Pelle le conquérant : une interprétation mémorable (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Pelle le conquerant 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Suède, à la toute fin du 19ème siècle. Pour échapper à la misère, le jeune Pelle et son vieux père, Lasse, embarquent pour le Danemark où ils espèrent connaître une vie meilleure. A peine y sont-ils arrivés qu'ils prennent conscience que l'existence sera difficile là aussi, que les immigrés comme eux n'y ont aucun droit, sinon courber l'échine et travailler dans des conditions épouvantables contre quelques sous. Engagés comme vachers dans une ferme, ils subissent la violence et les humiliations d'un régisseur et de son adjoint. En dépit des épreuves, Pelle et Lasse gardent espoir.

• Titre original : Pelle Erobreren
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 1987
• Réalisation : Bille August
• Casting : Max von Sydow, Pelle Hvenegaard, Astrid Villaume, Erik Paaske, Björn Granath, Axel Strøbye, Troels Asmussen, Rud Kristina Törnqvist, Karen Wegener, Sofie Gråbøl, Lars Simonsen
• Durée : 2 h 23 mn 45
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS 2.0 danois/suédois/finnois, français
• Bonus : livret (20 pages) « Pelle le Conquérant. Les princes du Danemark » par Marc Toullec
• Éditeur : BQHL Editions

Commentaire artistique

Cumulant, entre autre, la Palme d’or à Cannes et l’Oscar du meilleur film étranger, Pelle le conquérant, réalisation multi-récompensée de Bille August adapte le premier tome de la saga littéraire que le romancier danois Martin Andersen Nexø publia entre 1906 et 1910. Il avait été question d’ailleurs de prolonger le premier film en adaptant les trois autres volumes narrant la vie de Pelle mais elle ne verra jamais le jour. Sans doute que le film, par sa longueur et son inaction, ont découragé les producteurs ! Pourtant cette magnifique chronique de la vie paysanne dans le Danemark du 19e siècle racontée par les yeux de Pelle, jeune suédois immigré, et de Lasse, son père veuf, ne manque pas de charme et de subtilité. Au fil des saisons, des rencontres et autres tensions du récit, c’est une véritable fresque sociale à laquelle nous convie le cinéaste, splendidement secondé par son directeur de la photographie Jörgen Persson et par un casting remarquable. C’est le grand Max von Sydow qui excelle à incarner Lasse avec toutes les fragilités et la complexité qu’on imagine chez un Suédois devant s’insérer sans heurt dans le système agricole local où il est employé comme vacher. Le jeune Pelle Hvenegaard, qui joue son fils, un personnage en rébellion contre le carcan de l’exploitation agricole et des patrons mais néanmoins respectueux de la tutelle de son géniteur, aura été un choix judicieux tant son interprétation et les relations avec son père de cinéma sont d’une justesse psychologique indéniable. Pelle le conquérant est mis en scène avec un classicisme tel que certains n’ont vu qu’académisme et stéréotype là où Bille August signe une adaptation intelligente qui ne verse jamais dans le mélodrame : certes le rythme est à l’égal de celui de la nature, rythmée par les saisons et les travaux à la ferme, mais tous les événements qui sont montrés vont forger l’adolescence de Pelle et constituent les racines majeures de sa future personnalité même si il est vrai que cette gestation restera en germe dans cette première partie de la saga. Et puis il y a toute une galerie de personnages typés et fort bien joués, qui enrichissent le récit en développant des thèmes universels : la maltraitance au bas de l’échelle sociale, le pouvoir et l’amoralité des patrons, la défiance envers l’immigré. Hormis une « veuve », dont s’amourache Lasse, et Rud, un camarade demeuré qui s’attache à Pelle, l’entourage est plutôt antipathique : de l’instituteur au pasteur, du commis aux écoliers. Entre rêve de réussite et désespoir face aux rudes réalités de l’existence, Pelle le conquérant est une chronique attachante malgré l’indolence d’une reconstitution quasi documentaire (étable, travaux aux champs). Le film narre sans pathos la destinée d’un tandem père-fils qui va être déterminée par les rudes conditions de la vie campagnarde et par les postures issues de caractères divergents. Émouvant.

 

Blu ray Pelle le conquerant

Commentaire technique

Image : copie HD, très belle définition et grain argentique discret (tournage en 35 mm), superbe contraste quels que soient les niveaux d’éclairages, image lumineuse et sans défaut, étalonnage naturaliste, colorimétrie réaliste nuancée sans dominante

Son : mixage anglais 2.0 (Dolby Stéréo au cinéma), dialogues très clairs, superbe dynamique qui profite aux ambiances (travaux à la ferme et aux champs) et la belle partition de Stefan Nilsson, spatialisation ample et naturaliste, immersive sans excès, usage efficace des surrounds ; VF 2.0 nettement plus artificielle avec voix trop présentes au timbre absolument inadapté

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0093713/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework