icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Bienvenue à Marwen (exclusivité Fnac en blu-ray) : un film bancal mais attachant (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Bienvenue a Marwen 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Après avoir été sauvagement attaqué et laissé pour mort à la sortie d'un bar, Mark Hogancamp est un homme brisé, ayant perdu la mémoire et ne la retrouvera sans doute jamais. En rassemblant les quelques souvenirs de son passé et sa vie présente, Mark crée son propre monde, le monde merveilleux et fantastique de Marwen où il puise sa force pour triompher dans le monde réel. Son installation artistique surprenante devient un témoignage des femmes qui l'ont entourées et l'ont soutenu dans son voyage initiatique.

• Titre original : Welcome to Marwen
• Support testé : blu-ray
• Genre : biopic, drame
• Année : 2018
• Réalisation : Robert Zemeckis
• Casting : Steve Carell, Leslie Mann, Diane Kruger, Merritt Wever, Janelle Monáe, Eiza Gonzalez, Gwendoline Christie, Leslie Zemeckis
• Durée : 1 h 55 mn 56
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français, italien, néerlandais, danois, finlandais, norvégien, suédois, hindi, arabe, anglais
• Pistes sonores : Dolby True-HD 5.1 anglais - Dolby Digital 5.1 français, italien
• Bonus VOST : scènes coupées (11 mn 22 : Hogie se bat contre les Nazis, Benz se réassemble, Théières, Petit Hogie surprend Mark, Mark surprend déjà, la jeep volante, Demaryius trouve Mark en train de marcher, Mark tombe à nouveau sur Kurt - Les citoyens de Marwen, rencontre avec les acteurs (3 mn 51) - Un réalisateur visionnaire, portrait de Robert Zemeckis (4 mn 53) - La construction de Marwen, création du monde miniature (4 mn 03) - Poupées vivantes, la création des personnages digitaux (4 mn 02)
• Éditeur : Universal Pictures Vidéo

Commentaire artistique

Bienvenue à Marwen a été réalisé par Robert Zemeckis qu’on ne présente plus (Retour vers le futur, Forrest Gump) et, une fois de plus, on retrouve cet univers de grand enfant débordant d’imagination qui caractérise ses films. Le scénario s’inspire d’un documentaire Marwencol réalisé en 2010 par Jeff Malmberg (inédit chez nous et pas donné en bonus …) sur l’artiste photographe Mark Hogancamp. Celui-ci sauvagement battu dans un bar pour s’être travesti et atteint de lésions cérébrales graves s’est reconstruit en créant dans son jardin un village belge au 1/6e, Marwencol, où il photographie ses poupées en situation durant la Seconde Guerre Mondiale. Avec une imagination fertile, il a fabriqué en effet une miniature à son effigie qui mène l’action, entourée de pin-ups et de nazis calqués sur les personnes de son entourage ! C’est cette histoire vraie qui inspiré Robert Zemeckis dès 2013 pour son biopic qu’il coécrit avec Caroline Thompson. Mêlant habilement l’émotion suscitée par son caractère principal, un homme isolé qui se réfugie dans un monde personnel et fantasmé, et le fantastique, toutes les poupées sont devenues animées par la magie des très nombreux effets spéciaux, Bienvenue à Marwen salue le pouvoir vivificateur de la création artistique et les conséquences imprévisibles d’un choc post-traumatique. Le sujet n’a cependant pas séduit : le film sera un demi-échec à sa sortie. Pourtant, outre son réalisateur prestigieux, le casting est alléchant avec Steve Carell très en forme et Leslie Mann excellente en voisine compréhensive, le duo étant entouré de séduisantes actrices qui prêtent leur voix et leur silhouettes aux diverses poupées : Diane Kruger, Merritt Wever, Janelle Monáe. Utilisant la technique de capture du mouvement, les nombreuses scènes d’action combinent efficacement dynamisme et humour au second degré : la guerre en miniature a tout de la bande-dessinée bourrée de stéréotypes dans un univers décalé jubilatoire. Sur une partition enlevée de son compositeur attitré Alan Silvestri, Robert Zemeckis déploie une mise en scène étonnante qui n’a pas son pareil pour transiter d’un monde virtuel à un monde réaliste, tout en ne se privant pas de s’auto-citer (voiture de Retour vers le futur) et de démultiplier ses propres obsessions (violence et sexualité). Dommage que le scénario ne tienne pas toutes ses promesses et que le rythme très contrasté entre la réalité poignante mais pantouflarde et le monde fantasmé ultra énergique peine à maintenir l’homogénéité du récit. À vouloir traiter simultanément de deux genres divergents, le drame psychologique et la fantaisie fantastique, Bienvenue à Marwen laisse le sentiment d’une réalisation incomplète et bancale. Fort distrayant.

 

Blu ray Bienvenue a Marwen

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition à l’image très détaillée (tournage avec Arri Alexa 65), superbe contraste, très bons rendus des textures, étalonnage lumineux et chatoyant, colorimétrie chaleureuse à tendance chaude

Son : mixage anglais 5.1 très énergique, dialogues clairs au centre, excellente dynamique sur les ambiances et la musique, spatialisation spectaculaire (scènes d’action), répartition ample de la scène sonore, LFE très efficaces ; VF 5.1 non « lossless » soignée et énergique

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt3289724/

 

DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework