PUBLICITÉ

Wonder Woman 1984 : spectaculaire et distrayant (en Blu-ray 2D)

Blu ray Wonder Woman 1984 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, Diana Prince s'est intégrée à la civilisation et continue sa vie parmi les humains. En 1984, Diana travaille pour la Smithsonian Institution à Washington, D.C. où elle fait la rencontre du Dr Barbara Ann Minerva, une nouvelle collègue qui souffre d'un profond manque de confiance. Barbara est chargée d'identifier, parmi ces antiquités volées, une pierre qui exauce les vœux. Cet objet mystérieux attire la convoitise de Maxwell Lord, un homme d'affaires charismatique au bord de la faillite tandis que Diana retrouve le pilote Steve Trevor, pourtant décédé durant la guerre...

• Titre original : Wonder Woman 1984
• Support testé : Blu-ray
• Genre : super héros, action
• Année : 2020
• Réalisation : Patty Jenkins
• Casting : Gal Gadot, Chris Pine, Kristen Wiig, Pedro Pascal, Robin Wright, Connie Nielsen, Lilly Aspell, Amr Waked, Lynda Carter
• Durée : 2 h 31 mn 07 mn
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1 et 1,90/1 (séquences Imax)
• Sous-titrage : français, néerlandais, anglais
• Pistes sonores : Dolby Atmos anglais, français - Dolby Digital 5.1 anglais, français
• Bonus : Le Making of, développer l’émerveillement (The Making of Wonder Woman 1984: Expanding the Wonder, 36 mn 23) - Gal & Kristen amies pour la vie (Gal & Kristen : Friends Forever, 5 mn 10) - Petite mais puissante (Small But Mighty, 10 mn 44) - étude de scènes : la route est ouverte (The Open Road, 6 mn 11), le centre commercial (The Mall, 5 mn 04) - Gal & Krissy s’éclatent (Gal & Krissy Having Fun, 1 mn 10) - Rencontre avec les Amazones (Meet the Amazons, 21 mn 28) - infopublicité Black Gold (1 mn 38) - bêtisier (6 mn 26) - Remix Rétro de Wonder Woman 1984 (1 mn 36)
• Éditeur : Warner Home France

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Wonder Woman est une super-héroïne DC Comics créée par William Moulton Marston en 1941 qui a la particularité d’être une héroïne féministe dans un univers de super-héros masculins. Cette princesse Dana issue d’une tribu d’Amazones est dotée de superpouvoirs et d’un lasso de vérité. Dans les années 70, elle devient, sous les traits de Lynda Carter, le personnage central de la série télévisée Wonder Woman (1975-1979), puis en 2017, elle a droit à un long métrage en solo Wonder Woman réalisé par Patty Jenkins avec l’actrice et Miss Israël en 2004, Gal Gadot dans le rôle-titre. Succès planétaire, non dénué de polémique dans certains pays arabes, bien vu par la critique, ce premier opus ne pouvait rester sans suite selon l’implacable logique commerciale hollywoodienne. Ce sera Wonder Woman 1984, coécrit et réalisé à nouveau par Patty Jenkins, toujours avec Gal Gadot pour incarner l’héroïne. Comme son titre l’indique l’action se déroule en 1984, soit 70 années après l’intrigue du premier film, et Wonder Woman doit affronter deux ennemis redoutables : Barbara Ann Minerva/Cheetah (Kristen Wiig) et Maxwell Lord (Pedro Pascal) mais retrouve son amour d’antan, pourtant mort (!), le pilote Steve Tremor (Chris Pine). Produit par Zack Snyder, c’est avec des moyens confortables, dont un tournage en 65 mm Imax, que cette suite est produite en 2018 dans divers lieux des USA et du Royaume Uni ainsi qu’en Espagne (Andalousie, Canaries). La musique épique est confiée à Hans Zimmer, familier du genre. Suite à la pandémie, le film sort directement en vidéo en France (UHD, BRD 3D et 2D, DVD). Cette suite, fertile en scènes d’action dont une très belle scène d’introduction, filmée en Imax, au pays des Amazones sur l’île de Themyscira, devrat contenter les fans, mais elle a tout du spectacle hollywoodien formaté avec vilains méchants, romance et bons sentiments. Le scénario est bien dans la ligne du Comics avec ses personnages sans aucune profondeur psychologique et la banalité de sa ligne dramatique presque caricaturale tout droit sortie d’une série B des années 50. On sait par avance qui l’emportera et le très méchant et trop cupide Maxwell Lord en fait des tonnes dans l’agressivité, tout comme l’intrigue qui n’hésite pas à devenir mondiale et furieuse. Gal Gadot possède toute la poigne et le charme nécessaire pour incarner cette improbable Amazone et la reconstitution des années Reagan est particulièrement soignée. Les effets spéciaux sont plutôt réussis excepté une évocation totalement fantaisiste de l’Égypte. Si la « résurrection » du pilote Steve Trevor est surréaliste, son personnage de candide découvrant son propre futur est fort amusant. Un bon point pour Kristen Wiig qui se révèle excellente en passant du personnage godiche de Barbara à celui de la sexy et dangereuse Cheetah. Traité comme une bande dessinée, Wonder Woman 1984 aurait gagné à être resserré : sa longueur excessive nuit à sa cohésion et à son rythme. S'il n’a pas été possible de chroniquer l’UHD du film, qui réunissait aussi une version 3D par conversion, le blu-ray de bonne tenue technique permettra quand même d’apprécier sur grand écran ce divertissement énergique.

 

Blu ray Wonder Woman 1984

Commentaire technique

Image : copie HD, très belle définition, rendus précis des textures, grain argentique discret (tournage avec Arriflex 65, XT, 235, 435, Imax MSM 9802, Panaflex Millenium XL2 et System 65 Studio en 35 mm et 65 mm, Master Format 4K), excellente gestion des contrastes avec un bon niveau de noir, étalonnage chaud reprenant la colorimétrie particulière des films argentiques des années 80, palette chatoyante, compression bien maitrisée

Son : mixage Dolby Atmos anglais, excellente clarté des dialogues au centre, très bonne dynamique sur les ambiances des scènes d’action et la partition musclée d’Hans Zimmer, spatialisation ample et spectaculaire (scènes d’ouverture, scènes aériennes et routières) mais jamais hypertrophiée, peu d’ouverture sonore avec des canaux de hauteur très limité, LFE efficace ; VF Dolby Atmos, ample et dynamique, doublage soigné, proche du mixage VO

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt7126948/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus