PUBLICITÉ

L'Homme à l'affût : un film précurseur sur les tueurs en série (en DVD)

DVD L Homme a l affut 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Eddie Miller est un chauffeur-livreur à San Francisco. Malhabile avec les femmes, il vit comme un solitaire. Il est parfois pris de violentes pulsions pendant lesquelles, avec son fusil à lunette, il tue des femmes, toutes brunes, tel un sniper. La police est plutôt désemparée face à ses crimes, dont elle ne parvient pas à comprendre les mobiles, jusqu'à ce qu'elle fasse appel à un psychologue qui va les aider à cerner la personnalité du tueur…

• Titre original : The Sniper
• Support testé : DVD
• Genre : policier, drame
• Année : 1952
• Réalisation : Edward Dmytryk
• Casting : Arthur Franz, Adolphe Menjou, Gerald Mohr, Marie Windsor, Frank Faylen, Richard Kiley, Mabel Paige, Marlo Dwyer
• Durée : 1 h 24 mn 21
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,33/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : Dolby Digital 2.0 monophonique anglais
• Bonus de 2018 : présentation du film par Bertrand Tavernier (24 mn 51), Olivier Père (30 mn 35), François Guérif (8 mn 28) et Patrick Brion (8 mn 47) - bande annonce (2 mn 09)
• Éditeur : Sidonis Calysta

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

L’homme à l’affût a été réalisé en 1952 par Edward Dmytryk, cinéaste longtemps écarté des studios car placé sur la liste noire par le HUAC pour orientation communiste et qui, comble d’ironie, dirigera dans ce film à suspense l’acteur Adolphe Menjou, féroce défenseur du Maccarthysme ! Ce drame d’une grande noirceur est photographié, avec son talent habituel, par Burnett Guffey qui cadre habilement la ville de San Francisco, sans qu’elle soit mentionnée mais dont on reconnaît aisément les rues pentues au détour de certains plans. Le contexte urbain, notamment les vues en plongée sur les rues et sur les terrasses, apportent une grande intensité à cette histoire, plutôt en avance, de tueur en série : seul Fritz Lang avait (magistralement) exploré ce thème auparavant. Produit par Stanley Kramer, L’homme à l’affût livre un portrait saisissant de psychopathe qui agit sans mobile avancé : une attitude totalement irrationnelle que, seul, le Dr. James G. Kent, joué par Frank Faylen, tente de décrypter par la psychanalyse en profileur avant la lettre. L’avant-gardisme étonnant du sujet doit beaucoup à la position fermement progressiste, pour ne pas dire gauchiste, des deux auteurs, autant le producteur que le réalisateur. Conçu comme un thriller palpitant, L’homme à l’affût annonce d’emblée la couleur en décrivant sans ambiguïté son « héros », Edward Miller, un homme dominé par ses pulsions meurtrières misogynes. IL est incarné avec ténacité par Arthur Franz, plutôt connu comme acteur de télévision, dont la composition, d’une incroyable authenticité psychologique, réussit la gageure de rendre le personnage poignant. Le scénario habile n’est jamais à charge mais, au contraire, tente de montrer comment Eddie cherche par tous les moyens (scène de la brûlure) à refouler son atavisme funeste. Ce qui conduit le film à développer une critique sous-jacente d’une société incapable d’organiser la prise en charge des délinquants sexuels. Mais si Eddie apparaît comme une victime non consentante de ses pulsions, L’homme à l’affût ne s’égare pas pour autant dans la justification du psychopathe : la multiplication des victimes féminines appelle le châtiment même si elles participent, involontairement, à l’isolement maladif qui nourrit les phantasmes du tueur. Plusieurs actrices prêteront ainsi leurs traits aux malheureuses, comme Marie Windsor incarnant la chanteuse Jean Darr, Marlo Dwyer jouant une fille au bar ou Geraldine Carr la patronne tyrannique. Avec sa mise en scène sans afféterie, sa réalisation quasi documentaire, son personnage central déboussolé et son contexte urbain oppressant, accru par la splendide musique de George Antheil, L’homme à l’affût est un film noir à ne pas négliger dans la filmographie d’Edward Dmytryk. Captivant.

 

DVD L Homme a l affut

Commentaire technique

Image : copie SD, restaurée, très bonne définition dans la limite du support DVD peu défini, piqué moyen, grain argentique homogène et discret (tournage en 35 mm), très bonne gestion du contraste avec des noirs profonds et des éclairages tranchés, image bien nettoyée de ses défaut, échelle de gris régulière

Son : mixage anglais 2.0 monophonique, dialogues clairs sans saturation, très belle dynamique qui profite aux scènes urbaine et la musique suggestive de George Antheil, bon équilibre voix/ambiances, léger bruit de fond, haut du spectre limité,

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0045161/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus