PUBLICITÉ

The Boys Next Door (De sang-froid) : le weekend sauvage d’un duo de primo Serial Killers (en Blu-ray et DVD)

Blu ray The Boys Next Door 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Roy Alston et Bo Richards sont deux adolescents marginaux qui s'ennuient ferme au lycée. Fraîchement diplômés, ils n'ont d'autre perspective qu'une vie de dur labeur à l'usine locale. Pour leur dernier week-end de liberté, ils décident de partir en virée à Los Angeles. Les années de rage et de frustration contenues vont déclencher en eux une véritable folie meurtrière…

• Titre original : The Boys Next Door
• Titre français : De sang froid
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 1985
• Réalisation : Penelope Spheeris
• Casting : Maxwell Caulfield, Charlie Sheen, Patti D'Arbanville, Christopher McDonald, Hank Garrett, Paul C. Dancer, Richard Pachorek, Lesa Lee, Kenneth Cortland, Moon Unit Zappa, Dawn Schneider, Kurt Christian
• Durée : 1 h 30 mn 50
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 1.0 monophonique anglais, français
• Bonus HD en VOST : Journée préhistorique, entretien avec Penelope Spheeris et Maxwell Caulfield (2019, 20 mn 46) - Le Touriste psychotronique, voyage sur les lieux du tournage (2019, 13 mn 31) - générique alternatif (0 mn 40) - 2 scènes alternatives (2 mn 20) - bande annonce (2 mn 24)
• Éditeur : Carlotta Films

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Penelope Spheeris, réalisatrice et artiste multicartes (actrice, scénariste, productrice, directrice de la photographie, monteuse) est renommée pour avoir dirigé Wayne’s World (1992), après avoir produit plusieurs sujets pour Saturday Night Live à la télévision, puis une série de long métrages documentaires The Decline of The Western Civilization (1981, 1988 et 1998) consacrés à diverses genres musicaux (Punk Rock, Heavy Metal). En 1985 elle réalise The Boys Next Door, intitulé en français De Sang-froid (à ne pas confondre avec le chef-d’œuvre de Richard Brooks), sur un scénario de Glen Morgan et James Wong : une œuvre singulière sur la dérive d’un couple d’ados gagné par la violence meurtrière gratuite que rien ne semble arrêter. Le film est d’autant plus terrifiant que ces jeunes sans motivation appartiennent à une génération de la classe moyenne, à problèmes certes, mais pas spécialement déshéritée. Alors que plus de trois décennies se sont écoulées depuis sa sortie, le film n’a pas pris une ride et son propos est loin d’être démodé. Filmé presque en live dans les rues (cf. bonus) de Los Angeles à la tombée du jour, The Boys Next Door est plus proche du documentaire sur le vif que de la fiction : pourtant, malgré la trivialité des faits racontés, le film reste une intrigue filmée plus ou moins adroitement en décors réels avec deux jeunes acteurs stupéfiants de naturel, Charlie Sheen (tout jeune, c’est son troisième film) qui joue Bo et Maxwell Caufield qui est Roy. La rage qui anime ce dernier était bien réelle, exprimant la déception d’avoir été, après Grease 2 (1982), mis sur la touche (cf. bonus). La mise en scène habile, en partie conditionnée psychologiquement par la disparition du frère de la réalisatrice (cf. bonus), laisse entrevoir les failles de Bo, étouffé par son milieu et par l’impossibilité d’un coming out. La violence irraisonnée qui s’empare des deux ados, dominés par leurs pulsions, est palpable à travers une série de scènes choquantes et mémorables qui attestent de leur sauvagerie incontrôlable : employé étranger de station-service, fille en bikini sur le parking de la plage, couple d’amoureux dans leur voiture, etc. (le film sera d’ailleurs censuré et fera l’objet de quelques coupes). La description sans concession de leurs actes ne cherche jamais à juger ni à excuser ces paumés transformés en Serial Killers que rien, semble-t-il, ne pourra sauver : une vision âpre, sombre et désenchantée de la violence banalisée sous les néons crus de la ville. Un film radical et dérangeant qui ne laisse pas indifférent. Si l’édition est techniquement remarquable, il faudra néanmoins regretter le choix restreint des bonus retenus dans les nombreux suppléments présents sur le blu-ray américain sorti en 2019.

 

Blu ray The Boys Next Door

Commentaire technique

Image : copie HD, nouvelle restauration 4K, superbe définition et piqué chirurgical sur les gros plans, grain argentique minimum (tournage en 35 mm), image propre sans défaut majeur et lumineuse, contraste bien maitrisé même en basse lumière urbaine, étalonnage naturaliste, colorimétrie chatoyante aux teintes chaudes et aux tons nuancés

Son : mixage anglais 1.0 monophonique « lossless », dialogues très clairs et équilibrés, excellente dynamique, pas de distorsion ou de souffle ; VF 1.0 monophonique « lossless » claire, doublage soigné, voix pas assez fondues dans les ambiances

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0090770/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus