiquer au fil des terribles épreuves que le duo est forcé d’affronter. Ces aventures, qui ne s’adressent pas aux enfants, sont très bien illustrées par des partis pris graphiques de simplification et de couleurs nuancées qui se révèlent tout simplement fascinants. La réussite dramatique de Primal est le fruit d’une écriture solide qui a su éviter tout manichéisme et n’a pas sombré dans l’anthropomorphisme animal. Chaque protagoniste reste dans les limites réalistes de son existence : les hommes possèdent des attitudes humaines et les animaux ont des réactions instinctives naturelles. En revanche la série ne cherche pas à coller aux connaissances scientifiques : le Tyrannosaure a vécu au Crétacé soit près de 60 millions d’années avant les hominidés. Qu’importe ! La dextérité de l’animation, la fulgurance des actions et l’émotion jamais lointaine font de Primal une série peu ordinaire qui mérite d'être vue.

 

Blu ray Primal S1

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition (production numérique), superbe gestion des contrastes avec des éclairages francs et des images lumineuses, étalonnage chaud, colorimétrie chatoyante privilégiant les teintes ocres, ton saturés

LA SUITE APRÈS LA PUB

Son : mixage sonore 5.1, très bonne dynamique qui profite à tous les hurlements des bêtes et aux grognements du héros humain, excellente spatialisation très immersive composée de nombreux bruits naturels et d’une musique enlevée, LFE efficaces

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile griseetoile grise(1,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt10332508/

 

Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web