La Vérité : un film français de Kore-Eda Hirokazu (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray La Vérité 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Fabienne, icône du cinéma, est la mère de Lumir, scénariste à New York. La publication des Mémoires de cette grande actrice incite Lumir et sa famille à revenir dans la maison de son enfance. Mais les retrouvailles vont vite tourner à la confrontation : vérités cachées, rancunes inavouées, amours impossibles se révèlent sous le regard médusé des hommes. Fabienne est en plein tournage d'un film de science-fiction où elle incarne la fille âgée d'une mère éternellement jeune. Réalité et fiction se confondent obligeant mère et fille à se retrouver…

• Titre original : La Vérité
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 2019
• Réalisation : Kore-Eda Hirokazu
• Casting : Catherine Deneuve, Juliette Binoche, Ethan Hawke, Clémentine Grenier, Manon Clavel, Alain Libolt, Christian Crahay, Roger Van Hool
• Durée : 1 h 46 mn 58
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français/ anglais
• Bonus : entretien avec Kore-Eda Hirokazu (9 mn 32) - Rencontre d'automne, Making of de La Vérité (19 mn 59) - bande annonce (1 mn 55)
• Éditeur : Le Pacte

Commentaire artistique

Avec son approche subtilement réaliste influencé par son passé de documentariste et ses thèmes humanistes liés à la chronique familiale, le style cinématographique si particulier de Kore-Eda Hirokazu se prolonge de film en film. On se souvient de ses drames intenses que furent Nobody Knows (2004) et Notre Petite sœur (2015), ou plus récemment de son œuvre mémorable, toute aussi poignante et Palme d’or à Cannes, Une affaire de famille (2018). Mais jusque-là le cinéaste tokyoïte n’avait jamais dirigé un long-métrage hors de son pays natal. C’est pourtant en France qu’il tournera son nouvel opus La Vérité avec une majorité de comédiens hexagonaux même si la présence du texan Ethan Hawke ajoute un parfum savoureux d’américanisme dans les dialogues. Comme l’avoue Kore-Eda Hirokazu lui-même, réaliser un film dans une langue étrangère et avec une équipe locale était un véritable défi mais il en explique la source : l’idée initiale revient à Juliette Binoche, très désireuse de jouer dans l'un de ses films. Initialement écrite comme une pièce de théâtre, l’intrigue remaniée est devenue le scénario de La Vérité : il est question d’une grande actrice au soir de sa carrière (et de sa vie). Le film adopte volontiers le ton d’une comédie : une approche qui se veut plus naturaliste de l’analyse des rapports humains sans la pesanteur et la gravité inhérentes à la tragédie. L’enjeu dramatique du film qui repose, bien entendu, sur l’étude de la famille, est aussi celui d'une réflexion sur le jeu d’acteur avec une certaine mise en abyme du film dans le film. Probable réminiscence de la pièce initiale, l’essentiel de l’action se déroule dans une maison parisienne cossue dont le jardin jouxte le mur d’une prison : avec une vraie maestria, la mise en scène de Kore-Eda Hirokazu s’approprie les espaces, admirablement éclairés et filmés par Eric Gautier. Cette « comédie » doit beaucoup au talent partagé de son duo d’actrices, Catherine Deneuve, qui incarne avec un naturel consommé une femme star et mère non exempte de failles, et Juliette Binoche qui interprète sa fille scénariste fragilisée par son enfance vécue dans l’ombre de la comédienne. Les échanges entre ces deux personnalités sont au cœur du récit subtilement structuré autour de la question cruciale : existe-t-il une ou plusieurs vérités ? Kore-Eda Hirokazu n’a pas son pareil pour décortiquer les joies et les souffrances qui affectent nécessairement toute famille et, malgré le handicap de la langue et des lieux, réussit à nous captiver par l’enchevêtrement complexe des sentiments et des caractères. Autour des deux comédiennes, le reste du casting est à la hauteur avec une mention spéciale pour la jeune Clémentine Grenier dans un premier rôle, la participation sensible de Ludivine Sanier et la belle performance de Manon Clavel ; Ethan Hawke se révèle très juste dans un emploi peu gratifiant de beau-fils et d’acteur médiocre ! Étonnante convergence de sensibilités différenciées, La Vérité combine celle d’un cinéaste prônant le naturalisme familial minimaliste à la japonaise avec celle, plus incarnée, de l’interprétation à la française : un cocktail inégal mais sacrément intéressant.

 

Blu ray La Vérité

Commentaire technique

Image : copie HD, très belle définition aux détails d’une grande finesse, aspect organique issu d’un tournage en 35 mm avec caméra Arricam LT et ST (numérisé au Master Format 4K), excellence des contrastes aux éclairages subtils, étalonnage naturaliste, colorimétrie réaliste aux teintes nuancées

Son : mixage français 5.1, dialogues clairs, bonne dynamique générale, ambiances discrètes et réalistes, spatialisation naturelle sans excès mais immersive quand nécessaire, surrounds et LFE efficaces

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt8323120/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework