Peggy Sue s'est mariée : une charmante comédie fantastique de commande (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Peggy Sue s est mariee 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Le mariage de Peggy Sue est en train de faire naufrage. Elle et Charlie sont sur le point de divorcer. Lors de la fête des anciens élèves du lycée Buchanan, Peggy Sue est élue « Reine de la soirée ». Très touchée, elle s'évanouit et, lorsqu'elle reprend connaissance, elle se retrouve vingt-cinq ans en arrière, jeune lycéenne, fiancée à Charlie. Peggy Sue voit en cette expérience surnaturelle l'occasion de changer le cours de sa vie et de faire, cette fois, les bons choix…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Peggy Sue Got Married
• Support testé : Blu-ray
• Genre : comédie dramatique, romance
• Année : 1986
• Réalisation : Francis Ford Coppola
• Casting : Kathleen Turner, Nicolas Cage, Barry Miller, Catherine Hicks, Jim Carrey, Joan Allen, Kevin J. O'Connor, Sofia Coppola, Maureen O'Sullivan, Helen Hunt, John Carradine
• Durée : 1 h 43 mn 08
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais - DTS-HD MA 1.0 monophonique anglais, français
• Bonus : édition prestige limitée avec le Blu-ray et le DVD du film - fac-similé du dossier de presse français d'époque - un jeu de 5 photos - l'affiche du film (40 x 60)
• Bonus : Réparer le présent, analyse de Jean-Baptiste Thoret, réalisateur, historien du cinéma et directeur de collection DVD/Blu-ray (HD, 23 mn 37) - bande annonce originale (2 mn 11)
• Éditeur : Carlotta

Commentaire artistique

Peggy s’est mariée est un film de commande réalisé par Francis Ford Coppola à la suite du désastreux Coup de Cœur de 1981. Il fait l’objet d’une sortie restaurée, limitée à 1000 exemplaires, dans la collection « édition prestige limitée » n° 12 de l’éditeur. Initialement prévu avec Debra Winger qui aurait été dirigée par Jonathan Demme, cette comédie dramatique aura finalement la chance d’être réalisée par le cinéaste du Parrain et d’Apocalypse Now avec une actrice absolument idéale et charmante dans le rôle-titre, Kathleen Turner, épaulée par Nicolas Cage, neveu du réalisateur dans un de ses premiers rôles. Le film compte aussi sur quelques jeunes acteurs prometteurs, Helen Hunt et Jim Carrey, et deux vétérans en fin de carrière, David Carradine et Leon Ames. L’intrigue repose sur l’argument classique du voyage dans le temps : Peggy Sue 43 ans se retrouve projetée 25 ans en arrière, au printemps de ses 18 ans en 1960, sans que personne ne remarque son apparence conservée de 1985. Le film appartient à des genres plutôt codifiés traitant du thème « si c’était à refaire » de la seconde chance et de la comédie de remariage. Évitant de trop tirer sur la corde pathétique du mélodrame et bénéficiant d’une superbe reconstitution des années 60 (en particulier les magnifiques voitures américaines d’époque splendidement photographiées par Jordan Cronenweth), Peggy s’est mariée surfe sur un parfum de nostalgie très agréable avec son héroïne fort sympathique. Bien que le point de départ soit le classique voyage dans le temps, la singularité du récit réside dans sa description : la personnalité de Peggy Sue adulte reste intacte dans ce saut temporel puisqu’elle ne rajeunit pas, même physiquement, et raisonne avec sa maturité de femme mariée, qui a eu une fille Beth (Helen Hunt) et qui est sur le point de quitter son mari volage Charlie (Nicolas Cage). Mais ces retrouvailles empreintes d’émotion et de tendresse avec des personnes parfois disparues comme sa mère, sa sœur (Sofia Coppola), ses grands-parents, ou qui ont compté comme cette amourette de jeunesse, peuvent-elles être une opportunité de changer les choses ? La réponse sera manifestement nuancée… Pour que cette comédie fantastique soit convaincante, il ne suffisait pas de récréer des pans de la société des sixties, même si tout est impeccablement reconstitué jusque dans le plus petit accessoire (tourne-disque, bonbons, mobilier, imprimés, publicités…), encore fallait-il une interprète à la hauteur pour ce périlleux exercice d’incarner une jeune fille avec un corps de femme mature ! Franchement Kathleen Turner, alors âgée de 32 ans, s’en est sortie remarquablement et force l’admiration par sa composition irréprochable. Certes Peggy s’est mariée n’est pas un film pamphlétaire et ne brusque jamais la morale conservatrice et les valeurs familiales traditionnelles de la société américaine mais c’est une comédie généreuse et empathique qui se déguste comme une friandise, dopée par sa bande originale typée (le titre du film reprend celui d’une chanson de Buddy Holly de 1959) en partie écrite par John Barry. Des analyses pertinentes et complexes (cf. bonus) ont été proposées (cf. remarques sur les deux scènes de traversée du miroir avec « une imperfection signifiante ») qui réévaluent cette œuvre méconnue et injustement boudée de Francis Ford Coppola. Ce n’est que justice car, avec le recul, Peggy s’est mariée se révèle un excellent film du cinéaste, brodant sur la mélancolie du temps qui passe et sur le charme indéniable du retour nostalgique lié aux conséquences de ses actes de jeunesse. Ce divertissement impeccable est délicieux. : une comédie profondément humaine à voir sans hésiter.

 

Blu ray Peggy Sue s est mariee

Commentaire technique

Image : copie HD, nouvelle restauration HD, excellente définition et très bon piqué général, grain argentique régulier (tournage en 35 mm avec caméras Panaflex, Master Format sans doute 2K), excellente gestion différenciée du contraste diffus pour les scènes du présent et plus tranché pour celles du passé, étalonnage naturaliste, colorimétrie réaliste (scènes du présent) devenant vive et chatoyante avec des tons saturés (passé), image très propre sans défaut

Son : mixage anglais 5.1 (remix, film à l’origine en monophonie), dialogues clairs au centre, très bonne dynamique mais niveau assez bas, spatialisation très limitée avec élargissement sur les surrounds pour la musique et quelques ambiances (voitures) ; version anglais 1.0 monophonique tout aussi claire et dynamique ; VF 1.0 monophonique, claire, dynamique, doublage soigné mettant plus en valeur les voix

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0091738/

 

Combo prestige Blu-ray/DVD, Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework