Castle Rock Saison 2 : la jeunesse d’Annie Wilkes, la psychopathe de « Misery » de Stephen King (en DVD et VOD)

DVD Castle Rock Saison 2 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

La querelle entre deux clans rivaux s'intensifie lorsque la psychopathe en herbe Annie Wilkes débarque à Castle Rock, accompagnée de sa fille Joy. La jeune infirmière, froidement accueillie par les habitants du coin, ne compte pas se laisser intimider.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Liste des épisodes

1. Laisse filer le fleuve (Let the River Run, 57 mn 50)
2. La Nouvelle Jérusalem (New Jerusalem, 42 mn 54)
3. Les Liens qui nous unissent (Ties that Bind, 45 mn 11)
4. Faire renaître l'espoir (Restore Hope, 44 mn 55)
5. Un Petit coin de Paradis (The Laughing Place, 57 mn 24)
6. La Mère (The Mother, 42 mn 42)
7. Le Mot (The Word, 42 mn 17)
8. Souillé (Dirty, 34 mn 13)
9. Acheteurs, prenez garde (Caveat Emptor, 50 mn 45)
10. Purification (Clean, 46 mn 29)

• Titre original : Castle Rock
• Support testé : DVD
• Genre : série télévisée, fantastique, horreur
• Année : 2019
• Réalisation : Greg Yaitanes, Phil Abraham, Anne Sewitsky, Mark Tonderai, Loni Peristere, Craig William Macneill, Lisa Brühlmann
• Casting : Lizzy Caplan, Bill Skarsgård, Paul Sparks, Barkhad Abdi, Yusra Warsama, Elsie Fisher, Matthew Alan, Tim Robbins, Aaron Staton, Tenea Intriago, Alison Wright, Faysal Ahmed, Abby Corrigan
• Durée : 7 h 44 mn 40
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,00/1
• Sous-titrage : français, néerlandais, norvégien, suédois, danois, finlandais, polonais, anglais, allemand
• Pistes sonores : Dolby Digital 5.1 anglais, allemand - Dolby Digital 2.0 français
• Bonus VOST : Annie Wilkes - Mère la douleur, documentaire qui examine la psychologie de tueuses en séries tant fictionnelles que réelles (Mother of Sorrow, 16 mn 13)
• Éditeur : Warner Home Video

Commentaire artistique

Après une saison 1 prometteuse, voici donc la saison 2 de Castle Rock, série fortement inspirée des écrits de Stephen King, qui en est d’ailleurs le producteur au côté de J.J. Abrams. Écrite par Sam Show et Dustin Thomason, cette nouvelle saison, qui se déroule une fois encore, en grande partie, dans la ville fictive du Maine, Castle Rock, change radicalement d’intrigue pour nous inviter à suivre les tribulations d’Annie Wilkes (la psychopathe du roman « Misery » interprétée par Kathy Bates dans le film adapté) et de sa « fille » adolescente Joy débarquant dans la bourgade au passé ténébreux. La future détraquée, fan des romans sur Misery Chastain écrits par Paul Sheldon, est encore dans une certaine jeunesse mais hélas affectée par une violente schizophrénie qui n’a pas encore définitivement basculée. Infirmière accro aux médicaments qui la stabilisent, elle n’a qu’une idée en tête : faire le bonheur de sa fille Joy (Elsie Fisher) qu’elle traîne de ville en ville jusqu’à Castle Rock où un accident d’auto va les immobiliser. Magistralement incarnée par Lizzy Caplan, Annie Wilkes se retrouvent coincée dans les imbrications de clans qui déchirent la ville. Tout comme le sort des deux arrivantes, les habitants de Castle Rock sont impliqués dans des histoires de famille au passé douteux, voire criminel, à l'instar de « Pop » (Tim Robbins excellent), d'Abdi et Nadia (Barkhad Abdi et Yusra Warsama) et du neveu Ace (Paul Sparks) engagé dans une sombre histoire de satanistes ayant peuplés le village (Jerusalem’s Lot) 400 ans auparavant… La complexité fascinante de la série honore l’esprit de l’auteur Stephen King auquel les auteurs ont largement emprunté ses thèmes et son univers : les dérives bipolaires d’Annie, les fantômes de Pop, les troubles sataniques d’Ace, etc. sont autant de motifs de scènes d’exposition absolument captivantes malgré une démultiplication des sous -intrigues qui aurait pu affecter la cohésion de la série. Palpitant, horrifique et addictive, Castle Rock Saison 2 est une réussite qui conjugue idéalement une écriture psychologique labyrinthique et une interprétation mémorable. Ce n’est sans doute pas du « pur » Stephen King mais cette extrapolation artistique devrait contenter autant les fans du romancier que les adeptes d’épouvante psychologique. Remarquable.

 

DVD Castle Rock Saison 2

Commentaire technique

Image : copie SD, excellente définition mais piqué limité par le support DVD, belle restitution des textures (tournage numérique avec caméra Alexa, Master Format probablement 2K) et gestion nuancée des contrastes notamment en basse lumière, étalonnage naturaliste, colorimétrie allant des teintes chaudes aux couleurs froides, du réalisme chatoyant au fantastique ténébreux avec teintes grises et ternes

LA SUITE APRÈS LA PUB

Son : mixage anglais 5.1, très efficace, excellente clarté des dialogues, dynamique remarquable sur les ambiances et la musique de Chris Westlake, spatialisation ample aux effets souvent immersifs, usage énergique des LFE ; VF 2.0 moins ouverte, dynamique plus restreinte, doublage soigné mais manquant de naturel

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt6548228/episodes?season=2&ref_=tt_eps_sn_2

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework