Nous, Tikopia : un documentaire sensoriel (en DVD et VOD)

DVD Nous Tikopia 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Depuis 3000 ans, les habitants de l'île de Tikopia ont développé une civilisation originale dans laquelle leur île est vivante. Elle participe aux grandes décisions prises par le conseil des chefs et des notables autour de Ti Namo, leur roi, pour décider de leur destinée commune. Nous, Tikopia, à travers la conversation entre l'île et son roi, les confidences que lui font ses habitants, raconte son histoire, celle de son peuple et les perturbations dues à la confrontation de deux civilisations que tout oppose.

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Nous, Tikopia
• Support testé : DVD
• Genre : documentaire
• Année : 2018
• Réalisation : Corto Fajal
• Casting : Sève Laurent-Fajal (voix de l’île), Ti Namo
• Durée : 1 h 40 mn 43
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français, anglais, espagnol, suédois
• Piste sonore : Dolby Digital 2.0 français
• Bonus : boitier Digipack avec le DVD du film et un livret « Nous, Tikopia. Canevas et repères historiques » (20 pages)
• Bonus : carnet de repérage (7 mn 23) - message de Pu Onomarie (1 mn 55) - To be continued... (10 mn 31) - bande annonce (2 mn 09)
• Éditeur : Tamasa

Commentaire artistique

Située dans l’archipel des Salomon, Tikopia est une île de 5 km² né d’un ancien volcan. Elle a la particularité d’être peuplée de 2000 Polynésiens qui parlent la langue tikopia pratiquée par seulement quelques milliers de personnes. Découverte au 17e siècle par les Européens, l’île, peuplée depuis des millénaires (civilisation de Lapita), est restée à l’écart des influences extérieures en raison de sa position isolée (Jules Verne y fait faire escale au capitaine Nemo en 1868) mais depuis peu l’insularité de Tikopia est battue en brèche par une occidentalisation progressive de la vie tribale traditionnelle. Lors d’une visite de Tikopia en 2012, l’explorateur breton Corto Fajal et son producteur John Erling Utsi décident de monter le projet d’un film documentaire sur cette île, sur son organisation avec un roi et des chefs tribaux, sur ses habitants qui commencent à découvrir les aspects de la civilisation occidentale au détriment de leurs traditions : ce sera Nous, Tikopia. L’entreprise n’est ni simple, vu l’isolement de l’île, ni rapide, il faudra deux autres expéditions (2014, 2016) pour achever le film après six années d’efforts et la complexité de monter une organisation humanitaire afin d’offrir aux habitants une ressource en eau potable dont ils manquent cruellement. Nous, Tikopia s’écarte du documentaire ethnographique classique pour permettre au spectateur de nouer une relation émotionnelle avec les tikopiens par le biais d’un montage sophistiqué avec ses superbes images. Mais c’est surtout son mixage singulier, inspiré de l’animisme local puisque les tikopiens considèrent leur île comme vivante (d’où le titre), qui peut surprendre. En conséquence, c’est la « voix » de l’île et de celle de son roi Ti Namo qui assurent la narration sur fond de sons et de paroles enregistrés sur place : ce parti pris dramatique peine parfois à convaincre. Heureusement la force du témoignage surpasse l’artificialité du dispositif et laisse entrevoir les profonds bouleversements qui s’opèrent ces dernières années au détriment de la tradition (notamment la notion d’argent). Les tikopiens sont en effet incités, par le contact avec les touristes lors des escales des gros bateaux de croisière, à découvrir les pièges de la consommation. Nous, Tikopia apporte aussi son message écologique sur les dangers du réchauffement qui guettent la planète et dont les effets se font ressentir dans les coins les plus reculés du globe comme à Tikopia : en 2018, pour la sortie du film, le roi Ti Namo sera invité en France (Grenoble) pour alerter sur ce sujet. Nonobstant sa forme étrange et maladroite, Nous, Tikopia est animé d’une intention respectable en invitant à faire connaître l’existence de cette île de Mélanésie presque coupée du monde jusqu’à la pose d’une antenne téléphonique après le cyclone de 2002 : la fin de l’autarcie, le début de la « civilisation »….

 

DVD Nous Tikopia

Commentaire technique

Image : copie SD, très bonne définition en dépit du support limité DVD, piqué satisfaisant, contraste naturaliste, étalonnage et colorimétrie réalistes, teintes chaudes et tons nuancés, compression sans heurt

Son : mixage français 2.0, voix très claires, bonne dynamique sur les sons d’ambiances et sur la musique, spatialisation frontale sans excès

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt8577610/


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework