Evil Boy : un premier film encourageant (en DVD et VOD)

DVD Evil Boy 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Trois ans après le décès de leur fils, Polina et Igor décident d'adopter un enfant. Le choix de la jeune femme se porte sur un petit garçon sauvage, parlant à peine, auquel elle souhaite venir en aide. Mais l'enfant se révèle être une créature diabolique.

• Titre original : Tvar
• Support testé : DVD
• Genre : horreur
• Année : 2019
• Réalisation : Olga Gorodetskaya
• Casting : Sevastian Bugaev, Roza Khayrullina, Elena Lyadova, Mikhail Safronov, Konstantin Topolaga, Evgeniy Tsyganov, Anna Ukolova, Vladimir Vdovichenkov
• Durée : 1 h 26 mn 31
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 5.1 et 2.0 russe - Dolby Digital 2.0 français
• Bonus : film annonce (0 mn 57)
• Éditeur : Rimini Éditions

Commentaire artistique

Premier film d’Olga Gorodetskaya, Evil Boy exploite le thème bien connu et largement répandu de l’enfant démoniaque. Si le scénario, que la réalisatrice a coécrit avec Anna Starobinets, n’offre pas de renouvellement radical du genre, ce film d’horreur du nouveau cinéma russe ne manque pas pour autant d’intérêt. Outre l’étude sur le deuil parental et la maternité, Evil Boy se démarque par sa direction d’acteur et la justesse de ses caractérisations psychologiques, servie par des comédiens convaincants. Le couple de parents adoptifs est soigneusement décrit et incarné avec conviction : il faut souligner tout particulièrement l’interprétation subtile d’Elena Lyadova en mère déterminée, ce qui n’est pas surprenant de la part d’une actrice talentueuse remarquée pour ses rôles fort dans les films d’Andrey Zvyaginbtsev, Elena (2011) et Léviathan (2014). Autre comédien impressionnant, malgré son jeune âge, Sevastian Bugaev dix ans surprends dans la peau d’un enfant anormal aux mimiques saisissantes. Si la tension dramatique est bien conservée grâce à l’évolution de l’histoire avec quelques retournements habiles de situation, sa construction est un peu bancale, la seconde partie jouant plus dans le Grand Guignol tandis que les réactions psychologiques des adultes (parents, éducateurs, psychologues) se révèlent parfois invraisemblables (le propre hélas de nombreux films d’épouvante et qu’il faut accepter comme un code du genre). Avec ses effets spéciaux minimalistes et bien intégrés, Evil Boy est surtout un film d’atmosphère : c’est même son meilleur atout. Cette capacité à suggérer de grandes souffrances et les affres psychologiques des individus confrontés avec le malheur est séduisante, laissant augurer l’intérêt d’un prochain film de cette nouvelle réalisatrice. Un film de genre distrayant et prometteur.

 

DVD Evil Boy

Commentaire technique

Image : copie SD, bonne définition dans la limite étroite du support DVD, excellent contraste en basse lumière, étalonnage réaliste froid, colorimétrie naturaliste aux tons nuancés

Son : mixage russe 5.1, efficace et dynamique, dialogues clairs, spatialisation ample et usage spectaculaire du canal LFE, ambiances et musique bien réparties sur les surrounds ; VF 2.0 moins ample avec un niveau plus élevé et plus artificiel sur les dialogues

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile demi rougeetoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(0,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt8291886/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework