PUBLICITÉ

Westworld Saison 3 Le Nouveau Monde 4K : une saison obscure et peu convaincante (en UHD, Blu-ray, DVD et VOD)

UHD Westworld Saison 3 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Après avoir semé le chaos dans le parc, Dolores, désormais en liberté, tente de mener une révolte contre les humains dans le monde réel, tandis que Bernard fait tout pour l'arrêter. Pendant ce temps, Maeve se retrouve dans Warworld, une nouvelle zone du parc sur le thème de la Seconde Guerre Mondiale…

Liste des épisodes

1. Parce Domine (Parce Domine, 67 mn 48)
2. La Ligne d'hiver (The Winter Line, 58 mn 26)
3. L'Absence de champ (The Absence of Field, 58 mn 05)
4. La Mère des exilés (The Mother of Exiles, 58 mn 23)
5. Genre (Genre, 58 mn 04)
6. Décohérence (Decoherence, 58 mn 00)
7. Pion passé (Passed Pawn, 58 mn 24)
8. Théorie de crise (Crisis Theory, 75 mn 57)

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Westworld - Season Three: The New World
• Support testé : UHD
• Genre : série télévisée, science-fiction
• Année : 2020
• Réalisation : Jonathan Nolan, Richard J. Lewis, Amanda Marsalis, Paul Cameron, Anna Foerster, Jennifer Getzinger, Helen Shaver
• Casting : Evan Rachel Wood, Thandie Newton, James Marsden, Jeffrey Wright, Ed Harris, Aaron Paul, Vincent Cassel, Jimmi Simpson, Louis Herthum, Luke Hemsworth, Angela Sarafyan, Ben Barnes, Clifton Collins Jr., Tessa Thompson, Simon Quarterman, Rodrigo Santoro, Katja Herbers, Peter Mullan
• Durée : 7 h 43 mn 07
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,78/1 et quelques scènes en 2,39/1 (HDR, HDR10, Dolby Vision)
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Atmos anglais - Dolby Digital 5.1 français, allemand
• Bonus : boîtier métal SteelBook avec les 3 UHD Blu-ray et les 3 Blu-ray de la saison - feuillet avec liste des épisodes et photographies
• Bonus : Les évadés de Westworld (1 mn 53) - La création du monde de Westworld : épisode 1, (6 mn 36), 2 (7 mn 18), 3 (6 mn 05), 5 (3 mn 54), 6 (4 mn 48), 7 (4 mn 09), 8 (9 mn 03) - A la découverte de Warworld (3 mn 56) - Nous vivons en technocratie (13 mn 44) - la vision du futur (14 mn 09) - Rico : crime et économie des petits boulots (2 mn 21) - les décors naturels de Westworld (11 mn 20) - bienvenue à Westworld : qui a dit ça ? (3 mn 46, 3 mn 43, 3 mn 22, 2 mn 57)
• Éditeur : Warner Home Video / HBO

Commentaire artistique

Produits par J.J. Abrams et écrits par Lisa Joy et Jonathan Nolan, en brodant sur le scénario du film Mondwest écrit et réalisé en 1973 par Michael Crichton, les saisons 1, Le Labyrinthe (2016) et la saison 2, La Porte (2018) de la série Westworld avaient séduit par leur intensité dramatique, par leur renouvellement technologique et par une modernisation au goût du jour (nudité, propos, etc.). D’emblée la série avait misé sur les androïdes plutôt que sur les humains avec tout le questionnement existentiel qui va de pair : à propos de la nature des « hôtes », de l’intelligence artificielle et de leur rapport avec l’humanité. Le principe du parc à thèmes inventé par Michael Crichton était conservé mais limité à la recréation de l’Ouest américain (ce qui facilite le tournage dans les sites naturels locaux) où les hôtes vont bientôt connaître le dérèglement de leur comportement suite à des bugs informatiques. Parti de l’argument scénaristique imparable de Mondwest avec la révolté des androïdes, dont un mystérieux homme en noir (Yul Brynner en 1973, Ed Harris en 2016), Westworld s’achèvait à la fin de la saison 2 dans un délire métaphysique souvent abscons et jamais bien clarifié. Bien que visuellement toujours époustouflante, la série, sur le fond, est si complexe et subtile qu’on se perd très vite dans ses ramifications narratives. La saison 2 livra progressivement la finalité cachée des hôtes : permettre d’assurer l’immortalité des humains… sauf qu’un grain de sable, Dolorès (Evan Rachel Wood), allait enrayer la machine et révéler la supériorité des androïdes sur les hommes. Au terme de la saison 2, le spectateur était plongé dans l’expectative, se demandant qui est qui et où les showrunners voulaient en venir, après avoir semé la confusion par leur récit désordonné. Hélas, la saison 3, loin de revenir aux fondamentaux de la série, poursuit dans l’élucubration philosophique encore plus irritante lorsqu’elle nous éloigne d'un parc fascinant pour nous plonger dans un monde futuriste nettement moins palpitant. Certes les effets spéciaux stupéfiants et les scènes épiques ne manquent pas mais la dimension singulière d’un monde artificiel peuplé d’androïdes est totalement gommée par une intrigue plus pragmatique et toujours aussi nébuleuse. Seule concession passagère, un parc consacré à la Seconde Guerre Mondiale, Warworld, où s’attarde Maeve (Tandy Newton). Westworld Un Nouveau Monde accorde plus d’importance à Charlotte Hale (Tessa Thompson) et se distingue avec ses nouveaux personnages, Caleb (Aaron Paul) et Enguerrand Serac (Vincent Cassel). Malgré cela, la saison 3, trop radicalement différente, a perdu de son attrait : l’imbrication des actions dans un monde réel devenu trop familier n’est plus très satisfaisante et la construction alambiquée d’un scénario trop cérébral laisse une fâcheuse impression de confusion. Une saison ambitieuse qui ne convainc pas.

 

UHD Westworld Saison 3

Commentaire technique

Image : copie UHD, splendide définition au piqué chirurgical, excellente restitution des textures, grain argentique discret (tournage hybride en 35 mm et quelques scènes de nuit en numérique, Master Format 4K), belle maîtrise des contrastes très nuancés en HDR, image lumineuse et noirs tranchés, bonne profondeur de champ et étagement des éclairages, étalonnage chaud, colorimétrie riche et subtile en HDR avec des teintes réalistes et des tons nuancés

LA SUITE APRÈS LA PUB

Son : mixage anglais Atmos, dialogues clairs au centre, excellente dynamique sur les ambiances et sur la musique, spatialisation ample avec un usage très immersif des surrounds, particulièrement des canaux de hauteur qui ouvrent plus l’espace, mixage contenu avec des effets rarement hypertrophiés (séquence au parc sur la Seconde Guerre Mondiale, ville futuriste, etc.), LFE efficaces ; VF 5.1 non « lossless », claire et dynamique mais moins naturelle et plus étriquée que la VO

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0475784/episodes?season=3

 

Combo SteelBook UHD/Blu-ray, Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus