Freaks : crise existentielle chez les mutants (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Freaks 2018 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Chloé a 7 ans et n'a jamais vu la lumière du jour. Son père la maintient à l'écart du monde extérieur, ne cessant de lui répéter qu'elle est différente, et que tout ce qui se trouve de l'autre côté de la porte d'entrée représente une menace. C'est en bravant tous les interdits que Chloé va pouvoir découvrir la vérité sur sa condition.

• Titre original : Freaks
• Support testé : Blu-ray
• Genre : science-fiction, drame
• Année : 2018
• Réalisation : Zach Lipovsky et Adam B. Stein
• Casting : Emile Hirsch, Bruce Dern, Grace Park, Amanda Crew, Lexy Kolker, Ava Telek, Michelle Harrison, Matty Finochio
• Durée : 1 h 45 mn 04
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais, français
• Bonus : commentaire audio de Zach Lipovsky et Adam B. Stein - Making of (20 mn 02) - bande annonce (1 mn 35)
• Éditeur : Lonesome Bear

Commentaire artistique

S’il ne faut pas confondre ce film fantastique avec le chef d’œuvre de Tod Browning (1932), Freaks de Zach Lipovsky et Adam B. Stein n’en n’est pas moins un film de genre estimable à plus d’un titre : son scénario, son interprétation et sa mise en scène sont en effet dignes d’intérêt. L’écriture et la direction sont assurées par deux jeunes réalisateurs de séries télévisées dont c’est le premier long métrage. L’histoire qu’ils ont concoctée, même si elle fait appel à des notions connues et qu’elle amalgame l’intensité effrayante d’un film en huis clos et le divertissement imaginaire de protagonistes aux pouvoirs suprahumains, procède par une démarche inédite : narrer une intrigue, irrationnelle à bien des égards, par le biais de la vision d’un enfant, en l’occurrence Chloé, une fillette blonde magistralement incarnée par la jeune actrice prometteuse, Lexy Kolker (cf. bonus), déjà réputée à 9 ans et récemment vue dans La Petite sirène (2018) au côté de Shirley MacLaine. Une grande partie de la dynamique dramatique du film repose sur ses jeunes épaules et il faut bien avouer qu’elle assure sans peine sa prestation. Mélange d’horreur et de super-héros, Freaks, qui exploite le thème classique de l’anormalité, n’a pas que l’originalité de son récit pour fasciner : l’excellente composition de Bruce Dern en troublant grand-père ajoute à la tonalité fantastique du récit tandis qu’Émile Hirsch et Amanda Crew assurent avec efficacité leurs rôles de parents mutants. L’argument de la différence exploité par ce premier film séduisant est intelligemment traité avec un glissement subtil entre fiction et réalité : doit-on considérer que Freaks relate des faits objectifs ou bien qu’il expose une fantasmagorie née de l’imagination trop fertile d’une fillette ? Dans la mesure où les cinéastes ont volontairement laissés s’installer une certaine ambiguïté dans plusieurs séquences (Chloé a-t-elle des hallucinations ou voit-elle des faits fantastiques ?), au spectateur de se forger son opinion : les plus rationnels en seront pour leur frais mais c’est bien cette confusion assumée qui démarque ce film original même si progressivement il finira par proposer quelques pistes explicatives. Malgré son budget très serré, Freaks ne donne jamais l’impression d’un film fauché : bien au contraire, la réalisation utilise avec brio la simplicité des décors d’une histoire en huis clos (maison, rue et jardin public) et la totale efficacité d’effets spéciaux mesurés mais toujours soignés. Un film de genre au ton original extrêmement recommandable.

 

 Blu ray Freaks 2018

Commentaire technique

Image : copie HD, bonne définition globale (tournage numérique avec caméras Alexa, Master Format probablement en 2K) mais pas de piqué chirurgical sur les gros plans et quelques plans imprécis, bonne gestion du contraste variant de la semi-pénombre des intérieurs au fort éclairement solaire en extérieurs, étalonnage naturaliste sauf sur les scènes fantastiques, colorimétrie chaude

Son : mixage 5.1 anglais, dialogues centrés clairs, belle dynamique sur les effets avec usage très efficace du LFE, spatialisation des ambiances immersive mais sans hypertrophie : VF 5.1 claire et dynamique

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt8781414/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework