Le Dictateur : un chef-d’œuvre salutaire toujours d’actualité (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Le Dictateur 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5).

Synopsis :

Pendant la Première Guerre mondiale, un anonyme combattant de l'armée de Tomania sauve la vie d'un officier. L'avion dans lequel ils se trouvent s'écrase contre un arbre et le petit soldat est envoyé dans un hôpital où il restera vingt ans, ignorant les changements qui s'opèrent autour de lui. Il ne sait pas que Hynkel est devenu dictateur de Tomania et qu'il persécute impitoyablement les Juifs avec l'aide de ses deux ministres, Garbitsch et Herring.

• Titre original : The Great Dictator
• Support testé : Blu-ray
• Genre : comédie dramatique
• Année : 1940
• Réalisation : Charles Chaplin
• Casting : Charles Chaplin, Paulette Goddard, Jack Oakie, Reginald Gardiner, Henry Daniell, Billy Gilbert, Grace Hayle, Maurice Moscovitch
• Durée : 2 h 05 mn 08
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 2.0 monophonique anglais, français
• Bonus : Chaplin retrouvé, documentaire sur le film de Cecilia Cenciarelli et Germano Maccioni pour la Cineteca di Bologna (2015, 22 mn 54) - Supplément jeunesse, un éclairage sur Le Dictateur, à partir de 8 ans (2020, 12 mn 01) - visite des studios Chaplin par le cameraman Roland Totheroh, avec le commentaire de Kate Guyonvarch de l'Association Chaplin (2019, 13 mn 11) - The Tramp and the Dictator, documentaire de Kevin Brownlow et Michael Kloft (2001, 55 mn 03) - Le Dictateur, documentaire de Serge Toubiana dans la collection Chaplin aujourd'hui avec la participation de Costa-Gavras (2003, 26 mn 16) - le tournage filmé en couleurs par Sydney Chaplin (1939, 16 mm, 25 mn 42) - Charlot barbier, scène coupée d'un film de Charles Chaplin (7 mn 32) - un livret de 108 pages « Charles Chaplin Le Dictateur » avec anthologie, chronologie portfolio et des contributions de Cecilia Cenciarelli, Enno Patalas et Pietro Bellasi (reprises et mises à jour de « The Great Dictator », Le Mani/Cineteca di Bologna, paru en 2002)
• Éditeur : Potemkine Films

Commentaire artistique

Est-il encore nécessaire de présenter ce classique du cinéma mondial et l’œuvre sans doute la plus ambitieuse et la plus engagée de Charles Chaplin ? Le Dictateur, film décisif et militant, réalisé à une époque où l’opinion publique américaine hésite encore à participer à la guerre contre les nazis, a été tourné en 1939, peu après l’entrée en guerre de la France et du Royaume-Uni. C’est le premier film réellement parlant de Charles Chaplin qui abandonne alors son personnage du vagabond sans nom. Le scénario et les personnages sont tout, sauf fictifs, et personne n’a été dupe du contenu antinazi assumé de cette comédie dramatique décrivant Adolphe Hitler devenu Adenoïde Hynkel (joué par Charlie Chaplin), dictateur de Tomanie (Allemagne), et Benito Mussolini devenu Benzino Napoleoni (Jack Oakie), dictateur de Bactérie (Italie) voulant annexer l’Osterlich (Autriche). Le gouvernement nazi tenta, en vain, d’interdire le tournage du film mais Charles Chaplin tenait fermement à dénoncer la barbarie nazie sous la forme d’une satire qui dévoilerait la menace contre la démocratie et contre les juifs d’Europe. Le long discours de six minutes sur la tolérance qui clôt le film et qui tranche avec le ton burlesque jusque-là adopté, est particulièrement éloquent à cet égard : Charles Chaplin s’adresse directement au spectateur. À cet instant le cinéaste/acteur/scénariste proclame son engagement politique, ce qui le fera même accuser de propagande communiste ! Ponctué de scènes cocasses, le film est traité sur un mode délibérément burlesque, avec même une furtive apparition du vagabond, dans lequel Charles Chaplin excellait. Plusieurs séquences sont devenues anthologiques : avion volant sur le dos, pièce de monnaie cachée dans un gâteau, rencontre des dictateurs ou danse d’Adenoïde Hynkel avec un globe terrestre gonflable (une idée remontant à 1928). Ce qui n’empêche pas les reconstitutions soignées : combat de la première guerre, Hynkel invectivant la foule dans un langage simili germanique (improvisé par l’acteur), discours et parades militaires, exactions de la milice dans le ghetto, etc. Malgré la gravité du sujet, Le Dictateur n’est pas un film morose : deux ans avant Ernst Lubitsch, Charles Chaplin réussit pleinement à nous faire rire tout en condamnant sans réserve la tyrannie nazie. Ses comédiens jouent le jeu avec conviction : sa récente épouse Paulette Godard incarne Hannah, qui au côté de Mr. Jaeckel (Maurice Moscovich) tentent de protéger le barbier amnésique, tandis que Reginald Gardiner, Henry Daniell et Billy Gilbert se partagent les rôles de Schultz, Garbitsch et Herring, sous-fifres du dictateur. Précédé d’une campagne médiatique conséquente aux USA, Le Dictateur sera interdit en Allemagne et en Italie et connaîtra des fortunes diverses selon les pays de sortie. Aux Oscars de 1941 il ne récolte aucune statuette bien que nommé dans cinq catégories ! Film le plus préparé et le plus planifié par son auteur, Le Dictateur n’a pas cessé d’être analysé et commenté : il est donc impératif, en ces temps où les dictateurs de tous bords pullulent sur la planète, de voir et de revoir ce chef-d’œuvre dans lequel l’impertinence d’un petit barbier moustachu ayant pris la place d’un tyran tout aussi moustachu nous adresse son message de pacifisme et de tolérance. Doté de bonus nouveaux et passionnants, cette version haute-définition est désormais incontournable.

 

Blu ray Le Dictateur

Commentaire technique

Image : copie HD, resaturée, définition remarquable hormis quelques brefs plans larges, piqué constant sur les détails, grain argentique très discret (tournage en 35 mm), excellent contraste quels que soient les niveaux de lumière, noirs profonds, échelle des gris uniforme, blanc nuancé, image stable et sans défaut

Son : mixage anglais monophonique 2.0 (pas de version remixée en 5.1 comme sur le DVD de 2002 et c’est très bien), dialogues clairs et équilibrés, excellente dynamique pour les ambiances (combat, foule), pour la partition colorée de Charles Chaplin et pour les musiques classiques utilisées, pas de souffle ou de distorsion ; VF 2.0 monophonique ancienne (doublage personnellement demandé par Dwight Eisenhower en prévision de la victoire des Allés), manque de dynamique, peu naturelle, à éviter si possible

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb :https://www.imdb.com/title/tt0032553/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework