icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Bacurau : un film de genre foncièrement politique (en DVD et VOD)

DVD Bacurau 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Dans un futur proche… Le village de Bacurau dans le sertão brésilien fait le deuil de sa matriarche Carmelita qui s'est éteinte à 94 ans. Quelques jours plus tard, les habitants remarquent que Bacurau a disparu de la carte.

• Titre original : Bacurau
• Support testé : DVD
• Genre : thriller, drame, science-fiction
• Année : 2019
• Réalisation : Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles
• Casting : Sônia Braga, Udo Kier, Barbara Colen, Thomas Aquino, Silvero Pereira, Thardelly Lima, Rubens S. Santos, Wilson Rabelo
• Durée : 2 h 05 mn 48
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 et 5.1 brésilien
• Bonus VOST : entretien avec les réalisateurs par Olivier Père (2019, 7 mn 35) - court métrage Recife frio de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles (2009, 23 mn 57)
• Éditeur : Arte Éditions

Commentaire artistique

Prix du jury au festival de Cannes, Bacurau a été écrit et réalisé par les brésiliens Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles, le premier remarqué en 2015 pour son drame passionnant Aquarius avec Sonia Braga dans le rôle principal, le second renommé pour son travail de chef décorateur. L’idée du film, qui remonte à 2009, était de développer, dans un film de genre, une intrigue en apparence conventionnelle : celle d’un petit village isolé terrorisé par une bande de tueurs à la motivation énigmatique. Filmée en décors réels dans une petite bourgade de Barra dans le Sertão (zone aride et ingrate du Nordeste du Brésil), l’histoire est difficilement situable, mélangeant la description naturaliste d’une communauté, avec ses pratiques et ses traditions locales, et la menace d’envahisseurs équipés d’une technologie plus ou moins « futuriste », dont un drone en forme de soucoupe volante digne des séries B de science-fiction des années 50 ; cet aspect référentiel du mythe hollywoodien a d’ailleurs été conforté par le recourt à des objectifs Panavision des années 70. Bacurau, le titre en portugais fait référence à un oiseau nocturne discret et, par extension, à l’existence du village qui semble disparaître du paysage (carte, GPS). Si le film renvoie partiellement au genre brésilien du film de cangaceiro (bandits locaux du 19e siècle), personnifié par Lunga, joué par Silvero Pereira, Bacurau a tout du western, mâtiné de science-fiction, dont le fond est viscéralement lié à la culture brésilienne spécialement du Nordeste : les cinéastes revendiquent ce choix géographique révélateur de la spécificité de la région qui a été rarement mise en valeur par le 7e Art. Avec son casting remarquable, dont Sônia Braga et Udo Kier, Bacurau, sous couvert de dystopie, semble rattrapé par la réalité politique brésilienne d’aujourd’hui et le caractère fantastique de son scénario s’amenuise grandement : les personnages peuvent paraître archétypaux et la violence graphique mais la réalité semble dépasser la fiction. Bacurau est un film plus profond qu’il n’y paraît et qui, sous couvert d’un film d’action et de genre, brasse de nombreux niveaux de réflexion sur la violence de la société brésilienne, voire mondiale, et sur la résistance démocratique qu’on peut lui opposer, symbolisée dans le film par celle des villageois. La mise en scène savante dans la lignée de Sergio Leone joue la carte du film choc avec des scènes d’une brutalité extrême digne de Sam Peckinpah et de John Carpenter (le nom de l’école du village lui rend hommage) : un film à déconseiller aux âmes sensibles. Au-delà de sa narration efficace qui pourra laisser perplexe, Bacurau est un film éminemment politique qui cache bien son jeu et incite à la réflexion. Mémorable.

 

DVD Bacurau

Commentaire technique

Image : copie SD, très bonne définition malgré un manque de piqué dû au format DVD et c’est dommage car le film a été tourné avec Arri Alexa Mini et un Master Format 4K, superbe contraste pour une image lumineuse, étalonnage chaud, colorimétrie naturaliste aux tons réalistes

Son : mixage brésilien 5.1, excellente clarté des dialogues centrés, très bonne dynamique dans les scènes d’action (tirs) avec recourt efficace au LFE, spatialisation ouverte et immersive aux ambiances naturalistes

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt2762506/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework