PUBLICITÉ

Billie : un documentaire d’auteur sur la légende du blues et du jazz (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Billie 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Billie Holiday est l’une des plus grandes voix de tous les temps. Elle fut la première icône de la protestation contre le racisme ce qui lui a valu de puissants ennemis. À la fin des années 1960, la journaliste Linda Lipnack Kuehl commence une biographie officielle de l’artiste. Elle recueille 200 heures de témoignages incroyables : Charles Mingus, Tony Bennett, Sylvia Syms, Count Basie, ses amants, ses avocats, ses proxénètes et même les agents du FBI qui l’ont arrêtée... Mais le livre de Linda n’a jamais été terminé et les bandes sont restées inédites … jusqu’à présent

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Billie
• Support testé : Blu-ray
• Genre : documentaire, musical
• Année : 2019
• Réalisation : James Erskine
• Casting : Billie Holiday, Linda Lipnack Kuehl, Sylvia Syms, Tony Bennett, John Fagan, Mary Kane, Skinny Davenport, Myra Luftman, Detroit Red, Dewey 'Pigmeat' Markham, Bessie Smith, Louis Armstrong, John Hammond, Ruby Davies, Sandy Williams
• Durée : 1 h 37 mn 44
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,78/1 Noir et Blanc et Couleurs
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 anglais
• Bonus en VOST : Le jazz selon Billie par David Koperhant, programmateur musical chez TSF Jazz (16 mn 13) - interview du réalisateur James Erskine (28 mn 16) - interview des productrices Michele Smith et Sophia Dilley (16 mn 01) - interview de Tom Wollaert sur la restauration de la bande-son (7 mn 23) - interview de Marina Amaral sur la colorisation (5 mn 38) - bande annonce (1 mn 43) - espace découverte avec trois titres
• Éditeur : L’Atelier d’Images

Commentaire artistique

Légende du blues et du jazz, la chanteuse Billie Holiday a suscitée des hommages nombreux dans toutes les formes d’art. Au cinéma, en 1972, Sidney J. Furie adapte son autobiographie dans Lady Sings the Blues avec Diana Ross et, en 2021, Lee Daniels lui consacre le biopic Billie Holiday, une affaire d’état, interprété par Andra Day. Billie, le film de James Erskine choisit une approche très différente et très personnelle en dressant un portrait de Lady Day à l’aide de documents d’archives retravaillés et de l’enquête menée par la journaliste Linda Lipnack Kuehl, morte avant d’avoir pu publier son ouvrage sur la chanteuse. L’immense travail documentaire pour la préparation du livre comprenait, entre autre, quantité d’enregistrements magnétiques (125 cassettes audio qui ont été restaurées : cf. bonus) dont James Erskine a acquis les droits et qui ont été à la base de son documentaire Billie. En effet, la journaliste a accumulé une mine d’informations exceptionnelle de première main sur les membres de la famille de Billie Holiday, ses amis, ses collègues, ses managers, ses musiciens, son souteneur, son psychologue, etc. C’est tout un tableau du Harlem des années 30 qui surgit de ces enregistrements audio et l’on comprend la fascination qu’ils ont exercée sur le documentariste. La vie de Billie Holiday, qui n’a été ni rose, ni simple, apparaît comme archétypale de la destinée tragique des chanteuses et des actrices : Billie tente d’en approcher les mystères sans tomber dans le classique documentaire réunissant des films d’archives. James Erskine a choisi la voie de l’hommage sensitif en utilisant habilement les voix des témoins qu’il accompagne de photographies et de films retravaillés. L’approche de la personnalité de la chanteuse est plutôt subtilement nuancée : évitant tout portrait manichéen, Billie démontre que dans la vie de la chanteuse, prostituée et droguée, ses failles et ses faiblesses psychologiques ont joué leur part, sans omettre, bien évidemment, les conséquences intolérables du racisme omniprésent de l’époque. Si le documentaire est construit avec un grande sensibilité, sa manière de justifier l’emploi de ses sources audio complique inutilement le portrait en insérant une note de suspens quant à la mort de Linda Lipnack Kuehl : quel rapport avec Billie Holiday ? On peut aussi rester dubitatif sur les modifications importantes des archives : la colorisation (cf. bonus) était-elle absolument nécessaire pour capter un auditoire (jeune) réfractaire au noir et blanc ? C’est toute la question de la rigueur documentaire qui est en jeu mais Billie joue plus dans le registre de l’œuvre d’auteur, formellement très personnelle, que dans le strict compte-rendu historique. Quoiqu’il en soit, il y a toujours l’immense talent et la voix exceptionnelle de Billie Holiday, ses chansons engagées (Strange Fruit, 1939) et tous ces témoignages qui permettent de se faire une idée de la personne complexe de Lady Day. Excessive certes, elle a été aussi incomprise et pas vraiment aidée par ses proches, dont sa kyrielle de maris exploiteurs, et par son entourage professionnel blanc, de John Hammond à Artie Shaw. Nonobstant ses fioritures esthétiques discutables, Billie est un documentaire d’auteur passionnant sur une chanteuse de légende au destin exceptionnel. À voir et à écouter.

 

Blu ray Billie

Commentaire technique

Image : copie HD, très belle définition et grain très limité sur les documents d’archives, un soin tout particulier a été porté au mélange des sources avec un travail d’artiste de Marina Amaral sur les couleurs (cf. bonus), excellent gestion des contrastes, noirs denses sur les images en noir et blanc, étalonnage luxueux et colorimétrie chaude aux tons nuancés

Son : mixage anglais 5.1, commentaires très clairs au centre, travail exceptionnel de Tom Wollaert sur les enregistrements magnétiques non professionnels de Linda Lipnack Kuehl et sur les archives, excellente dynamique sur les concerts, musiques et chansons, bonne harmonisation des sources, pas de distorsion, spatialisation discrète ne cherchant jamais l’esbroufe, LFE efficace

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt8019486/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus