La Rose et la Flèche : des retrouvailles nostalgiques (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray La Rose et la fleche 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Après vingt ans passés aux Croisades, Robin des Bois et Petit-Jean reviennent au pays. Ils y retrouvent certains de leurs anciens compagnons. Marianne est devenue religieuse et le shérif de Nottingham sévit toujours. La nouvelle du retour de Robin se répand.

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Robin and Marian
• Support testé : Blu-ray
• Genre : aventure, romance
• Année : 1976
• Réalisation : Richard Lester
• Casting : Sean Connery, Audrey Hepburn, Robert Shaw, Richard Harris, Nicol Williamson, Denholm Elliott, Ian Holm, Kenneth Haigh, Ronnie Barker, Victoria Abril
• Durée : 1 h 46 mn 56
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 2.0 monophonique anglais, français
• Bonus : The Guardians Lectures, entretien avec Sean Connery enregistrée en 1984 (34 mn 39) - Robin des Bois, un héros légendaire, entretien avec Laurent Vissière, Maître de conférences en histoire médiévale à la Sorbonne (17 mn 06) - La Rose et la flèche, entretien avec William Couette, journaliste (22 mn 24)
• Éditeur : Rimini Editions

Commentaire artistique

Si le mythe médiéval de Robin des Bois n’a pas fini de fasciner le cinéma, la vision qu’en donne Richard Lester dans La Rose et la flèche (Robin and Marian) est singulière. Loin du fringant Robin légendaire, toujours prêt à berner le shérif de Nottingham à la manière de Douglas Fairbanks Jr. (Robin des bois, 1922) et d’Errol Flynn (Les Aventures de Robin des bois, 1938), le scénariste James Goldman a préféré raconter la vie du personnage et de sa compagne Marianne sur leurs vieux jours ! Il n’est donc plus question d’un héros virevoltant et as du tir à l’arc mais d’un croisé à bout de souffle, lassé de satisfaire les caprices de son roi Richard Cœur de lion (Richard Harris) devenu fat de sa personne et inutilement cruel. Car dès ses premières images, l’assaut du château de Chalus, La Rose et la flèche met à mal toutes les conventions de la fable jusque-là servies avec classe par Hollywood : décalé et anti-conventionnel, le film de Richard Lester oscille entre la farce picaresque, le burlesque et l’émotion. Le retour au bercail de Robin Hood (Sean Connery) et Petit-Jean (Nicol Williamson) ne se fera pas sans son lot de surprises parfois à la limite du surréalisme. Ainsi le héros fatigué devra carrément soustraire Marianne (Audrey Hepburn de retour au cinéma après une très longue absence) de son couvent où elle semblait s’être résolue à finir ses jours avant d'être menacée par le shérif. Et les retrouvailles avec frère Tuck (Ronnie Barker) et Will Scarlett (Denholm Elliott) s’apparenteront à une réunion de personnes arthritiques. C’est néanmoins avec une vraie tendresse pour ses personnages que Richard Lester nous conte les derniers exploits de Robin des Bois, toujours amoureux de la belle Martienne vieillissante et toujours prêt à lutter, malgré les rhumatismes, contre le shérif (Robert Shaw) et l’abject Prince Jean (Ian Holm). Avec son final quasi shakespearien et sa dernière flèche décochée La Rose et la flèche distille une nostalgie et une mélancolie communicatives qui en disent long sur le talent des interprètes, le gratin des acteurs de l’époque, remarquablement attachants et subtils, et sur le style si personnel de son réalisateur. Avec son action minimaliste, son ton délibérément insolite et son traitement inattendu, ce récit n’a rien du classique film de cape et d’épée mais bien une réflexion sur le temps qui passe et sur la vieillesse, élégamment incarnée par son duo de comédiens. Malgré un seul petit bémol, une partition de John Barry qui n’est pas à la hauteur de son talent musical reconnu (Un Lion en hiver, 1968, par exemple), La Rose et la flèche est un film délicatement sentimental qui gagne à être vu.

 

Blu ray La Rose et la fleche

Commentaire technique

Image : copie HD, nouveau Master, très belle définition et une restauration qui tout en en nettoyant l’image de ses imperfections a conservé sa texture argentique (tournage en 35 mm), belle gestion du contraste, étalonnage chaud, colorimétrie chatoyante aux teintes nuancées et tons saturés

Son : mixage anglais 2.0 monophonique, dialogues clairs, excellente dynamique sur la partition de John Barry, pas de distorsion ou de souffle, bel équilibre voix/ambiances ; VF 2.0 monophonique ancienne, moins convaincante sans la caractérisation « british » des voix

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0075147/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework