Mulan 4K : une version chatoyante plus adulte (en UHD, Blu-ray, DVD et VOD)

UHD Mulan 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Une jeune femme téméraire renonce à tout pour l’amour de sa famille et de son pays, et devient la plus grande guerrière que la Chine ait jamais connue. Lorsque l'empereur de Chine décrète qu'un homme de chaque famille devra servir dans l'armée impériale pour défendre le pays contre les envahisseurs du nord, Hua Mulan, fille aînée d'un honorable guerrier, décide de s’enrôler à la place de son père malade. Travestie en homme, elle devient Hua Jun…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Mulan
• Support testé : UHD
• Genre : aventure
• Année : 2020
• Réalisation : Niki Caro
• Casting : Yifei Liu, Donnie Yen, Gong Li, Jet Li, Jason Scott Lee, Yoson An, Tzi Ma, Rosalind Chao, Pei-Pei Cheng, Xana Tang, Ron Yuan, Jun Yu, Chen Tang, Doua Moua, Jimmy Wong, Ming-Na Wen
• Durée : 1 h 55 mn 11
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1 (HDR10)
• Sous-titrage sur l’UHD : français, anglais, danois, finnois, norvégien, suédois
• Sous-titrage sur le Blu-ray : français, anglais, néerlandais, danois, finnois, norvégien, suédois
• Pistes sonores sur l’UHD : Dolby Atmos anglais - Dolby Digital Plus 7.1 français
• Pistes sonores sur le Blu-ray : DTS-HD MA 7.1 anglais - Dolby Digital Plus 7.1 français
• Bonus : Combo avec l’UHD et le Blu-ray du film
• Bonus sur le Blu-ray : Le classique revisité, un film différent en prises de vues réelles (15 mn 16) - La nouvelle Mulan, le parcours de Yifei Liu (7 mn 20) - Les méchants, focus sur Gong Li et Jason Scott Li (6 mn 40) - La musique de Mulan (3 mn 54) - La Mulan originelle, les souvenirs de Ming-Na Wen, la voix du dessin animé (2 mn 24) - scènes coupées avec ou sans les commentaires de Niki Caro : la petite sœur tisse (0 mn 51), Mulan tisse (0 mn 51), rencontre en forêt (3 mn 14), Mulan sauvée par le Phénix (1 mn 04), Mulan cours sur les Rouran (0 mn 25), revirement (0 mn 23) - clips vidéo : Reflection (3 mn 41) par Christina Aguilera et par Yifei Liu, vidéo conceptuelle et vidéo avec paroles en mandarin et en anglais, Loyal Brave True (2 mn 49) par Christina Aguilera, vidéo conceptuelle et vidéo avec paroles en anglais et en espagnol
• Éditeur : Disney

Commentaire artistique

Filmée en Nouvelle Zélande et en Chine, la version live de Mulan a été réalisée par la cinéaste néo-zélandaise Niki Caro, qui en 2015, avait déjà œuvré pour Disney en dirigeant MacFarland, interprété par Kevin Costner, et qui s’était fait remarquer en 2017 avec la production indépendante réussie de La Femme du gardien de Zoo. Ce nouveau Mulan ne se veut pas une copie conforme de l’animation de 1998 : le film se démarque par divers changements dans l’intrigue, notamment le remplacement du dragon Mushu par un phoenix ou le changement des sentiments de Mulan pour son chef Li Shang remplacé par Chen Honghui ainsi que par l’adjonction d’une petite sœur et par l’absence des chansons cependant discrètement citées dans la bande originale d’Harry Gregson-Williams. Ce film inaugure chez Disney la première sortie d’un long métrage à gros budget directement dans le circuit vidéo. Le projet d’une adaptation, avec acteurs, de l’animation de 1998 remonte à 2010 mais ne deviendra réalité qu’en 2016. Si la réalisation est confiée à Niki Karo, après désistement de Ang Lee et de Jiang Wen, le rôle-titre, à la demande des internautes, est donné à une interprète chinoise, Liu Yfei, actrice et chanteuse. L’essentiel du casting est d’ailleurs asiatique (mais tous parlent en anglais) réunissant, ente autre, Donnie Yen (le commandant Tung), Gong Li (la sorcière Xianniang), Jet Li (l’empereur), Xana Tang (Hua Xiu, la sœur de Mulan). Le rôle du vilain Böris Khan est joué par Jason Scott Lee et Ming-Na Wen, la voix de Mulan dans le dessin animé, a droit à un caméo. Tout comme le dessin animé, Mulan s’inspire du poème «la ballade de Mulan» qui remonte au 13ème siècle et qui raconte l’histoire de Hua Mulan, jeune fille devenu soldat à la place de son vieux père. La légende a inspiré de nombreuses œuvres (théâtre, ballet, manga, cirque, télévision, cinéma) et en 2009 le film chinois Mulan, la guerrière légendaire de Jingle Ma avec Zhao Wei dans le rôle-titre. Comme toute superproduction Mulan est le fruit d’une gigantesque préparation. Les scènes de bataille du film ont été réalisées en Nouvelle-Zélande avec des équipes des cascadeurs venues de divers pays dont la Chine, la Nouvelle-Zélande et l’Australie. Près de 50 cavaliers émérites du Kazakhstan et de Mongolie, capables de monter à l’envers sur leur selle, ont été mobilisés. Près de 90 chevaux ont été entrainés plusieurs mois et équipés par des spécialistes chargés de réaliser les pièces d’armure destinées à les protéger. De nombreux lieux photogéniques de Chine ont été sollicités comme les dunes de sable du désert de Mingsha Shan. Environ 4000 armes ont été fabriquées avec une décoration animalière fruit de recherches approfondies sur l’époque de la dynastie Tang. La création des costumes a nécessité le travail d’une quarantaine de personnes pour confectionner plus de mille couvre-chefs et tenues complètes pour les figurants et autant d’armures, sans compter le millier de costumes habillant les 50 acteurs principaux. Tout ce travail est visible à l’écran : le spectacle est magique et chatoyant si l’on veut bien oublier les polémiques provoquées en 2019 par l’actrice Liu Yifei soutenant la répression pékinoise contre Hong-Kong et le tournage dans le Xinjiang réputé pour ses camps de travail ouighours. Dans l’air du temps, Mulan s’inscrit clairement dans le débat sur l’identité du genre et propose une vision manifestement plus adulte que celle du dessin animé, même si la force mystérieuse «ch’i» qui anime l’héroïne parait bien factice et si l’esthétique sublime, magnifiée par la photographie de la directrice photo Mandy Walker, reste trop codifiée film d’arts martiaux, avec ralentis savants et actions en apesanteur. La chorégraphie des batailles de Mulan et la splendeur des décors et des costumes assurent sans peine le spectacle qui devrait contenter son public familial. Distrayant. 

 

UHD Mulan

Commentaire technique

Image : copie UHD, excellente définition et piqué sans faille bien que le Master ne soit pas en 4K natif malgré un tournage en 6,5K et 4,5K (tournage en numérique avec Arri Alexa 65, Master Format 2K), images magnifiques (paysages, architectures), contraste remarquable quel que soit le niveau de lumière, noirs francs, image très lumineuse, étalonnage somptueusement chatoyant favorisant les lumières chaudes, colorimétrie flamboyante en HDR10 avec des teintes d’une grande vivacité et des tons très nuancés

Son : mixage anglais Atmos, dialogues centrés très clairs, superbe dynamique sur les ambiances (palais, batailles) et la musique, spatialisation ample bien répartie sur les surrounds (bataille), canaux de hauteur peu sollicités, LFE efficaces (cavalcades, tambours) ; VF 71 efficace et dynamique, doublage soigné et équilibré

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt4566758/

 

Combo UHD/Blu-ray, Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web