Yuki, le secret de la montagne magique : un dessin animé militant (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Yuki 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Yuki vit au ciel avec ses grands-parents, qui veillent sur la Terre. L'année de ses 13 ans, elle est envoyée chez les humains pour faire revenir la paix. Elle aura un an pour mener à bien sa mission, au risque d'être transformée en un sombre vent hurlant. Confrontée au mauvais sort des habitants d'un village du Japon féodal, elle découvre que la cause de tous leurs maux est bien plus mystérieuse que ce que l'on croit…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Yuki
• Support testé : Blu-ray
• Genre : animation, fantastique
• Année : 1981
• Réalisation : Tadashi Imai
• Casting : Chie Ushihara, Akiji Kobayashi, Kazuko Sugiyama
• Durée : 1 h 26 mn 26
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA monophonique 2.0 japonais, français
• Bonus : boîtier DVD avec fourreau contenant le Blu-ray et le DVD du film - 4 cartes postales
• Bonus : Yuki, du roman à l'image, interview de Olivier Fallaix, spécialiste de l'animation japonaise (2020, 19 mn 39) - Tadashi Imai, le peintre du peuple japonais, par Pascal-Alex Vincent, cinéaste, enseignant à la Sorbonne Nouvelle, auteur de deux dictionnaires du cinéma japonais (2020, 6 mn 17) - clip musical (VO, 1 mn 21) - film annonce (2 mn 02)
• Éditeur : Rimini Éditions

Commentaire artistique

Bénéficiant d’une restauration 2K pour sa sortie en salle, Yuki, le secret de la montagne magique a été réalisé en 1981 par Tadashi Imai, cinéaste distingué en 1963 par un Ours d’or remporté à Berlin pour le film Contes cruels du Bushio. Son seul film d’animation et l’un de ses derniers long-métrages, Yuki, le secret de la montagne magique était destiné aux enfants et fut exploité en France en vidéo sous le titre Yuki, le combat des shoguns. Comme nous l’explique très clairement Olivier Fallaix (cf. bonus), ce dessin animé a été coproduit par deux studios fameux, Nikkatsu et Mushi, décidés à produire un scénario qui faisait preuve d’une grande originalité. Il a été écrit par Akira Miyazaki (à ne pas confondre avec Hayao Miyazaki) à partir d’un conte de Ryūsuke Saitō, auteur d’ouvrages pour la jeunesse, Malgré son public cible, Yuki, le secret de la montagne magique n’est pas qu’une animation aimable dans la veine fantastique pour enfants, avec héroïne, divinités et aventures mouvementées, mais va plus loin dans la description d’un Japon encore soumis aux diktats de la féodalité et des samouraïs de l’époque « Muromachi » et au ressentiment des classes paysannes asservies. Il est assez rare qu’une animation aborde, même en toile de fond, des préoccupations sociales aussi intensément pragmatiques et que l’on penserait plus volontiers réservées aux adultes ! Yuki, le secret de la montagne magique étonne donc par ce mélange de genres, magnifiquement mis en scène par Tadashi Imai, peu rompu aux techniques d’animation, mais excellent réalisateur et fort bien épaulé par Tetsuya Chiba à qui l’on doit la charte graphique assez épurée du film. Certes la technique, parfois un peu raide, manque de fluidité et peut paraître datée, mais un certain charme se dégage des tableaux bucoliques ou des grandes séquences d’action (révoltes) qui culminent avec l’émergence du dieu Volcan dans une séquence finale d’anthologie. Si l’on peut être séduit par la fraicheur de l’héroïne et enthousiasmé par son combat aux cotés des humbles, le film impressionne durablement par son message manifestement socialiste. Tadashi Imai ne cache pas son inclination pour un humanisme de gauche et insiste sur la révolte paysanne conduisant au triomphe social des opprimés : une véritable leçon de solidarité transmise aux enfants. Difficile de ne pas penser au classique d’Hayao Myazaki Princesse Mononoké (1997) bien qu’en comparaison Yuki, le secret de la montagne magique n’égale jamais ce chef-d’œuvre à cause de son héroïne un peu trop mièvre et de son animation moins élégante. Quoi qu’il en soit, la vision de cette animation japonaise mérite l’attention ne serait-ce que parce qu’elle participe à la redécouverte d’un cinéaste injustement oublié.

 

Blu ray Yuki

Commentaire technique

Image : copie HD, version restaurée, excellente définition et bon piqué malgré un tournage en 16 mm et une édition en 35 mm, pas de grain argentique prédominant, étalonnage chatoyant, colorimétrie nuancée aux teintes vives et tons nuancés

Son : mixage japonais 2.0, dialogues clairs, excellente dynamique mais niveau trop élevé, pas de défaut notoire (excepté une amorce bruyante), bon équilibre voix et ambiances, musique bien mise en valeur ; mixage VF 2.0 monophonique, doublage soigné, voix claires et bonne dynamique

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0186721/

 

Combo Blu-ray/DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework