icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Hell Night : terreur gothique à l’ancienne (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Hell Night 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Pour leur initiation, quatre nouveaux membres d'une association étudiante doivent passer la nuit dans un vieux manoir abandonné. Douze ans plus tôt, le propriétaire du manoir a tué sa famille avant de se donner la mort. Selon la légende, un membre de la famille aurait survécu et hanterait le manoir.

• Titre français : Une Nuit infernale
• Support testé : Blu-ray
• Genre : horreur, thriller
• Année : 1981
• Réalisation : Tom DeSimone
• Casting : Linda Blair, Vincent Van Patten, Peter Barton, Kevin Brophy, Jenny Neumann, Suki Goodwin, Jimmy Sturtevant, Hal Ralston
• Durée : 1 h 41 mn 44
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 2.0 monophonique anglais, français
• Bonus : La beauté de l’horreur, interview de Linda Blair (35 mn 21) - Nuits en enfer, interview de Tom DeSimone (26 mn 57) - La conception gothique du film, interview de Steven Legler sur le décor (22 mn 50) - livret (20 pages) - DVD du film
• Éditeur : Rimini Éditions

Commentaire artistique

Réalisé en 1980 par Tom DeSimone, Hell Night (Une Nuit en enfer en VF, un titre à ne pas confondre avec le film de 1996 de Robert Rodriguez) appartient à la catégorie du slasher, et ici de la demeure hantée, dans lequel un petit groupe de personnages est systématiquement éliminé par un ou plusieurs psychopathes. Produit à une époque où le genre s’essouffle, Hell Night dispose d’un scénario sans grande originalité : l’intrigue se borne à raconter la nuit de terreur vécue par deux couples d’étudiants coincés dans une sinistre villa gothique sous prétexte de bizutage par une fraternité de collégiens. Malgré son étiquette de film culte, il faudra beaucoup d’indulgence pour apprécier les péripéties de cette histoire sans grand enjeu dont le principal intérêt réside dans son ambiance gothique. C’est en effet grâce à la conjonction des éclairages tranchés de Mac Ahlberg, de la musique suggestive de Dan Wyman et des décors de Steven Legler que le film possède son meilleur atout : un univers horrifique classique digne des grands moments du cinéma gothique. Bien que tourné en divers endroits, le film est censé se situer dans un lieu unique dont les extérieurs ont été captés à la Kimberly Crest House, une belle maison californienne de style victorien bâtie en 1897 (Kimberly Crest 1325 : cf. bonus) qui confère à l’intrigue le style gothique traditionnel souhaité. Le film, au budget serré, ne propose pas un générique très alléchant, hormis la présence de Linda Blair, jeune actrice réputée pour sa prestation mémorable dans L’Exorciste (1973) mais qui, malgré une interprétation honorable dans Hell Night, récoltera un Razzie Award de la pire actrice en 1982 pour ce film. Bien qu’auteur de très nombreux films et de séries télévisées, le réalisateur Tom DeSimone (cf. bonus) aura surtout Hell Night à son actif. Ce film culte, bien qu’honnêtement réalisé, pêche malheureusement par la banalité de son scénario et par la paresse de son action. Sans être vraiment ennuyeux, Hell Night ne se démarque jamais des innombrables série B du genre mais aura acquis, avec le temps, le charme particulier du cinéma d’horreur des années 80. On lui pardonnera donc son trop-plein de clichés et ses tentatives inefficaces de distiller la terreur ! Présenté dans une belle édition collector avec livret mais qui, sur la dizaine de bonus inclus dans le blu-ray américain sorti en 2018, n’a retenu que trois interviews avec Linda Blair, le réalisateur et le décorateur, Hell Night ne séduira que les amateurs d’horreur gothique, convaincus d’avance.

 

Blu ray Hell Night

Commentaire technique

Image : copie HD, malgré un nouveau Master et une définition globalement correcte, la copie est loin d’être totalement restaurée, de nombreuses rayures verticales, parfois colorées, affectent l’image au piqué inégal, grain argentique, contraste satisfaisant notamment dans les basses lumières puisque la majorité du film se déroule la nuit, étalonnage chaud, colorimétrie saturée

Son : mixage anglais monophonique 2.0 sans distorsion, dialogues équilibrés sans saturation, bonne dynamique sur les ambiances ; VF 2.0 monophonique beaucoup trop artificielle avec des voix détachées qui écrasent les ambiances

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0082511/

 

Combo Collector Blu-ray/DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework