La Juive du Château-Trompette : une série «rocambolesque» de cape et d’épée (en DVD)

DVD La Juive du Chateau Trompette 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

En 1782, Raoul de Blossac arrive à Bordeaux, sans le sou. Il compte y rejoindre son cousin le Comte Philippe de Blossac, gentilhomme très en vue et amant de la Marquise de Beauséjour. Mais Philippe est tombé éperdument amoureux de Sarah, une belle jeune femme juive, qu'il a épousée en secret. Folle de jalousie, la marquise cherche à se venger. Avec l'aide de son cousin Raoul, Philippe va tenter de déjouer ses plans machiavéliques…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : La Juive du Château-Trompette
• Support testé : DVD
• Genre : mini-série, aventure, drame, historique
• Année : 1974
• Réalisation : Yannick Andréi
• Casting : Anne Doucet, Nicolas Silberg, Christian Bujeau, Odile Versois, Philippe Mareuil, Jacques Balutin, Angelo Bardi, Michel Creton, Jacques Gripel, Franck Estange, Serge Nadaud, Maria Meriko
• Durée : 5 h 33 mn 18 (55 mn 14, 55 mn 07, 55 mn 24, 56 mn 07, 55 mn 39, 55 mn 47)
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1
• Sous-titrage : aucun
• Piste sonore : Dolby Digital 2.0 monophonique français
• Bonus : galerie de photographies (2 mn 16), cinq bandes annonces
• Éditeur : Elephant Films

Commentaire artistique

Attribué à Ponson du Terrail, auteur du célèbre « Rocambole » (1859, adapté pour la télévision en 1964), le roman d’aventures « La juive du Château-Trompette » (1879), qui se déroule sur près de 40 ans et compte près de 900 pages, est publié après sa morte et aurait été probablement écrit par Charles Chincholle. Mais peu importe l’auteur réel, l’adaptation en mini-série La Juive du Château-Trompette (1974) par Yannick Andréi possède tous les ingrédients du genre : jeunes femmes en détresse, châteaux et souterrains, costumes et perruques, cavalcades et duels à l’épée nombreux, etc. Le réalisateur, familier du feuilleton télévisé, a démontré son aptitude à porter les aventures historiques sur le « petit écran » comme avec Le Chevalier Tempête (1967) ou La Dame de Monsoreau (1971). Pour La Juive du Château-Trompette il bénéficie de nombreux décors naturels et des talents de Claude Carliez qui va régler avec panache les innombrables duels qui parsèment les épisodes. Le long tournage de sept mois a été partiellement effectué à Bordeaux mais le Château-Trompette, rasé en 1818, sera remplacé par celui de Vincennes. Le casting est impressionnant avec, en tête d’affiche, Odile Versois, qui incarne à merveille la redoutable marquise de Beauséjour, et Nicolas Silberg (Comédie Française) qui joue le comte Raoul de Blossac. Ils sont entourés d’acteurs reconnus comme Jacques Balutin (Clodion), Michel Creton (Coarasse), Guy Delorme (Torigny), Maria Meriko (Angélique) ou plus discrets comme Anne Doucet (Sarah) et Laurence Vincendon (Saint-Hermine). Les amateurs d’aventures historiques, fertiles en péripéties constamment renouvelées, seront très agréablement surpris par l’intrigue de La Juive du Château-Trompette. Pourtant l’histoire embrouillée se révèle difficilement crédible : on sait que Ponson du Terrail (si c’est bien de lui) était coutumier d’une écriture rapide bourrée d’invraisemblances qui ne froissaient que les gens de lettres : son talent à multiplier les situations à suspens avait conquis ses lecteurs. Yannick Andrei, malgré un budget très limité, a réussi à transposer dans sa mini-série cette fougue narrative qui retrouve l’esprit feuilletonesque du roman et le goût pour les personnages pittoresques débitant des propos aussi exquis que factices. Un exemple significatif et distrayant de ces séries historiques comme on les produisait à l’ORTF dans les années 70. Nostalgie, nostalgie…

 

DVD La Juive du Chateau Trompette

Commentaire technique

Image : copie SD, bonne définition compte tenu du support DVD, léger grain argentique, quelques rayures sporadiques qui ne gênent pas la vision, étalonnage chaud, colorimétrie aux teintes plus ou moins naturalistes, quelques dominantes en intérieur, notamment magenta

Son : mixage français 2.0 monophonique, dialogues clairs, bonne dynamique, pas de saturation ou d’imperfections sonores, ni de souffle excessif

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile demi rougeetoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(0,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0272985/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework