Airport : le premier et le meilleur opus du genre (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Airport 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Bien que son activité soit bouleversée par une tempête de neige qui bloque une piste essentielle au trafic, la tour de contrôle de l'aéroport international de Lincoln donne le feu vert au décollage d'un Boeing 707 en direction de Rome. Le commandant de bord et l'équipage ignorent à ce moment-là que, parmi les passagers, se trouve un homme dont la mallette contient une bombe. Si celui-ci est rapidement identifié, encore faut-il le maîtriser, empêcher que le pire n'advienne, puis revenir indemne au point de départ…

• Titre original : Airport
• Support testé : Blu-ray
• Genre : catastrophe, thriller
• Année : 1970
• Réalisation : George Seaton
• Casting : Burt Lancaster, Dean Martin, Jean Seberg, Jacqueline Bisset, George Kennedy, Helen Hayes
• Durée : 2 h 16 mn 33
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,35/1 (2,20/1)
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 anglais, français
• Bonus : livret "Airport Boing Boeing" (24 pages) de Marc Toullec
• Éditeur : BQHL Éditions

Commentaire artistique

Aiport est un classique du genre film-catastrophe aérien réalisé par Georges Seaton en 1970 et le premier (le meilleur aussi) d’une quadrilogie dont le seul élément fédérateur fût la participation de George Kennedy dans le rôle de Joe Patroni, un expert en technique des avions. Conçu comme un grand spectacle, Airport a été tourné avec le procédé Todd-AO 2,20/1 sur pellicule extra-large de 65 mm et assortie d’un mixage stéréo multipiste (6 sur la copie 70 mm et 4 sur la copie 35 mm) : il faudra oubliez tous ces atouts techniques puisque cette édition blu-ray extra-pauvre, en 2,35/1, se contente d’un mixage pauvret en Dolby Digital même pas « lossless » (pour info, le blu-ray américain offre une piste DTS-HD MA en 5.1). Mais la preuve que Airport atteint bien son objectif de divertissement est apportée par l’observation que, malgré l’indigence technique du blu-ray français et le fait que ce film a été vu et revu, le suspense fonctionne toujours. Si la réalisation de George Seaton ne recule devant aucun stéréotype, chaque caractère correspondant à un cliché, Airport, à l’instar des films du genre des années 70, aligne un casting de rêve avec, au sommet, Burt Lancaster et Dean Martin, un peu vieillissants mais toujours charismatiques, accompagnés par George Kennedy et Van Heflin dans son ultime grand rôle. Du côté féminin, on ne pourra pas se plaindre de la participation séduisante et essentielle de Jean Seberg, dans l’aéroport, et de Jacqueline Bisset, dans l’avion. Avec toutes ses stars et son scénario convenu mais bien ficelé, Airport fera un tabac malgré l’opinion sévère de Burt Lancaster sur le film (on est certes bien loin de 1900 et de Atlantic City…) qu’il tourna afin que le studio finance ses prochains productions. L’intrigue a été inspirée par un acte de terrorisme tragique qui détruisit un vol de la Continental Airlines en mai 1962 mais le récit est basé sur un roman d’Arthur Hailey qui impressionna le producteur Russ Hunter. Ce sera la dernière et toujours épique musique de film d’Alfred Newman. Malgré la lourdeur du scénario et la longueur du spectacle, Airport est toujours efficace car bien mené et bien découpé. Dans le genre film-catastrophe aérien, il demeure un film digne d’intérêt surtout que ce fut le premier à dévoiler les coulisses d’un grand aéroport et du trafic aérien. À la limite parfois du documentaire - qui aurait de gros moyens - Airport invite le public à partager la vie de différents personnages à tous les échelons du système : cette découverte captivera le grand public. A l’heure où le trafic aérien n’a plus la cote, il est encore distrayant de s’envoler sur le 707-349C qui est finalement la vraie star de cette superproduction d’un autre temps.

 

Blu ray Airport

Commentaire technique

Image : copie HD, très bonne définition mais Master issue d’une copie 35 mm et non de l’original en 65 mm procédé Todd-AO, grain argentique discret et homogène, image très lumineuse avec un contraste excellent, défauts supprimés, étalonnage naturaliste, colorimétrie réaliste, tons nuancés

Son : mixage anglais 2.0 (même pas en « lossless et encore moins en 5.1 comme sur le blu-ray américain : le film était mixé en stéréo magnétique multipistes !), dialogues clairs, bonne dynamique, spatialisation très limitée, peu d’effet, pas d’ampleur : VF 2.0 (idem) ancienne et artificielle, voix françaises trop dominantes

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0065377/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework